Blog sur le Portugal

Voyages, actualites, histoire, culture, faits divers, images du Portugal, photos, regards sur le monde portugais, à decouvrir ou à redecouvrir.

Chanson de Noël

dimanche 17 juillet 2011

La « judiaria », quartier juif de Castelo de Vide




Peut-être que ce qui est le plus visité à Castelo de Vide c’est le quartier juif de la ville, qui serait le mieux conservé du Portugal.



Adossé à une colline qui mène aux murailles, le quartier se compose de maisons blanchies à la chaux, des ruelles étroites et pavées, aux rebords fleuris.




Escaliers, portes ogivales, petite synagogue transformée en musée, offrent une agréable promenade dans ce coin du Portugal.




Comme en beaucoup de villes du Portugal, mais aussi en beaucoup d’autres pays d’Europe, il y avait un quartier où les juifs étaient obligés d’habiter. L’ancienne tradition puis la loi voulaient que les habitants vivent séparés suivant leur religion.
 



« Judiaria » était le nom donné au quartier où vivaient les juifs dans les villes portugaises. Il en fut ainsi à Castelo de Vide, ville située dans le nord de l’Alentejo, où la "judiaria" surplombe la ville.



Vue de la ville de Castelo de Vide située en bas du quartier juif


Ville historique, avec ses murailles défensives qui rappellent que la frontière avec l’Espagne n’est pas très loin, Castelo de Vide a aussi des thermes aux eaux médicinales qui étaient déjà utilisées au temps de romains.   


10 commentaires:

  1. Merci Angi pour ce beau partage c'est une très belle promenade que tu nous offres j'aime beaucoup l'architecture de ce quartier de Judiara, je te souhaite un excellent dimanche je suis maintenant ds la savane jusqu'à la fin de l'été pour profiter du calme de la country et farniente sur ma terrasse, des ptites fleurs et du chant des oiseaux... bisous

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Angie,
    J'ai vu les mêmes quartiers juifs en Andalousie, ce sont de très jolies ruelles !
    Je ne connaissais pas ceux-là au Portugal, tu nous en apprends des choses !
    Bon lundi et bisous.

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour Angie
    Merci pour cette belle promenade dans le quartier Judiara.J'aime bien le style des portes ogivales.Ce n'est pas avec un ciel de juillet que je viens te souhaiter une agréable semaine à venir.
    Amicalement Dédé

    RépondreSupprimer
  4. Il est devenu impossible pour moi de poster un commentaire sous mon nom. Je connais le probléme, mon premier blog était Google.
    Dans mon coin, certains villages avaient une majorité juive, mais tout a changé entre les deux guerres, beaucoup ont émigré aux USA ou au proche orient. La guerre a eut raison de la minorité qui était restée. Ils nous ont laissé leurs cimetiéres parfois leurs synaguogues.
    Bonne soirée Angie
    Latil

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour ma douce,
    Un genre différent, mais très agréable également.
    Merci pour cette jolie balade, c'est comme si on y était.
    Bonne fin de journée, bisous.

    RépondreSupprimer
  6. Merci Angie, je passe te souhaiter une douce journée pas terrible le temps par ici non plus... bisous

    RépondreSupprimer
  7. Je passe te faire un petit coucou, j'espère que tu vas bien.
    Bonne soirée, je t'envoie de gros bisous.

    RépondreSupprimer
  8. De belles photos pour ce reportage interessant sur un quartier particulier de cette ville..je suis de retour, mais assez occupée..merci de tes visites et gros bisous

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour Angie
    Un petit coucou de Soissons pour te souhaiter un agréable weekend.Le temps est toujours aussi moche.Vivement l'été.
    Amicalement Dédé

    RépondreSupprimer
  10. Bonsoir Angie,

    je viens rattraper mon retard, nous étions partis quelques jours,
    Très jolie ville que tu nous fais découvrir, à Gérone nous avons pu voir aussi les quartiers Juifs. Je vois que les Romains ont laissé des vestiges aussi au Portugal.
    Je vais te souhaiter un très agréable week-end et je t'envoie de gros bisous
    Nicole

    RépondreSupprimer

Je serais ravie de recevoir vos commentaires. Ils seront moderes avant d etre publies. Merci.