Blog sur le Portugal

Voyages, actualites, histoire, culture, faits divers, images du Portugal, photos, regards sur le monde portugais, à decouvrir ou à redecouvrir.

Chanson de Noël

jeudi 27 octobre 2011

Qui etait Saint Jean de Dieu


Saint Jean de Dieu (São João de Deus) un nom aux sonorités religieuses ; on le voit dans beaucoup de pays attribué entre autres à beaucoup d’établissements : écoles, églises, associations, hôpitaux, instituts.

    Portrait de Jean de Dieu (copié du net)    
 Qui était Saint Jean de Dieu ? Peut-être beaucoup de personnes le savent… j’ai eu l’occasion  dernièrement de voir une partie d’une émission qui donnait des détails sur la vie de ce saint. J’ai pensé qu’il serait intéressant de partager son histoire dans mon blog.  Suite à cette émission j’ai fait des recherches pour en apprendre un peu plus, et j’ai fait un résumé de ce que j’ai lu!

Jean de Dieu s’appelait João Cidade. Il est né en 1495 à Montemor-o-Novo, une ville de la province de l’Alentejo, au Portugal.

Jean de Dieu est mort en 1550 en Espagne. Il est connu comme le fondateur de l’Ordre des Hospitaliers de Saint Jean de Dieu. Il a été canonisé  en 1690.

Il est dit que la famille de João Cidade vivant à Montemor-o-Novo était pauvre. Vers l’âge de 8 ans il part pour l’Espagne, certaines sources citent qu’il aurait été enlevé, d’autres qu’il aurait accompagné un berger…



                                           Vue de la ville de Montemor-o-Novo, Portugal
Seul, loin de sa famille, João Cidade s’engage dans l’armée espagnole. On le retrouve plus tard à Ceuta, la ville d’Afrique du nord où il aide les portugais à construire les remparts de la ville.

Jean de Dieu faillit perdre la vie, lors d’un combat ; un miracle le sauve. Il participe aux batailles comme celle qui a été menée par l’Espagne contre la France. Ainsi Jean de Dieu témoigne les massacres toujours associés aux conflits sanglants des guerres de l’Europe. A un certain moment, João Cidade commence à être appelé João de Deus.
Ses parents étant décédés lorsque Jean de Dieu revient au Portugal, il repart pour l’Espagne. 
En 1538 Jean de Dieu habite la ville espagnole de Grenade. C’est dans cette ville du sud de l’Espagne qu’il aurait eu sa révélation pendant un sermon de Jean d’Avila. Ce prêtre qui deviendra saint Jean d’Avila surnommé aussi l’Apôtre d’Andalousie.Les paroles de Jean d’Avila provoquent en lui un énorme choc Il a 42 ans. Son comportement est très perturbé. Jean de Dieu distribue ses biens aux pauvres. Dénudé aussi de ses habits, il se promène dans les rues en s’écorchant la peau avec des pierres. Il ne faut pas longtemps pour qu’il soit considéré comme fou. Jean de Dieu est interné dans l’hôpital psychiatrique de l’époque avec d’autres malades mentaux.



Jean de Dieu prend conscience de la terrible réalité de ces établissements où on enferme les fous, on les attache et on les punit régulièrement en les frappant de coups, dans le but de les soigner. 

Un tableau qui représente Jean de Dieu en train sauver les victimes d'un incendie.


En sortant de l’asile, il s’entoure d’un certain nombre de disciples et fonde à Grenade, en 1540, l’ordre des Frères de la Charité, appelés aussi Frères de Saint Jean de Dieu ou Frères Hospitaliers. Jean de Dieu dédie sa vie à une nouvelle manière plus humaine de traiter les malades à accueillir, laver, soigner, nourrir, tous ceux qui autour de lui sont dans le besoin.
Un premier hôpital d’un nouveau type est construit dans cette même ville par cet ordre, avec « les fondements d’un ordre hospitalier au services des pauvres malades » (Wikipedia).
C’est une innovation pour son temps, se sont les bases de « la charité sociale » et de l’hôpital « moderne ».  Jean de Dieu prend la résolution de dédier sa vie à aider ces malheureux qui étaient ses compagnons afin qu’ils ne soient plus victimes des cruautés, mais aussi d’aider les pauvres et exclus.
L’ordre des Hospitaliers de Saint Jean de Dieu se répand rapidement dans d’autres pays tels que l’Italie et la France; site de l'ordre en France: www.saintjeandedieu.com/ewb_pages/b/biographie.php 
Présent dans de très nombreux pays des 5 continents, l’Ordre Hospitalier de Saint Jean de Dieu continue aujourd’hui la doctrine du fondateur.Saint Jean de Dieu « le fou de Dieu », a été canonisé par le pape. Il a aussi été proclamé le patron des hôpitaux et des infirmiers. On peut trouver beaucoup d’informations dans le site de la biographie de Jean de Dieu :
http://www.sca.org.br/biografias/JoaodeDeus.pdf
Photo de la Basilique de Saint Jean de Dieu à Grenade qui garde les reliques du saint.

