Blog sur le Portugal

Voyages, actualites, histoire, culture, faits divers, images du Portugal, photos, regards sur le monde portugais, à decouvrir ou à redecouvrir.

Chanson de Noël

samedi 22 août 2015

Les rivieres du Portugal





Rivière de la ville de Alte (en Algarve)
 
Il y a deux ou trois jours j’entendais à la radio que plusieurs villages au nord-est du Portugal doivent être, tous les jours, alimentés en eau par les camions citerne des pompiers. Ceci à la suite d’une saison des pluies particulièrement faible cette année.



On nous répète que la sécheresse sévit dans plusieurs régions du Portugal, mais aussi en Europe avec des records de chaleur, et un été particulièrement chaud et sec.
 


Le manque d’eau se fait ressentir dans beaucoup d’autres régions. avec la baisse du niveau d'eau des barrages, le manque d'eau pour les cultures, la diminution des cours d’eau.
 
 
Il est aussi vrai que le climat méditerranéen qui s’étend sur une grande partie du Portugal, se caractérise par la sécheresse estivale qui dure plusieurs mois, ce qui peut être ressenti comme un phénomène agréable pour les vacanciers
 


Mais l’aridité estivale peut aussi être facteur de pénuries d'eau. Et dans la culture du peuple portugais c’est vrai que l’on trouve un grand attachement aux rivières, où coule l'eau source de vie.
 
 
Sans parler d’une quelconque « adoration » des lacs et des cours d’eau, on voit tout de même des berges fleuries un peu partout, et des rivières décorées de statues ou autres embellissements.


Par les jours de canicule, outre les possibilités de baignade, les bords de la rivière sont des hâvres de fraîcheur, des lieux de repos et de convivialité.
L’eau pure des sources inspire les artistes et les poètes.
 

Des terrasses de bars, et des aires de pique-nique ombragées servent de refuge pour les visiteurs en quête d’air pur et de verdure.
Et puis il y avait les lavandières du Portugal souvent representées en train de chanter dans ces espaces de travail et de quelque romantisme !
Elles lavaient leur propre linge ou transportaient de grandes quantités de vêtements des clients des villes. Les conducteurs des charretes ramenaient les lavandières et le linge propre le soir venu.


Dans ce filme portugais de  1938,  « Aldeia da Roupa Branca » (le village au linge blanc », avec l’actrice portugaise Beatriz Costa, les lavandières du Portugal apparaissent dans toute leur splendeur !


Aldeia da Roupa Branca publié parciclideo
 
On peut voir le filme complet ICI

Je vous invite à regarder un autre extrait de ce filme où l’on peut assister à une course digne des meilleurs westerns !


CINEMA PORTUGUÊS - "ALDEIA DA ROUPA BRANCA" - VIDEO 5 publié parPaulo Almeida
 
Mes photos sont de plusieurs rivières en Algarve. Merci de m'accompagner avec des souhaits pour une bonne pluie!

♫♪♫
«Ai rio não te queixes,
Ai o sabão não mata,
Ai até lava os peixes,
Ai põe-nos cor de prata.
Roupa no monte a corar
Vê lá bem tão branca e leve
Dá ideia a quem olhar
Vê lá bem que caiu neve

Água fria, da ribeira,
Água fria que o sol aqueceu,
Velha aldeia, traga a ideia,
Roupa branca que a gente estendeu.
Três corpetes, um avental,
Sete fronhas, um lençol,
Três camisas do enxoval,
Que a freguesa deu ao rol.»
♫♪♫

 

13 commentaires:


  1. Os teus posts são sempre muito interessantes, não só por aquilo que dão a conhecer, mas pelos temas que escolhes.
    A água e os rios têm uma importância vital para uma região e mesmo para um país. Aqui a Norte nunca se sente de forma tão aflitiva a falta de água mesmo nos Verões mais secos.
    ♫♪♫
    «Ai rio não te queixes,
    Ai o sabão não mata,
    Ai até lava os peixes,
    Ai põe-nos cor de prata.
    Roupa no monte a corar
    Vê lá bem tão branca e leve
    Dá ideia a quem olhar
    Vê lá bem que caiu neve

    Água fria, da ribeira,
    Água fria que o sol aqueceu,
    Velha aldeia, traga a ideia,
    Roupa branca que a gente estendeu.
    Três corpetes, um avental,
    Sete fronhas, um lençol,
    Três camisas do enxoval,
    Que a freguesa deu ao rol.»
    ♫♪♫
    Estes filmes são intemporais!
    A minha vontade era ficar já aqui a ver o filme inteiro!! :))

    Mas termino este quase testamento com uma música de que me recordei mal li o título deste teu post. É de 1992 e representou a França do Festival Eurovisão da Canção. Será que passa alguém por aqui que se lembre do «Monté la rivière»?
    Tens aqui o vídeo completo da participação francesa no Eurofestival de 92.

    Beijinhos de água doce
    (^^)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Afrodite,
      pour la publication des paroles de la chanson du filme!

