Blog sur le Portugal

Voyages, actualites, histoire, culture, faits divers, images du Portugal, photos, regards sur le monde portugais, à decouvrir ou à redecouvrir.

Chanson de Noël

mercredi 23 juin 2010

Les tresors cachés de Tavira





Il est bien agréable de déambuler dans les ruelles du centre ville. Comme en beaucoup de lieux, on peut monter les marches des murailles et en profiter pour faire de nouvelles découvertes, ou simplement admirer les habitations qui se sont paisiblement installées de part et d’autre du fleuve Gilão.

Combien y a-t-il d’églises à Tavira ? Vingt sept, répond un responsable du département de la culture qui s’affairait à installer les décorations d’une fête de quartier. Il est vrai que si on compte les clochers, on s’aperçoit que plusieurs églises sont construites dos à dos, deux par deux ! Peut-être que les petites chapelles ont-elles aussi été comptées. Mais toutes fermées sauf une, il paraît que l'on peut les visiter le matin.

Une porte au travers d’un autre pan de muraille, donne accès à un charmant petit jardin. Dans une rue voisine, le panneau des excavations nous informe qu’il s’agit de l’ancienne maison de la famille Corte-Real. C'est donc ici qu’est né le navigateur João Vaz Corte-Real. A ce fils de Tavira le roi du Portugal a offert une partie de l'île de Terceira des Azores, pour services rendus à la couronne, à son retour de Terre Neuve des Morues (Canada) en 1472. En 1474 la famille a quitté Tavira pour aller vivre aux Azores avec leur fils aîné Vasco Anes Corte Real; six autres enfants sont nés à Terceira. Les trois fils devirent des navigateurs célèbres, Vasco, Miguel Corte Real et Gaspar Corte Real. Dès 1501 e 1502 ils continuèrent les explorations initiées par leur père dans la région nord-ouest de l'Atlântique.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Je serais ravie de recevoir vos commentaires. Ils seront moderes avant d etre publies. Merci.