Blog sur le Portugal

Voyages, actualites, histoire, culture, faits divers, images du Portugal, photos, regards sur le monde portugais, à decouvrir ou à redecouvrir.

Chanson de Noël

dimanche 23 mars 2014

Saint-Vicent de Fora et la reine Amelie

 

C’est dans le quartier historique d’Alfama à Lisbonne que l’on trouve l’église et monastère de Saint Vicent de Fora (qui veut dire hors-les-murs).
Ce nom (hors-les-murs) vient du premier monastère qui avait été construit sur cette colline de Lisbonne en 1147 par le Afonso 1er (le premier roi du Portugal), lors de la reconquête, et ce premier monastère du XIIe siècle se trouvait en dehors des murailles qui entouraient la ville.

Je me disais depuis pas mal de temps qu’il serait intéressant de visiter ce monument que l’on aperçoit de bien loin, car il couvre toute une colline de Lisbonne.
L’occasion s’est présentée et voici quelques photos prises au cours de ma promenade.

La statute de Saint Vicent, saint-patron de Lisbonne
Ce monument avait été dédié  dès le XIIe siècle à l’ordre à Saint Vincent, le saint patron de la ville de Lisbonne. Il fut confié aux moines de l’ordre de Saint-Augustin.


Le monastère actuel est une reconstruction
qui date du XVIe siècle.
 



Il y a d’abord  l’imposante façade blanche de l’église, parsemée de plusieurs statues de saints dans des niches décoratives, surmontée de deux hautes tours.
 
L’intérieur de l’église de Saint-Vincent de Fora est aussi de grandes dimensions.  Le rétable en forme de baldaquin comporte plusieurs statutes et ornements religieux.


 
Sur les côtés d’autres chapelles et rétables dédiés à d’autres saints.

 

Pour visiter le monastère, on sort de l’église et on rentre par un petit portail qui donne accès à un jolie cour décorée d’arbustes et de fontaines.
 


Suite au paiement de quelques euros, je me suis retrouvée parcourant de longs couloirs, visitant d’autres chapelles et la sacristie très décorée de jolies peintures.


Dans ce grand ensemble religieux, on se rend bien compte de l’importance qu’avaient les ordres religieux en tant qu'importants pilliers de la société de l’époque.
 

Couloirs et cloîtres ont des parois tapissées d’azulejos (mosaïques de faïence)  bleus et blancs, représentant des scènes historiques et religieuses.


La sacristie
Dans une des salles de l’édifice, on peut aussi admirer une collection de  nombreux panneaux d’azulejos qui évoquent les fables de Jean de la Fontaine.




Par un des accès du cloître, on arrive dans l’ancien réfectoire de moines Augustins. Le réfectoire a été transformé en panthéon où on été installés les tombeaux de plusieurs membres de la famille royale de la dynastie des Bragance (par manque de temps, je n'ai pas visite cette partie du monastère; je me suis permis de copier deux photos des tombeaux d'un autre blog).
 
 
Une statue prie devant les tombeaux de Carlos 1er et du prince héritier Luis Filipe.
source des photos:http://auren.blogs.sapo.pt/351607.html
On se souvient de Marie-Amélie princesse de France et reine du Portugal de par son mariage avec le roi Carlos 1er. Suite à son tragique destin de voir la mort de son mari et de son fils ainé assassinés soit disant par les républicains, elle était partie en éxil d’abord en Angleterre puis en France.

 Tombeau de la reine Marie-Amélie

Marie-Amélie avait exprimé le souhait d’avoir pour dernière demeure le lieu où avaient été inhumés son mari et ses fils. Elle s’éteint en 1951 à l’âge de 86 ans.

Des funérailles nationales sont organisées à Lisbonne lors de son repatriement au Portugal, et la reine repose depuis aux côtés de son mari dans le monastère de São Vicente de Fora. J'ai choisi une vidéo qui montre plusieurs salles et couloirs du monastère. Merci à l'auteur qui permet le partage.
 
Lisboa - Igreja de S Vicente 2ª parte publié par Antonio Eduardo Santos Oliveira



18 commentaires:

  1. Bonsoir Angie,
    Quand j'irai à Lisbonne au mois de mai, il faudra que je m'emporte mon ordi pour pouvoir me référer souvent à ton blog qui est bien mieux qu'un guide touristique.
    Vendredi soir, j'ai regardé l'émission qui s'appelle Thalassa sur France 3 et qui était consacré à Lisbonne, ce fut un vrai régal.
    Bises amicales et très bonne soirée.

