Blog sur le Portugal

Voyages, actualites, histoire, culture, faits divers, images du Portugal, photos, regards sur le monde portugais, à decouvrir ou à redecouvrir.

Chanson de Noël

dimanche 27 février 2011

Amalia Rodrigues, la chanteuse de fado



Les sept collines de Lisbonne surplombent le Taje et offrent d'innombrables vues. Sur une des hauteurs, est située l'église de Santa Engrácia devenue le Panthéon du Portugal.


C'est le monument où reposent les cendres Amália Rodrigues, la chanteuse de fado.


Vue plongeante de l'intérieur de l'église de Santa Engrácia

Amalia Rodrigues fut la grande dame du fado, l'ambassadrice de la musique portugaise

C’était une fille du peuple, née à Lisbonne, en 1920. Très vite sa voix a fait des admirateurs, d’abord au sein de sa famille, puis parmi les voisins qui lui demandaient de chanter. Pour aider sa famille de condition modeste, Amalia fit plusieurs petits métiers, avant d’être invitée à participer dans une pièce de théâtre à l’âge de 20 ans. Très vite le succès est au rendez-vous et Amalia connait une fulgurante carrière internationale. Non seulement le Portugal, mais aussi Paris, Londres, New York, Rio, Tokio…. l’applaudissent.

Amália a fait connaître ses chansons en chantant dans les plus grandes salles de spectacle du monde entier. La mélodie de la voix transmettait les émotions.

Le fado ne marque pas seulement les mauvais coups du destin, mais aussi les valeurs humaines comme l’orgueil d’un peuple, fier de ses traditions et de son indépendance, et qui lutte pour être lui-même.
Elle chantait aussi les paroles des poèmes de grands auteurs portugais qui étaient mis en musique. Amália participa dans quelques filmes et dans des pièces de théâtre.
 
Pour vous aider à mieux connaitre Amalia Rodrigues, j’ai préparé la traduction libre du fado « Povo que lavas no rio » (peuple qui laves à la rivière), un texte du poète Pedro Homem de Melo.




Povo que lavas no rio / Peuple qui laves à la rivière


Povo que lavas no rio                                             Peuple qui laves à la rivière
Que talhas com o teu machado                            Qui tailles avec ta hache
As tábuas do meu caixão                                 Les planches de mon cercueil
Povo que lavas no rio                                          Peuple qui laves à la rivière 
Que talhas com o teu machado                            Qui tailles avec ta hache  
 As tábuas do meu caixão                          Les planches de mon cercueil

Pode haver quem te defenda                           Il peut y avoir qui te défende
Quem compre o teu chão sagrado                   Qui achète ton sol sacré
Mas a tua vida não                                          Mais pas ta vie nom

Fui ter à mesa redonda                                   J'ai rejoint la table ronde
Beber em malga que esconda                           Pour boire la coupe qui cache
O beijo de mão em mão                             Le baiser de main en main
Fui ter à mesa redonda                                    J'ai rejoins la table ronde
Beber em malga que esconda                              Pour boire la coupe qui cache         
O beijo de mão em mão                                   Le baiser de main en main

Era o vinho que me destes                              C'est le vin que tu m'as donné
Água pura fruto agreste                                  L'eau pure le fruit sauvage 
Mas a tua vida não                                         Mais pas ta vie non

Aromas de urze e de lama                              Aromes de bruyère et de boue
Dormi com eles na cama                                J'ai dormi avec eux dans mon lit
Tive a mesma condição                                  J'ai eu la même condition
Aromas de urze e de lama                             Aromes de bruyére et de boue
Dormi com eles na cama                               J'ai dormi avec eux dans mon lit
Tive a mesma condição                           J'ai eu la même condition

Povo, povo eu te pertenço                             Peuple, peuple je t'appartiens
Deste-me alturas de incenso                           Tu m'as donné des moments d'incense
Mas a tua vida não                                         Mais pas ta vie non

