Blog sur le Portugal

Voyages, actualites, histoire, culture, faits divers, images du Portugal, photos, regards sur le monde portugais, à decouvrir ou à redecouvrir.

Chanson de Noël

mercredi 6 janvier 2016

Sur un pas de tango argentin


(rochers de l'Algarve pour décorer !)

J’espère que les fêtes de fin d’année se sont bien passées, et j’adresse à tous mes voeux de bonheur, santé et de beaucoup de joie dans le chemin de l’amitié que nous parcourons ensemble.

 Pour une continuation de l’atmosphère du Réveillon, j’ai pensé partager avec vous quelques moments de danse, plus précisément les pas du tango.


Je les ai aperçus sur le net ! Lui c’est Fernando Jorge et elle est Alexandra Baldaque, deux danseurs de tango portugais. Alexandra et Fernando sont les champions d’Europe 2011 de Tango.

On peut voir des images de leurs succès avec le lien suivant :

En couple, ils parcourent les villes du monde de festival en festival. En les regardant, je vous invite à admirer les pas de cette danse sensuelle.

Fernando Jorge et Alexandra participant à un festival de Tango à Buenos Aires:


Exibição Fernando Jorge e Alexandra na milonga Parakultural, Buenos Aires, 30 de Agosto de 2011 publié par Canal de abaldaque21

Si je cherche quelques informations sur cette danse, j’apprends que « le tango argentin naît sur les rives marécageuses du Rio de la Plata, dans les faubourgs de Buenos Aires (Argentine) et de Montevideo (Uruguay), pendant le dernier quart du XIXe siècle... »

J’ai lu aussi plusieurs fois, que cette danse se dansait tout à son début entre hommes, au visage fermé, deux par deux, en rythme fortement cadensé, le bas du corps séparé !
Car le nombre de femmes était terriblement bas, les pauvres faubourgs de Buenos Aires étant surtout habités par des hommes seuls qui venaient de toutes parts pour y trouver du travail. Ainsi la danse homme / homme obligeait à ce que les visages soient détournés l’un de l’autre, et que les regards ne se croisent pas !
Dans ce mélange de cultures des migrants d’autres lieux et continents, le tango était vu comme une danse de grande nostalgie et en même temps de grand désir d’un futur meilleur.
Peu à peu la bourgeoisie s’est intéressée à la nouvelle danse. Les femmes envahirent les salons des bals populaires, invités et guidées par des hommes qui rivalisent de séduction pour obtenir leur consentement.

Alexandra Baldaque et Fernando Jorge dansent la milonga "Mi vieja linda" de Emilio Pellejero pendant le Festival International de Tango d'Aix en Provence:

Alexandra Baldaque y Fernando Jorge - Mi vieja linda - Aix Tango Festival publié par Thierry Guardiola

Peu à peu la bourgeoisie  argentine et d'ailleurs s’est intéressée à la nouvelle danse. Les femmes envahirent les salons de danse, invités et guidées par des hommes qui rivalisent de séduction pour obtenir leur consentement.
Les pistes de danse voient glisser des couples qui suivent des lignes de danse en « dessinant la musique » avec beaucoup d’improvisation mais en respectant de nombreuses règles du tango.
Les ornements et embellissements ou adornos sont une grande spécialité de la danseuse qui est guidée par son partenaire et qui évolue autour de lui. https://sites.google.com/site/annecytango/chroniques/adornos-chez-la-femme

Tecnica para mujer, Tango Adornos, Caroline Souche publié parTrois Tango

16 commentaires:

  1. Bonjour Angie, c'est une magnifique danse très difficile ! Carlos Gardel était originaire de Toulouse, ce fut un grand chanteur exilé en Argentine où il s'est fait connaître. Ici, à Tarbes, nous avons un grand festival de tango au mois d'août et les gens viennent de partout. Un bandonéon a été offert à la ville par Buenos-Aires.
    C'est vraiment beau.
    Bisous et bonne journée.