    RépondreSupprimer
  2. saint vincent est impressionnant ,lundissime .
    la tombe sur mon site m'a beaucoup ému aussi merci ton com très juste ,bises

    RépondreSupprimer
  3. salut
    c'est immense et superbe cet ensemble
    l'intérieur est de toute beauté et les couloirs lumineux
    bonne journée

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour ma douce,
    Que c'est beau !
    Il y en a de belles choses à voir chez toi.
    Je sais que nous irons un jours, quand ?
    Tu donnes envie de connaître ton pays, c'est tellement bien expliqué !
    Merci ma douce.
    Bonne semaine, bisous.

    RépondreSupprimer
  5. que c'est beau avec toutes ses faïences bleues et ses objets à l'intérieur on aurait aimé que tu restes plus longtemps sur les vitrines et en voir plus
    mais cette aperçue donne bien une idée de la richesse de ces lieux
    bisous

    RépondreSupprimer
  6. Coucou mon Angie
    Comme tu as bien fait ma douce amie de visiter ce monument et le photographier, c'est une merveille et je suis d'accord avec Clara ton blog est bien mieux qu'un guide touristique, tu parles si bien de ton beau pays avec amour et avec de beaux reportages et de splendides photos.
    Merci pour ton gentil commentaire. Douce soirée et de gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu sais Fany, les brochures sont presque toutes en portugais et en anglais, il devrait y avoir plus d'informations en français, mais on perd du terrain avec nos langues latines! bises

      Supprimer
  7. Magnifique reportage sur ce lieu qui mérite vraiment la visite...et en ta compagnie c'est encore plus agréable...de très belles photos pour argumenter ton article si bien documenté..un vrai régal..oui ton blog est encore mieux qu'un guide touristique, parce que tu y mets ton ressenti et tes émotions...tu parles de ton beau pays avec beaucoup de ferveur et d'amour...merci pour ces belles images, je te fais plein de bises..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour pour le commentaire très sympathique Jackline, j’écris sur ce que je vois et je pense que c’est bien peu comparé à tout ce que tu nous transmets de la richesse culturelle et de la diversité des pays que tu visites avec grand coeur!
      bisous

      Supprimer
  8. Très bel article Angie, et une visite des plus agréables en ta compagnie avec toutes ces explications, tu es un vrai guide et tu nous fais partager l'amour de ton si beau pays. J'adore toutes ces mosaïques, cet édifice est une merveille.
    Je vois que Jean de la Fontaine est présent sur ces mosaïques, sais-tu que c'est un compatriote, il est né en 1621 en France à Château-Thierry dans le département de l'Aisne, et donc dans ma ville natale. Un grand hommage lui est rendu tous les ans à la Saint-Jean, Commerçants, Communes environnantes et Lycées et collèges construisent des chars fleuris sur le thème de ses fables. J'ai participé à l'édification de ses chars dans mon adolescence.
    Voilà pour la petite histoire.
    Je te quitte pour ce jour, avec de grosses bises et mes tendres amitiés.
    Nicole

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Nicole, je suis allée sur Youtube voir la fête à Château-Thierry,
      il y a de beaux chars fleuris qui sont montrés, c'est une occupation des plus agréables pour les jeunes,
      je souhaite longue vie à cette fête! bisous

      Supprimer
  9. je reviens voir ce superbe endroit et ces mosaïques si belles
    bisous

    RépondreSupprimer
  10. salut
    on a du soleil depuis ce matin et il fait bon
    c'est superbe tous ces tons de blanc des bâtiments
    bonne journée

    RépondreSupprimer
  11. au portugal de sacré belle demeure ,bises

    RépondreSupprimer
  12. Bonsoir ma douce,
    C'est avec tout mon coeur, avec le sourire et la bonne humeur.
    Les bras chargés de bisous que je passe te souhaiter une très belle soirée.
    Je t’envoie toute mon amitié.

    RépondreSupprimer
  13. j'aime cet escalier avec ces détails en bleu

    RépondreSupprimer
  14. J ai relu avec beaucoup d intérêts l histoire de l assassinat du roi Carlos 1er et de son fils par les républicains : une bien triste histoire. Les collections d azulejos sont remarquables et s ils représentent des fables de la Fontaine, alors nous sommes comblés. Le monastère est grandiose le clergé ne comptait pas car la maison de Dieu n était jamais assez belle.
    Amicalement Latil

    RépondreSupprimer
  15. J'ai tout de suite craqué devant les azulejos, quelle merveille, cette forme d'art demeure un bijou d'expression et de finesse. Ton article est un plaisir littéraire et historique, une nouvelle fois. Chaque fois je me régale à découvrir ces lieux exceptionnels, merci à toi. Gros bisous, avec mes amicales pensées
    Cendrine

    RépondreSupprimer

Je serais ravie de recevoir vos commentaires. Ils seront moderes avant d etre publies. Merci.