Blog sur le Portugal

Voyages, actualites, histoire, culture, faits divers, images du Portugal, photos, regards sur le monde portugais, à decouvrir ou à redecouvrir.

Chanson de Noël

jeudi 29 octobre 2015

Requiem Ines de Castro a Coimbra


Un extrait du Requiem Inês de Castro de Pedro Macedo Camacho, avec la Soprano portugaise Carla Caramujo:



Pedro Macedo Camacho - Requiem Inês de Castro - V. Agnus Dei (Coimbra 2014) Soprano Carla Caramujo
Publié par Pedro Macedo Camacho
Pedro Macedo Camacho est un jeune compositeur portugais de l’actualité, né à Funchal le 4 Septembre 1979. Elevé dans un milieu musical, ayant bénéficié de l'enseignement de fameux professeurs d’éducation musicale, Pedro voit sont talent de compositeur recompensé par de nombreux prix.
En 2012 le Requiem Inês de Castro est une de ses compositions qui a un grand succès. Voici l'extrait appelé Sanctus:


Pedro Macedo Camacho - III. Sanctus - Requiem Inês de Castro
Pedro Macedo Camacho
 
Ici on voit l’orchestre (Orquestra do Norte) qui joue le Requiem Inês de Castro, devant le bel autel de l'ancienne cathédrale de la ville de Coimbra (Sé Velha de Coimbra), le 5 avril 2014.

L’histoire d’Inês de Castro est l’histoire de la “Reine Morte” de la pièce de Montherlant, les amours tragiques du prince Pedro, héritier du trône du Portugal, et d’Inês,  qui ont fortement marqué l’histoire du Portugal.
Entrée d'un jardin public à Coimbra

Inês de Castro était la très belle dame de compagnie de Constança la femme de Pedro. Cette dernière meurt en donnant naissance à son enfant. Devenu veuf Pedro, renoue ses amours avec Inês dont il était tombé follement amoureux, et le couple se réfugie à Coimbra.

Place de l'université de Coimbra
La raison d’état a rendu cet amour impossible. Profitant d’une absence de Pedro, le roi du Portugal, père de Pedro, poussé par ses conseillers qui craignaient l’influence de la famille castillane d’Inês, décréta qu’elle serait assassinée.
Inês de Castro venait de Castille, et tout au long de son histoire le Portugal a craint l’influence de Castille qui représentait une menace pour son indépendance. Après l’assassinat d’Inês en 1355, Pedro en proie à un grand désespoir, poursuivit les assassins de sa bien-aimée Inês, et il les fit châtier avec une grande cruauté. Par la volonté de Pedro, Inês será couronnée reine après sa mort.
C'est le fleuve Mondego qui baigne la ville de Coimbra
 

Sé Velha / Old Cathedral - Coimbra (Portugal) - Património Mundial / World Heritage publié parIsabel Rebelo
A SÉ VELHA DE COIMBRA é um dos edifícios em estilo românico mais importantes do país. A sua construção começou depois da Batalha de Ourique (1139)..... Merci pour le partage de la jolie vidéo!

Construite en forme de forteresse, l'ancienne cathédrale de Coimbra (Sé Velha de Coimbra), a vu le début de ses travaux après la bataille d'Ourique en 1139....

17 commentaires:

  1. Ce passé historique inspire de la belle musique, bien agréable à écouter.
    Ils n'y allaient pas de main morte, autrefois, si quelqu'un gênait, on l'assassinait et voilà ! Au moins, de nos jours, cela ne se pratique plus aussi aisément.
    Bisous, chère Angie et bonne fin de semaine.

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour ma douce,
    Une bien triste histoire cet amour impossible !
    De nos jours, ils épousent n'importe qui, je ne sais pas si c'est mieux, ils épousent celles dont ils sont amoureux, certains divorcent, mais ça c'est une autre histoire, c'est à la mode de nos jours.
    Merci, joli billet.
    Passe une bonne fin de semaine, gros bisous tout doux.

    RépondreSupprimer
  3. Une magnifique et tragique histoire d'amour et de la superbe musique qui nous fait voyager à travers ses sonorités intenses et poignantes.
    De grosses bises, chère Angie, et un excellent week-end
    Cendrine

    RépondreSupprimer
  4. I just stopped to wish you a lovely weekend!
    I reaaly enjoyed the photow with all these monuments!
    Kisses, my friend!

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour
    C'est très beau à entendre!
    Joyeux Halloween!
    Bisous

    RépondreSupprimer
  6. Je passe te souhaiter un bon dimanche de Toussaint, chère Angie, encore une fois mamie !
    Gros bisous.

