Blog sur le Portugal

Voyages, actualites, histoire, culture, faits divers, images du Portugal, photos, regards sur le monde portugais, à decouvrir ou à redecouvrir.

Chanson de Noël

mercredi 6 novembre 2013

Ana Moura et le Fado da Procura



Photo des toits de Lisbonne
Ana Moura est une chanteuse de fado trés connue. Elle a un timbre de voix qui épouse les mélodies du fado, en même temps nostalgiques et vibrantes.

Les accords des douze cordes de la guitare portugaise  se plaisent à accompagner le rythme de la chanson, et dans ce fado, je trouve que l’effet est particulièrement saisissant:
 
On a l’impression que la guitare répète ce que dit la chanteuse.

Le « Fado da Procura » (le Fado Recherche) de 2007:


DISCO: PARA ALÉM DA SAUDADE
Guitarra portuguesa: Custódio Castelo
Viola: Jorge Fernando
Baixo: Filipe Lersen
'O Fado da Procura'  Le Fado Recherche

Mas porque é que a gente   Mais pourquoi est-ce
Não se encontra?  
Qu’on ne se rencontre pas ?
No Largo da Bica  
Dans la place de la Bica
Fui-te procurar   
Je suis allée à ta recherche
Campo de Cebolas   L
a Place des Cebolas
E eu sem te encontrar 
Et moi sans te trouver
Eu fui mesmo até   
J’ai même été jusqu’à
À Casa do Fado  
La Maison du Fado
Mas tu não estavas 
Mais tu n’étais
Em nenhum lado
Nulle part

Mas porque é que a gente
Mais pourquoi est-ce
Não se encontra?
Qu’on ne se rencontre pas ?

Mas porque é que a gente
Mais pourquoi est-ce
Não se encontra? Qu’on ne se rencontre pas ?
 
Já estou sem saber Déjà je ne sais plus 
O que hei-de fazer  Ce que je dois faire
Se seguir em frente
Si je vais en avant
Ai Madre de Deus Ah Madre de Deus
Se voltar atrás
Si je retourne en arrière
Ai Chiados meus
Ah mon Chiado
E o rio diz:
Et le fleuve qui dit
Que tarde infeliz
Quelle malchanceuse après-midi

Mas porque é que a gente
Mais pourquoi est-ce
Não se encontra?
Qu’on ne se rencontre pas ?

Mas porque é que a gente
Mais pourquoi est-ce
Não se encontra?
Qu’on ne se rencontre pas ?
Já estou farta disto J’en ai assez de tout cela
Farta de verdade
J’en ai assez vraiment
Vou beber a bica
Je vais boire un café
Sentar e pensar M’assoire et penser
Ver se esta saudade
Voir si ce désir
Ai fica ou não fica...
S’il reste ou ne reste pas...

E talvez sem querer
Et peut-être que sans le vouloir
Não querem lá ver
Ne voyez vous pas
Sem te procurar
Sans que je te recherche
Te veja passar
Je te vois passer

Sem te procurar
Sans que je te recherche
Te veja passar
Je te vois passer
 
Voilà une traduction que j'ai fait de mon mieux! Les paroles de la chanson font allusion à plusieurs places de Lisbonne, la capitale du Portugal.



Une de mes photos prises vers la Place "Campo das Cebolas, dans la ville basse.











Vers le couvent et église de Madre de Deus, qui abrite le musée de l'Azulejo
(zone orientale de Lisbonne)



Voir ici l'intérieur de l'église remplie d'oeuvres d'art, que je vous invite à découvrir avec le lien suivant:

Statue du poète António Ribeiro Chiado, dans une place du Chiado (nom de ce quartier de Lisbonne)
 
 
 
 
 
 
 
Encore une photo d'un coin de rue du Chiado
 
Jolie façade du theatre "da Trindade", quartier du Chiado 
J'espère que la petite promenade à Lisbonne vous aura plu!
 