11 commentaires:

  1. Bonjour Angie,

    Je ne connaissais pas ce grand homme! il en a vecu et fait des choses! Merci pour cette biographie!
    J'espere que tu vas bien ainsi que ta famille?
    Ici c'est toujours les vacances. En France il y en a tous les 2 mois environs. Cela permets de faire une coupure pour les enfants, et vu que nous avons tous attraper les micobes de la saisons, nous sommes bien contents de pouvoir rester à la maison.lo!
    J'aime bien te lire, et découvrir ton univers, ton mode de vie, ici sur ton blog et à travers les messages que tu m'écris. Merci de ta confiance! Tu es une personne super!
    Amicalement,
    Chocolette

    RépondreSupprimer
  2. Dommage on aurait pu se voir à Madrid je te mets le lien de mes photos tu verras l'album de Madrid et de Toledo (car je ne te vois pas sur google+ pour le partage) c'est une très jolie ville et j'ai pensé à toi car j'ai retrouvé un peu l'architecture que tu nous fait découvrir ds ton joli pays que j'aimerais tellement visiter mais çà viendra j'espère trouver le temps au printemps prochain :)
    https://picasaweb.google.com/110432682227872336932
    J'avais entendu parler de Jen de Dieu mais je ne connaissais pas vraiment son histoire merci je la découvre avec plaisir, la basilique est magnifique j'aime beaucoup
    Bonne journée et bon week end Angie j'espère qu'on aura de belles éclaircies aujourd'hui c'est tout nuageux sur Paris... bisous

    RépondreSupprimer
  3. Bonsoir Angie,

    Alors on se balade...Le message que je t'ai laissé en votant, me suis gourré de blog mdr, j'étais chez lili6794 (Lisbone) ahahahh ! elle va se demander s'y j'ai pas pété le carafon...
    Bon, pas grave c'était pas un mot doux..lol !
    Tiens sur la thématique de ton billet, on a La Salpêtrière de Paris sous l’Ancien Régime...
    http://criminocorpus.revues.org/264?lang=en

    http://pistol-boule-bringe.over-blog.com/article-la-salpetriere-les-loges-des-folles-la-lingerie-75214964.html

    On change d'heure ce week-end ! Grrrr On gagne une heure, mais tu te lèves il fait nuit, tu rentres il fait nuit...

    Va être temps de partir dans les îles...

    Bonne soirée,
    Pascal.

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour chère Angie,
    C'est toujours un plaisir de venir sur ton blog, on y apprend tellement de choses intéressantes sur lesquelles on n'aurait pas idée de se pencher.
    Je ne connaissais pas l'histoire de ce "fou de dieu" (fou dans tous les sens du terme).
    Je connais assez bien Granada et je n'ai rien su à son sujet lors des visites de la ville.
    Je te souhaite un bon week-end de la Toussaint et bises amicales.

    RépondreSupprimer
  5. Je ne connaissais pas ce monsieur, lol !
    Chez nous, c'est le week-end d'halloween est-ce que ça se fait au Portugal !
    C'est aussi le week-end de la Toussaint, beaucoup moins gaie !
    Je te souhaiteun bon week-end
    Bizzzzzzzzzzzzzzzzzzz
    Martine

    RépondreSupprimer
  6. Bon week end Angie et joyeux Halloween
    attention aux mauvaises rencontres en cette période lol
    bisousss

    RépondreSupprimer
  7. merci pour toutes ces infos.. c(est vrai qu il existe beaucoup d'établissement à son nom... BIZ et bon week end angie

    RépondreSupprimer
  8. Coucou ma douce Angie. Je ne connaissais pas du tout l'histoire de Jean de Dieu, c'est bien triste qu'il ai été enfermé en asile psychiatrique, c'était un homme très humain qui a fait beaucoup de choses, merci pour tout ce beau partage. Ici les feux continuent hélas à brûler toute cette belle nature au Maïdo, à Cilaos, c'est révoltant et çà fait mal au coeur et le temps qui est chaud, sec et venteux n'arrangent pas le travail de ces braves pompiers. Bon dimanche ma douce et de gros bisous

    RépondreSupprimer
  9. Merci de cette découverte, je ne connaissais point. C était un idéaliste, qui pour soigner la peine d autrui n a pas hésité à se dépouiller.
    Bonne soirée Angie
    Latil

    RépondreSupprimer
  10. Bonjour ma douce Angie
    On peut dire qu'il a voué sa vie au service des pauvres et exclus
    Merci ma puce pour ce Jean de Dieu que je ne connaissais pas
    Je te souhaite une bonne journée
    Bisous
    Méline

    RépondreSupprimer
  11. Bonjour Angie,
    Je connaissais l'histoire de Jean de Dieu, c'est un peu notre Abbé Pierre, ils se sont tous deux mis au service des Pauvres.
    Ton très bon article m'a rappelé des choses que j'avais oubliées.
    Ici dans notre lot il fait beau, soleil et
    ciel bleu et 19° au thermomètre, c'est très agréable.
    Je te souhaite un doux après midi et je t'envoie de gros bisous
    Nicole

    RépondreSupprimer

Je serais ravie de recevoir vos commentaires. Ils seront moderes avant d etre publies. Merci.