Blog sur le Portugal

Voyages, actualites, histoire, culture, faits divers, images du Portugal, photos, regards sur le monde portugais, à decouvrir ou à redecouvrir.

Chanson de Noël

mardi 1 janvier 2013

Du haut des murailles du chateau de Guimaraes



Près de ce jardin, on trouvera le château

Comme tout le monde se souvient, suite à l’invasion de la Péninsule Ibérique par les troupes musulmanes (en 711) qui sont allés jusqu’au sud de la France (Poitiers), alors que les wisigoths étaient battus, beaucoup de chrétiens se sont réfugiés dans les montagnes des Asturies et du nord de la Péninsule où des royaumes indépendants existaient encore ou se sont formés: Navarre, Aragon, Castille, Galice, Léon…


De là, partit la Reconquista, soit la reconquête des territoires occupés par les musulmans.

Les limites de ces royaumes chrétiens changeaient suivant les époques et les influences et avaient des subdivisions, les comtés. Un de ces comtés qui dépendait du royaume de Léon s’appelait le “Condado Portucalence”.


Il était une fois aussi deux chevaliers du royaume des francs, Raymond  fils du comte Guillaume de Bourgogne et Henri fils d’Henri de Bourgogne qui viennent rejoindre le nord de la Péninsule Ibérique pour aider Alfonse VI, roi du royaume Léon,  à conquérir la Galice et participent à la Reconquista.  



Comme récompense, ils reçoivent la main des princesses.
Urraque était la fille légitime d’Alfonse VI et de Constance de Bourgogne. Elle devient l’épouse de Raymond et ils se voient attribuer la Galice par Alfonse VI.


Henri (lui-même neveu de Constance de Bourgogne) reçoit la main de Thérèse de Léon fille illégitime d’Alfonse VI. Alfonse VI leur donne le comté de Portucale (Condado Portucalence) em 1093. Les époux choisissent le château de Guimarães comme lieu de résidence. 



Ce monument imposant avait été construit durant le siècle précédent, pour résister aux attaques des musulmans.
Thérèse de Léon                                                                                     Henri de Bourgogne

source:
 
Dans ce château serait né Afonso Henriques, le fils des comtes Henri de Bourgogne et Thérèse de Léon.

Les murailles défensives ont été renforcées et la tour semble imprenable. Plusieurs batailles se sont déroulées aux alentours. 
Afonso Henriques était un jeune ambitieux. Son père meurt lorsqu’il n’avait que 3 ans. Il veut l’indépendance face au royaume de Léon et Castille. Il doit se battre contre les soldats de sa mère la régente du comté, puis contre l’armée de Léon à qui il devait fidélité. 
 
Son autorité sur le comté du Portucale est reconnu suite à ces victoires. Afonso Henriques remporte plusieurs batailles décisives aussi contre les musulmans.


Afonso Henriques fait appel au soutien du pape qui reconnaît son autonomie. Le comté devient le Portugal indépendant qui verra son territoire s’étendre vers le sud. 

Statue de Afonso Henriques, 
premier roi du Portugal.

Ceci est mon résumé de cette histoire lointaine!






Un peu de musique de l'orchestre "Estúdio" de Guimaraes (capitale européenne de la culture 2012)




Estreia da Fundação Orquestra Estúdio

publié par GuimaresDigital


15 commentaires:

  1. Bonsoir Angie,

    Quel passionnant voyage à travers l'Histoire!
    Chevaliers, princesses, fiers châteaux, guerriers, belliqueuses aurores... merci pour ce fort bel article.

    Je te souhaite beaucoup de bonheur pour 2013! Que la joie rayonne dans ton coeur et que ta santé soit vigoureuse au rythme des saisons, te permettant d'entreprendre et de réussir tout ce que tu accompliras.

    Que cette année nouvelle, avec sa baguette poétique et gourmande, t'apporte une profusion de bienfaits, ainsi qu'à ta famille, et que l'amour et la sérénité t'inondent, au quotidien, de leur délicieux parfum. Merci pour ton amitié généreuse au fil des mois écoulés...

    Gros bisous

    Cendrine

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour chère amie,
    Je te souhaite, tout d'abord, une merveilleuse année 2013, joie, santé et bonheur en prime.
    Quant à ton article, il m'apprend encore une fois beaucoup de chose sur notre histoire. Le château est imposant et il fait presque peur.
    Bises amicales.