      Supprimer
  2. Sans doute des promenades bien agréables à faire le long de ces rivières...qui ont de moins en moins d'eau...
    "Les Lavandières du Portugal."....cela me rappelle la chanson de Jacqueline François, en 1965...cela ne nous rajeunit pas...j'avais une quinzaine d'années...
    bonne soirée

    RépondreSupprimer
  3. Quel bel article ! et oui, je t'accompagne dans ton souhait de voir tomber la pluie.
    Ici, dans les Pyrénées, on est bien gâtés, on a suffisamment de soleil mais aussi de pluie toute l'année et pour nous le mot "sécheresse" n'a pas grande signification. Ce n'est pas le cas dans d'autres régions de France où ils sont gravement touchés parfois.
    L'eau est source de vie partout et il faut se réjouir quand il pleut.
    Les vieux films que tu présentes sont un beau rappel du passé mais dommage, je ne comprends pas le portugais.
    Très bon dimanche, chère amie.

    RépondreSupprimer
  4. salut
    C'est très bien de se balader près d'une rivière par cette chaleur
    bonne journée

    RépondreSupprimer
  5. agréable ces lieux et superbe ces plaques aux fontaines

    RépondreSupprimer
  6. Olá amiga, passei por aqui para desejar-lhe uma abençoada semana.
    Apesar do verão seco as imagens são estupendas, amei todas!!!
    Doce abraço Marie.

    RépondreSupprimer
  7. Bonsoir Angie...hé bien tu vois, ici aussi c'était la grande sécheresse....rivières, cours d'eau à sec, cultures grillées sur pied...tout le monde attendait la pluie depuis des semaines...et elle est arrivée, en trombes, avec des orages qui ont fait de très gros dégâts...maintenant, c'est la tempête, le vent souffle très fort, plus de 110 kms heure dans certains départements côtiers, sur l'Atlantique, et même le pourtour méditerranéen connaît de fortes précipitations et des orages...ce soir, la pluie bat les volets, et le vent souffle fort...je déteste, ça me rappelle la tempête terrible de 1999... Très belles photos que tu nous mets là, le calme des cours d'eau, et les lavandières du Portugal...cela me rappelle la chanson, et le refrain "Tant qu'il y aura du linge à laver, on boira de la manzanille, et tape, tape, avec ton battoir, tape, tape, tu dormiras mieux ce soir..." je me souviens bien de cette ritournelle...grosses bises, et bonne semaine

    RépondreSupprimer
  8. Olá, Ângela!

    Se há coisa k não falte no teu Algarve, é a água, para além dos turistas estrangeiros e nacionais, of course.

    Gostei imenso da tua explicação acerca da falta de água (olha k, aqui, pelas minhas bandas, não tenho sentido falta desse precioso bem, nem acho k tenha chovido pouco este ano, mas a meteorologia é que sabe.

    Este filme já um vi algumas vezes na televisão e a Beatriz Costa é um encanto de mulher e de atriz.

    Qto às fotos, minha linda, tu és perita em pormenores, cor e mta vida.

    Beijinhos e diverte-te!

    RépondreSupprimer
  9. oui l'eau est source de vie et cet été la sécheresse à sévit dans beaucoup d'endroit
    la pluie est venu sur Paris et ses environ et cela à redonné vie à la nature
    bises

    RépondreSupprimer
  10. Descobri por acaso o seu blogue e adorei. Fotos muito boas, de uma aldeia que não conheço apesar de ir de férias para o Algarve há quase 50 anos, (meu marido nasceu em Lagos, lá temos casa e família.) O filme já o vi muitas vezes e sempre me deixa bem disposta. À entrada de Lagos, nas traseiras de uma igrejinha, ainda existem os tanques de S. João, tanques colectivos, onde antigamente as mulheres iam lavar as suas e as roupas dos seus clientes.
    Vou levar o seu link
    Um abraço

    RépondreSupprimer
  11. Olá, menina Ângela!

    Agradeço teres-me dado "um ar da tua graça", e curiosamente, lá para 3ª ou 4ª feira da próxima semana, vou ao meu Alentejo tratar dos meus mortos. Parece tétrico, mas é pura verdade, pke tenho quatro sepulturas a cuidar, e os meus "adorados" primos e primas, e dois vivem lá, nem se lembram k têm lá os seus pais e restante família. Enfim, não sei se uma semana me vai dar, pke há duas lápides partidas, etc. etc.
    Pareço k falo disto com mta ligeireza, mas é só aparência, pke eu não consigo estar em cemitérios, nem ir a funerais. Fui ao do meu pai, pke sou filha única, mas estive sempre com apoio psicológico.
    Todo o mês de agosto de férias e tenho estado a adiar, a adiar. Enfim, tem de ser!

    Então, boas férias e boas fotos, se for caso disso.

    Beijinhos.

    RépondreSupprimer
  12. Tu vas bien, Angie ? comme tu n'as pas publié ces derniers jours !
    Je te souhaite un excellent week-end et je t'embrasse.
    Tu es peut-être toujours en vacances dans le nord du pays ?

    RépondreSupprimer

Je serais ravie de recevoir vos commentaires. Ils seront moderes avant d etre publies. Merci.