Blog sur le Portugal

Voyages, actualites, histoire, culture, faits divers, images du Portugal, photos, regards sur le monde portugais, à decouvrir ou à redecouvrir.

Chanson de Noël

mercredi 13 novembre 2013

Les derniers baleiniers et l’observation des cetaces, Acores


 
Un soir je regardais à la télévision une émission sur l’histoire du Greenpeace. L’émission faisait écho des nombreux combats de leurs membres.

Les verts et bleus des Açores 
 
Parmi ces luttes, ils citaient celle pour la conservation de l'Antarctique qui a aboutit à la signature du traité  interdisant l’exploitation de ce continent glacé pour 50 ans, et une autre qui vise la fin de la  chasse à la baleine qui a mis ces animaux en risque de totale disparition

Paysage des Açores
 
D’ici mon post pour un saut aux Açores, l’archipel portugais situé au milieu de l’océan Atlantique, où dauphins, baleines, cachalots, font partie de l’imaginaire des îles. 


La chasse à la baleine a représenté au cours des siècles derniers, une importante activité economique pour les habitants locaux.  
 
C’était une pêche traditionnelle, avec  des risques énormes. Les baleiniers étaient les hommes les plus courageux des îles.
 
 Phare des Açores
À bord de petites embarcations, ils s’approchaient de la baleine ou du cachalot, et les  tuaient au moyen de longues lignes et des harpons lancés à la main.

Aux Açores la chasse resta au stade artisanal. L’activité était particulièrement dangereuse avec des tragédies pour les familles. Il n’était pas rare que l’animal attaque à son tour l’embarcation, et projecte l’équipage par dessus bord.

Suite à l'interdiction de la capture de ces animaux par une commission internationale:
En 1987, le dernier cachalot a été chassé aux Açores”... texte du site http://www.espacotalassa.com/02_fr/04_museum/index_museum.htm

Depuis cachalots, baleines, dauphins vivent en paix dans les eaux de l'Archipel qui respecte les accords internationaux

Espaço Talassa presente grand nombre d’informations sur les cétacés référencés dans les eaux açoriennes.
 
L’espace marin des Açores est un sanctuaire de cétacés où sont dénombrés près d’une trentaine de ces animaux qu'on peut observer aux différentes époques de l’année.

Rencontre avec des dauphins et baleines aux Açores (c'est en français, merci pour le partage!)
publié par Yann2561

Avec le lien qui suit, on peut trouver des détails sur les espèces qu’on peut observer lors des sorties en mer, en cliquant sur l’image du petit animal “noir”, une autre fenêtre s’ouvre avec des descriptions:
http://www.espacotalassa.com/02_fr/16_species/index_species.htm
 
Plusieurs opérateurs travaillent dans les îles, avec des règles strictes d’observation des animaux. Ils transportent les touristes à bord de petites embarcations et il n’y a plus de harpons, mais seulement des caméras et des appareils à photos pour rapporter des souvenirs de ces rencontres.
 
Dans l’île du Pico, il y un “Museu dos Baleeiros” qui retrace l'histoire de cette activité traditionnelle des gens des Açores.

Mais il est aussi dit qu’une grande pression  au niveau mondial se fait sentir pour la reprise de la chasse industrielle des baleines et des cachalots. L’industrie de beaucoup de pays qui s'adonnaient à ce genre de capture à grande échelle, retirait de gros profits de de ces animaux, qui servaient pour de très nombreuses applications commerciales et industrielles. Beaucoup d’éclairage des villes et domestique aux Etats-Unis et en Europe se faisait avec de l’huile de baleine.
 

Pour rendre hommage à ces magnifiques animaux, j’ai trouvé sur le net la vidéo suivante tirée d’un reportage ancien sur la chasse traditionnelle comme elle était pratiquée aux Açores. On voit ce qui se passe à partir du moment où une baleine ou cachalot était repéré par un guetteur.
Les images sont dures, mais on ne peut pas cacher que les animaux sont sans cesse sacritiés pour les humains.
 
 Caça à Baleia publié par Armando Valente


Le Portugal n’avait pas les moyens de s’offrir les navires-usines ou autres technologies de la chasse industrielle des cétacés. Mais les marins et  pêcheurs des Açores étaient prisés par les navires de capture américains qui venaient les chercher pour leurs  habilité et connaissances. Beaucoup seraient restés definitivement aux Etats-Unis.

Je remercie mes amis qui sont allés aux Açores et qui m'ont prêté ces photos!

Pour terminer le post sur les Açores, j’ai bien aimé la jolie musique de ce groupe de musiciens des Açores (île de São Jorge)
GRUPO DE VIOLAS DAS MANADAS ILHA SãO JORGE faria59


 

10 commentaires:

  1. On peut comprendre qu'autrefois, on avait besoin de cette ressource. Il me semble que ce n'est pas le cas aujourd'hui. Alors laissons tranquilles ces baleines !
    J'adore ta première photo.
    Excellente journée à toi.

    RépondreSupprimer
  2. Coucou ma douce amie du bout du monde
    Il est magnifique ton article et très intéressant, tes photos sont splendides et quelle belle vidéo sur les baleines et les dauphins, c'est un véritable régal.....des yeux, ici aussi on peut apercevoir ces beaux animaux à une certaine période de l'année et un jour en me baladant j'ai vu deux splendides baleines qui s'amusaient dans l'eau mais hélas je n'avais pas mon APN sur moi snif !!!
    Merci pour ton gentil commentaire, passe une belle semaine dans ton beau pays, chez moi après une grande sécheresse enfin la pluie bienfaitrice est arrivée.
    Gros bisous ma douce.

    RépondreSupprimer
  3. j'en ai jamais vu de baleines que ça doit être impressionnant

    RépondreSupprimer
  4. salut
    j'aime bien les reportages sur ces espaces inconnues du public
    il est normal que l'on fait attention à la planète
    bonne journée

    RépondreSupprimer
  5. un très bel article angie ..j ai pu aller à la rencontre (si l on peut dire) des baleines à tadoussac au canada.. c 'était un moment magique ..de les voir et les entendre ..je suis d accord avec clara..laissons tranquille les baleines ...
    belle fin de semaine
    biz

    RépondreSupprimer
  6. heureusement qu'ils n'ont pas eu la possibilité d'avoir des bateaux usines ce qui a fait que les cétacés ne soient pas complètement décimés
    bisous

    RépondreSupprimer
  7. Je me demande si un jour l'Homme arrivera à comprendre les dégâts irréversibles qu'il fait à la planète !! c'est à désespérer

    RépondreSupprimer
  8. cela doit être beau de les voir évoluer dans la mer lorsqu'on est sur un bateau
    bisous

    RépondreSupprimer
  9. J ai beaucoup aimé la musique de l orchestre, c est très spécial, je n ai jamais rien entendu de semblable. La chasse à la baleine, j espère que l on ne va pas reprendre ces pratiques odieuses et laisser vivre ces animaux en toute quiétude.
    Amicalement Latil

    RépondreSupprimer
  10. Merci pour tous ces articles sur l'archipel des Açores. C'est un voyage que je veux faire dans ma vie en y allant en bateau, quel beau voyage en perspective !
    Trice de : www.rêversavie.com

    RépondreSupprimer

Je serais ravie de recevoir vos commentaires. Ils seront moderes avant d etre publies. Merci.