    RépondreSupprimer
  3. Alors les Bourguignons sont allés dans ce château de Guimaraes, il est construit pour durer une éternité, tout en pierre de taille, du bel ouvrage! et il a résisté a de nombreuses guerres. Quand j étais jeune, j habitais en Bourgogne, ce n est qu en 73 que je suis allé en ALsace.
    Meilleurs voeux Angie
    Latil

    RépondreSupprimer
  4. Bonsoir ma douce Angie
    Merci ma puce pour ce merveilleux orchestre et cette sublime musique
    Merci pour tes bons voeux et en retour je t'adresse les miens de santé, de joie et de bonheur
    Gros bisous
    Méline
    NB: je suis en pause mais j'ai mon PC et je viens te faire un coucou pour te dire que je ne t'oublie pas
    Je suis suis plus chez skynet j'ai changé d'herbergeur, je t'ai donné mon adresse
    http://mel-and-tof.eklablog.com

    RépondreSupprimer
  5. salut
    c'est un très bel édifice qui semble défier le temps
    bonne journée

    RépondreSupprimer
  6. Merci pour ce beau reportage et ces belles photos !
    Je te souhaite une très bonne année 2013 ainsi qu'une très bonne santé, c'est l'essentiel !
    Bizzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz
    Martine

    RépondreSupprimer
  7. Coucou Angie, un grand merci à toi !
    Je me régale ton reportage est magnifique :)

    Je te souhaite beaucoup beaucoup de bonheur pour la nouvelle année ainsi qu'une excellente santé pour toi et ceux qui te sont chers.

    Désolée pour cette longue absence, tout va bien pour moi je suis comblée... Je me balade entre Paris et la côte d'azur ds ma nouvelle maison près de la plage alors je n'ai plus beaucoup de temps pour mon blog mais je vais essayer de m'organiser mieux.

    J'espère que tu va bien toi aussi ma douce amie, je t'embrasse très très fort :) Mona

    RépondreSupprimer
  8. Coucou Angie, un grand merci à toi !
    Ton reportage est magnifique :)

    Je te souhaite beaucoup beaucoup de bonheur pour la nouvelle année ainsi qu'une excellente santé pour toi et ceux qui te sont chers

    Désolée pour cette longue absence, tout va bien pour moi je suis comblée... Je me balade entre Paris et la côte d'azur ds ma nouvelle maison près de la plage alors je n'ai plus beaucoup de temps pour mon blog mais je vais essayer de m'organiser mieux.

    J'espère que tu va bien toi aussi ma douce, je t'embrasse très très fort :) Mona

    RépondreSupprimer
  9. merci de nous raconter l'histoire du Portugal
    c'est toujours intéressant d'en savoir un peu plus
    bonne et heureuse année 2013
    bises

    RépondreSupprimer
  10. BONNE ANNEE 2013, chere Angie !
    Pauvres princesses......donnees en recompense !
    Mais l'en droit est tres beau.

    RépondreSupprimer
  11. Bonjour Angie
    Merci pour cette leçon d'histoire.Il est colossal ce château.J'aime bien tout ce qui est vielles pierres car derrière chaque pierre il y a une histoire.
    Je te souhaite ainsi qu'à tes proches une très bonne et heureuse année 2013.
    Amicalement Dédé

    RépondreSupprimer
  12. Bonsoir ma douce,
    Une belle page d’histoire.
    Sujet très intéressant.
    J'espère que tu vas bien.
    Il fait très mauvais, le moral n'est pas au beau fixe.
    La grisaille on en a marre.
    Bonne fin de semaine, bisous.

    RépondreSupprimer
  13. je passe te souhaiter un bon weekend
    bises

    RépondreSupprimer
  14. Bonsoir ma douce
    Un petit coucou pour te dire que je suis de retour
    Merci de tes passages en mon absence, ce fut super sympa
    J'espère que tu as passé de bonne fêtes
    Je te souhaite une bonne soirée
    Gros bisous
    Méline

    RépondreSupprimer

Je serais ravie de recevoir vos commentaires. Ils seront moderes avant d etre publies. Merci.