 
 
 





18 commentaires:

  1. oh oui beaucoup non seulement en chanson mais avec le plaisir des yeux sur cette belle ville
    bisous

    RépondreSupprimer
  2. Coucou Angie...J'aime beaucoup écouter le Fado, lorsque j'étais chez mes parents, mon père possédait plusieurs 33 tours de la grande chanteuse de Fado Amalia Rodriguez...nous l'écoutions souvent...tes photos sont belles, et celle de l'intérieur de l'église me rappelle une église magnifique vue à Salvador de Bahia, je crois que c'est la cathédrale-basilique...je crois qu'il y a tellement d'or sur les piliers et décors des chapelles à l'intérieur, que c'est plusieurs kilos au m² !! à bientôt, bises

    RépondreSupprimer
  3. C'est magnifique Angie, une symphonie de beauté voilée de mélancolie qui nous emporte sur les ailes de la musique...
    La première fois que j'ai entendu du fado, c'était autour d'un feu, pour le solstice d'été, dans le jardin d'une amie. Sa voisine chantait le fado, j'ai découvert et cela m'a émue. En plus, ce soir-là, mon meilleur ami m'a dit qu'il était amoureux de moi, à la lueur du feu, en écoutant le fado... Nous nous sommes mariés et cela dure depuis un sacré bout de temps!
    La musique et tes photos m'emportent, c'est un très beau voyage, merci.
    J'espère que tu vas bien, gros bisous chaleureux
    Cendrine

    RépondreSupprimer
  4. salut
    super la chanteuse
    bonne journée

    RépondreSupprimer
  5. Coucou ma douce amie Angie
    Un passage dans ton bel univers pour te remercier pour ton gentil commentaire, quel bonheur de te lire et de venir sur ton beau blog que j'aime beaucoup.

    Splendides tes photos ma douce, cette église est une pure merveille de beauté, belle découverte pour cette chanteuse à la voix merveilleuse. Ton pays est vraiment magnifique ma douce amie du bout du monde.

    Bel AM et de gros bisous ensoleillés et chauds de mon île.
    Fany

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour Angie
    Au son de la guitare Portugaise et au travers de tes photos je viens de faire un magnifique voyage. Merci Angie
    Un agréable weekend à toi
    Amicalement Dédé

    RépondreSupprimer
  7. Bonsoir ma doucette,
    Encore de très jolies photos.
    C'est beau cette chanson, je ne connais pas bien, grâce à toi, j'apprends plein de choses et je découvres de très belles choses.
    J'aime les couleurs, c'est gai chez toi.
    Merci pour ce beau partage.
    Bonne soirée, une pluie de bisous.

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour Angie,
    J'adore le fado et il me tarde visiter Lisbonne !
    Très bon week-end et bien amicalement.

    RépondreSupprimer
  9. salut
    il pleut encore
    bon dimanche

    RépondreSupprimer
  10. belles photos mais je croyais qu'une chanteuse c'était do ré mi fa sol la si do :-))

    RépondreSupprimer
  11. j aime bcp le son de la guitare ..et quelle belle ville !!! passe une belle soirée et un bon 11 novembre biz

    RépondreSupprimer
  12. Pa facile de jouer de la guitare à 6 cordes, alors à 12 cordes, il faut être un virtuose. L église est magnifique avec ses plafonds en caissons, partout des tableau, des portraits et de l or, peut être rapporté d Amérique du sud! J ai bien aimé aussi la vidéo avec les danses folkloriques accompagnées à l accordéon.J avais envie de taper dans les main et avec les talons, seulement j ai été retenu par mon épouse qui aurait mis ma raison en doute.
    Bonne soirée Angie
    Latil

    RépondreSupprimer
  13. je reviens voir les jolies façades de cette ville
    et écouté cette chanteuse de fado
    bisous

    RépondreSupprimer
  14. Bonsoir ma douce
    J'arrive sur ton blog pour y déposer un soupçon de tendresse
    quelques gouttes de douceur une vague de bisous tous doux pour mettre du baume dans ton coeur.
    Je te souhaite une merveilleuse soirée.

    RépondreSupprimer
  15. un passage pour te faire de gros bisous et te souhaiter une bonne journée

    RépondreSupprimer
  16. Bonjour Angie
    Un petit coucou de Picardie pour te souhaiter une agréable fin de semaine. On dirait que l'hiver va prendre ses quartiers avant l'hiver du calendrier. J'en est profiter pour me ré imprégner du beau son de la guitare Portugaise.
    Amicalement Dédé.

    RépondreSupprimer
  17. Une belle musique typiquement portugaise pour accompagner cette promenade à Lisbonne....
    bonne soirée

    RépondreSupprimer

Je serais ravie de recevoir vos commentaires. Ils seront moderes avant d etre publies. Merci.