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Angie, c'est une magnifique danse très difficile ! Carlos Gardel était originaire de Toulouse, ce fut un grand chanteur exilé en Argentine où il s'est fait connaître. Ici, à Tarbes, nous avons un grand festival de tango au mois d'août et les gens viennent de partout. Un bandonéon a été offert à la ville par Buenos-Aires.
    C'est vraiment beau.
    Bisous et bonne journée.

    RépondreSupprimer
  3. c'est une merveille de les regarder danser , quelle belle harmonie , je n'ai jamais su danser si le tango ni la valse d'ailleurs, mais par contre j'admire tous ces beaux danseurs !
    Tous mes meilleurs voeux pour cette nouvelle année , bises

    RépondreSupprimer
  4. magnifique cette danse quelle harmonie :) belle soirée angie biz

    RépondreSupprimer
  5. I 've never danced tango but I've always adrmired those who could dance!
    :-)
    Happy new yearm my friend! I wish you all the best!
    Hugs and kisses!

    RépondreSupprimer
  6. Olá, querida Ângela!

    Merci bien. Pour toi et familie, aussi.

    É sempre bom recordar e para quem não sabe como nasceu o tango, dança considerada como a mais sensual, encontra aqui informações precisas e preciosíssimas.

    É verdade. Esta "coisa" de dois homens dançarem o tango, não podendo juntar os rostos, nem fitar-se, não tem, não tinha graça nenhuma. A mulher, pouco a pouco, vou ocupando o seu devido espaço.

    Vi os vídeos k colocaste e gostei da exibição do par. Ele já não é nenhum jovem e dança à maneira antiga, se é k há maneira antiga nesta dança. Todavia, eu que gosto e que já dancei, de forma amadora, tango, fazíamo-lo (eu e o par) de forma um pouco diferente. A professora era mto improvisadora, sensual e fazia coreografias fantásticas.

    Na dança é o homem quem manda e comanda e assim qualquer mulher consegue dançar.

    Qto à fotografia, nem me vou pronunciar, pke já me estou a imaginar caindo por ali abaixo (não poderia ser por ali acima), mas digo-te que apanhaste um excelente ângulo.

    Agradeço a tua visita e graciosas palavras.

    Beijinhos e amanhã já é sexta.

    RépondreSupprimer
  7. Excelente post para os amantes de Tango Argentino, Angela!

    Adorei, pois sou fã incondicional do Tango!

    Abraço.
    Janita

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut
      J'adore le tango.
      Ce sont de bons danseurs que tu nous montres.
      Bon week-end

      Supprimer
  8. Bonjour ma douce,
    J'adore le tango, peu de gens le dansent bien.
    Une danse très sensuelle !
    Merci, toujours de beaux billets chez toi.
    Bon dimanche, gros bisous doux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. salut,
      La météo avait prévu de la pluie mais on a un beau soleil qui amène de la douceur ce dimanche matin.
      Bonne semaine

      Supprimer
  9. Gosto/gostava de dançar o tango! : )

    RépondreSupprimer
  10. Finalmente um novo post.
    Estava a pensar que tinha desistido da blogosfera.
    Boa semana

    RépondreSupprimer
  11. le tango est un régal pour les yeux lorsqu'on regarde un couple qui sait bien le danser
    bisous

    RépondreSupprimer
  12. Oi Angela; sempre quando vou a Argentina dou um jeito de
    procurar casas de apresentações de tango junto com uma boa gastronomia; como é próximo do Brasil sempre acabo dando um pulinho por lá, gosto muito.

    Bom... o ano no Brasil está começando bem difícil, a sujeira que por anos foi colocada debaixo do tapete está vindo á tona; cada
    brasileiro anda se virando como pode... fazer o que né... kkk tem que rir pra não chorar...

    Muito bacana esse post.
    Aproveito também nesta visita para te desejar um bom começo de ano; e que possamos caminhar em rumo das nossas realizações.
    Abraços
    janicce.

    RépondreSupprimer
  13. Impressionnant....mais je trouve les pas du tango tellement compliqués que j'ai du mal à m'y intéresser vraiment
    bonne soirée

    RépondreSupprimer

Je serais ravie de recevoir vos commentaires. Ils seront moderes avant d etre publies. Merci.