Povo que lavas no rio                               Peuple qui laves à la rivière
Que talhas com o teu machado                      Qui tailles avec ta hache
As tábuas do meu caixão                              Les planches de mon cercueil
Povo que lavas no rio                                      Peuple qui laves à la rivière
Que talhas com o teu machado                        Qui tailles avec ta hache
As tábuas do meu caixão                                 Les planches de mon cercueil

Pode haver quem te defenda                            Il peut y avoir qui te défende
Quem compre o teu chão sagrado                   Qui achète ton sol sacré
Mas a tua vida não                                           Mais pas ta vie nom

Au Portugal, la tradition voulait qu’on boive ensemble le vin pour marquer l’amitié ou les liens familiaux, et on passait de main en main un bol ou une coupe remplis de vin que chacun goûtait avant de le passer à celui qui se trouvait le plus près de soi.


 Le caveau  d'Amália Rodrigues dans le Panthéon National (Igreja de Santa Engrácia)

Amália Rodrigues était adorée par les portugais, et fut sans doute la chanteuse portugaise la plus connue. Elle est décédée en 1999 à l’âge de 79 ans. Son caveau fleuri se trouve au Panthéon National parmi les écrivains célèbres et autres portugais illustres.

(Queiram por favor me informar no caso de existir algum inconveniente na publicação do video, que retirarei de imediato. Obrigada) 

9 commentaires:

  1. Bonjour Angie,

    Un trés beau monument pour mettre
    la dépouille de Amàlias Rodrigues,
    et qui était une trés belle femme.
    Je viens d'écouter cette magnifique
    chanson,avec une superbe voix ...
    Je te souhaite une bonne fin d'aprem,
    ici il pleut pour ce dernier jour de
    février,j'espère que le printemps va
    vite ariver,l'hiver a été trop long et
    surtout bien mauvais ... Bisous à toi,
    ma belle de Mimi.

    RépondreSupprimer
  2. J'aime le fado c'est vraiment émouvant, Amalia Rodrigues avait une voix magnifique j'ai plaisir à l'écouter merci Angie pour ce bel hommage à cette grande artiste mondialement connue
    je te souhaite une bonne soirée repose toi bien, bisousss

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour Angie,ses toujours un plaisir pour moi de te recevoir sur mon blog. J’espère que tu vas bien.Je s'es pas qu'elle temps tu as chez toi.Mes nous on à un beau soleil,mes par contre beaucoup de vent,mes à glagla il est très froid.Je te souhaite à toi aussi un belle après midi,gros bisous.

    RépondreSupprimer
  4. je te remercie pour ton passage sur mon blog!! j apprécie beaucoup ton blog aussi...On sent toute la passion pour le portugal, ses richesses, son histoire..c'est un plaisir de te lire!
    BONNE SOIREE. BIZ
    je te mets en lien favori!!!

    RépondreSupprimer
  5. Me voilà pour booster ton univers que j'aime et te souhaiter une agréable soirée, repose toi bien Angie
    @demain :) bisousss

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour ma douce, Que c'est beau ces photos.
    Lisbonne est une très belle ville.
    Amalia Rodrigues, j'ai de nombreux CD, j'adore.
    Merci pour ce joli billet, rempli de soleil.
    Que ta journée soit douce.
    Je t'embrasse bien fort à bientôt.

    RépondreSupprimer
  7. Kikou Angie,

    Je viens avec la pluie qui tombe sur Toulon,
    pour te souhaiter une bonne et agréable soirée,
    ici il fait noir comme un four,et il fait froid.
    Gros bisous à toi, ma jolie
    Mimi.

    RépondreSupprimer
  8. En passant pour te souhaiter une bonne journée.
    Il y a du soleil à Bruxelles, on revit.
    Je pense bien à toi.
    Tendres bisous.

    RépondreSupprimer
  9. Bon vendredi Angie enfin le week end tu vas pouvoir te reposer moi je vais profiter un peu du calme de la savane départ en fin de matinée, je te souhaite beaucoup de douceur et de bonheur :) bisousss

    RépondreSupprimer

Je serais ravie de recevoir vos commentaires. Ils seront moderes avant d etre publies. Merci.