    RépondreSupprimer
  7. Bom dia, Velho portugal com 900 anos de historia que exportou a cultura para o mundo,é sempre bom recordar a importância do grande portugal e o o mundo.
    AG

    RépondreSupprimer
  8. Pedro e Inês... Portugal tem uma das mais belas histórias de amor. :)

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour ma douce amie Angie
    Une très belle histoire très émouvante et très triste de cet amour impossible, merci pour ce beau moment et cette musique si belle est un ravissement mon Angie.

    Merci pour ton gentil passage et désolée que tu n'as pu voir aucune de mes photos etc... mais d'après les dernières nouvelles, Damien le staff d'Eklablog nous a informé que la remise en ligne est prévue entre midi et 14 H ce jour... donc chez moi avec le décalage horaire il sera environ 19 H en conséquence je me mets en pause ce jour de la blogo et reviendrai demain.

    Beau mercredi au soleil et gros bisous d'amitié de mon ti rocher.
    Fany

    RépondreSupprimer
  10. Olá, Ângela!

    Como estás? Tenho pensando imenso em ti, sem te conhecer, devido à devastação de que Al Bufeira foi vítima. Tu moras perto?

    Não conhecia este compositor português, mas qdo vi que o apelido era Camacho, pensei, de imediato, k era madeirense. Tem mto nível e talento.

    Depois, o amor de Pedro e Inês, a mais bela história de amor, em Portugal. Temos também o amor de Romeu e Julieta, mas aí as causas foram outras.
    Pedro e qdo viu pela 1ª vez Inês, que acompanhava D. Constança, apaixonou-se de imediato por ela e ela por ele. Diz a História k ambos tinham olhos azuis e eram mto bonitos. A primeira frase k Pedro disse a Inês foi: "às oito nos jardins". Ela compareceu e não é preciso dizer mais nada.

    As fotos estão bonitas, como de costume.

    Beijos.

    RépondreSupprimer
  11. Salut
    C'est souvent tragique l'opéra.
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
  12. Coucou Angie....Merci de nous remémorer cet épisode de l'histoire du Portugal, qui se termina tragiquement...Notre guide, lors de notre circuit, et à l'occasion de notre visite de la cathédrale de Coimbre, nous a raconté cette histoire, avec beaucoup d'humour d'ailleurs, lorsqu'il évoqua la découverte d'Inès, par le futur roi, lors de l'arrivée de sa promise, alors qu'il voyait cette superbe jeune femme blonde dont il tomba immédiatement amoureux, à côté de celle qu'il devait épouser... Cet amour qui lui portait, fut plus fort que tout, et après son assassinat, il fit effectivement châtier tous ceux qui avaient conspiré contre elle, et décidé sa mort, et fit élever un tombeau magnifique, en marbre à sa mémoire..une splendeur, tout en marbre blanc, où on la voit, couchée, couronnée, et à proximité, son propre tombeau, tout aussi blanc, en marbre, aux sculptures comme de la dentelle..nous avons passé un bon moment autour de ces deux tombeaux, à faire des photos, tant ces monuments sont magnifiques...Grosses bises, à bientôt

    RépondreSupprimer
  13. Kikou Angie,
    Un magnifique et tragique histoire de ton pays,
    cette musique est sublime, j'adore ce requiem.
    Je te souhaite une bonne soirée, et de passer un
    agréable week end, gros bisous à toi ma belle.

    RépondreSupprimer
  14. Un petit coucou d'Athènes!!!! Cela me fait grand plaisir de découvrir un blog si intéressant (par l'intermédiaire de mon amie Joanna de syros2js)!!!!.
    J'ai visité Lisbonne...cela fait déjà quelques années...et j'ai beaucoup aimé la ville et ses alentours. Mais, j'ai aussi des cousins qui vivent au Portugal!
    Je repasserai bientôt pour lire tes vieux articles...peu à peu... et admirer tes superbes photos!!!
    Bon weekend !!!!

    RépondreSupprimer
  15. Bonsoir ma douce,
    Ce sont les histoires tristes les plus belles !
    Merci pour ces vidéos.
    L'amour est parfois très difficile !
    Une très belle histoire en tout cas.
    Bonne et douce soirée, tendres bisous.

    RépondreSupprimer
  16. Ouvi, de novo, os vídeos que aqui colocaste e olhei as bonitas fotografias.

    Agradeço a tua visita e comentários sempre naturais e gentis. A propósito da música: When a man, loves a woman", deixei no meu blogue umas palavrinhas para ti.

    Beijos e bom fim de semana.

    RépondreSupprimer
  17. Très occupée, Angie ? par le petit bébé, peut-être ? je note que tu n'as pas mis d'article depuis plus d'une semaine. J'espère en tout cas que tout va bien pour toi et je t'embrasse, chère amie.

    RépondreSupprimer

Je serais ravie de recevoir vos commentaires. Ils seront moderes avant d etre publies. Merci.