Blog sur le Portugal

Voyages, actualites, histoire, culture, faits divers, images du Portugal, photos, regards sur le monde portugais, à decouvrir ou à redecouvrir.

Chanson de Noël

dimanche 8 mai 2011

A queda do Imperio chantee par Vitorino (la chute de l'Empire)

Vitorino est un chanteur portugais qui chante et compose des chansons d’origine populaire, mais qui a aussi beaucoup fréquenté d’autres chanteurs « engagés » d’avant la révolution du 25 Avril 1974.
Le Portugal a souvent une relation très sentimentale avec les sujets qui traitent des anciens territoires d’outre mer. Peut-être parce que le Portugal y a construit tant d’églises et que, là-bas naquirent tant d’enfants des portugais.

Beaucoup disent que « la chute de l’Empire » est une des plus belles chansons portugaises. Les paroles, très poétiques, sont inspirées des grands voyages du Portugal. Les mots simples, créaient des tableaux d’émotions, dans un mélange de grandeur et de faiblesses. 


Vitorino chante seul



Vitorino chante accompagné


J’ai préparé une traduction libre, qui j’espère aidera ceux qui ne comprennent pas le portugais, à apprécier cette jolie chanson du Portugal (merci à ceux qui permettent le partage des videos). Vous pourrez voir l'odysee des Portugais de Mazagan

A queda do império                     La chute de l’Empire
Perguntei ao vento                         J’ai demandé au vent
Onde foi encontrar                         Où avait-il trouvé
Mago sopro encanto                      Mage souffle enchantement
Nau da vela em cruz                        Vaisseau à la voile en croix

Foi nas ondas do mar                 C’était sur les vagues de la mer

Do mundo inteiro                               Du monde entier

Terras da perdição                                Terres de perdition

Parco império mil almas                Modeste empire mille âmes

Por pau de canela e Mazagão           Pour bâton de cannelle et Mazagan


Pata de negreiro                      Patte de négrier


Tira e foge á morte                Prend et fuit la mort

Que a sorte é de quem              Car la chance est de qui

A terra amou                        La terre a aimé

E no peito guardou                    Et dans le cœur a gardé

Cheiro da mata eterna                 Odeur de forêt éternelle

Laranja Luanda                         Orange Luanda

Sempre em flor.                          Toujours en fleur.


6 commentaires:

  1. belle chanson!!! j aime entendre le portugais, comme j aime entendre l'espagnol...dommage que je ne les parle pas!!! bonne fin de dimanche biz

    RépondreSupprimer
  2. Bonsoir,
    Je parle espagnol mais pas portugais bien que je le comprenne un peu.
    Mais j'ai toujours adoré le fado !
    Ce chanteur est un enchantement.
    Bises et bonne soirée.

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour Angie.
    Magnifique chanson je ne comprend pas le portugais mais la musique n'a pas de frontière.A certain galas avec les Papys Music on se retrouve avec un Portugais qui joue de la guitare compose et chante ses chansons.On passe de bon moments ensemble.Je rentre de la fête des horticulteurs et des saveurs (sous un soleil de plomb) Je n'ai plus le courage de mettre en ligne.
    Bonne soirée à toi
    Amicalement Dédé

    RépondreSupprimer
  4. J ai écouté la deuxiéme vidéo avec beaucoup de plaisirs, ces deux artistes chantent remarquablement bien.
    Il fut un temps ou les gallions portuguais sillonaient les mers, plus tard les voiliers de commerce, mais je suppose comme pour la France ce n est plus pour lui sa principale ressource.
    Bonne soirée Angie
    Latil

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour ma douce,
    Ce sont de douces chansons qui embaument nos cœurs.
    Merci pour la traduction.
    C'est vraiment très joli.
    Bonne semaine,bisous.

    RépondreSupprimer
  6. Je ne connaissais pas Vitorino, j'écoute ses belles chansons avec beaucoup de plaisir car c'est très émouvant j'aime beaucoup la douce nostalgie qui s'en dégage merci pour la traduction des paroles, bonne nuit Angie repose toi bien je viens de terminer mon article et je vais dormir aussi... à demain, bisousss

    RépondreSupprimer

Je serais ravie de recevoir vos commentaires. Ils seront moderes avant d etre publies. Merci.