Blog sur le Portugal

Voyages, actualites, histoire, culture, faits divers, images du Portugal, photos, regards sur le monde portugais, à decouvrir ou à redecouvrir.

Chanson de Noël

dimanche 9 octobre 2016

Les vertes annees


"Os verdes anos" (les vertes années) est un classique de la guitare portugaise, cet instrument musical typiquement portugais en forme de poire, qui a douze cordes (la guitare classique en possède six), ce qui lui donne des sonorités particulières.

Tout le mode s'accorde pour dire que Carlos Paredes (était un génie de la guitare portugaise (1925-2004).

Carlos Paredes adapta le morceau musical "les vertes années" à la magie de la guitare portugaise  et le thème servit de bande sonore au film du même nom (Os verdes anos) du réalisateur portugais Paulo Rocha.  ICI.

Le film sorti en 1963 raconte les amours de Júlio (Rui Gomes), un jeune cordonnier arrivé à Lisbonne à la recherche d'une vie meilleure, et de Ilda (Isabel Ruth) une employée de maison jeune et gaie qui elle aussi a la même ambition...

Voici un bel hommage à ce grand compositeur et joueur de guitare portugaise, avec le thème repris par un groupe de jeunes musiciens de Coimbra:


Dans une maison de fados Acapella à Coimbra - Verdes Anos de Carlos Paredes por Quinteto de Coimbra
acapella - verdes anos quinteto belle chase publié par Nuno Botelho

Nombreux sont ceux qui ont joué et qui jouent le thème des Vertes Années. Des chanteuses portugaises ont prêté leur voix; il y a des  vidéos de Amalia Rodrigues et de Dulce Pontes.
Mariana Abrunheiro lui a adapté sa jolie voix que je vous invite à suivre dans la vidéo suivante. L'effet de la chanson est un plaisant moment musical que je vous invite à écouter:


Verdes Anos_Cantar Paredes_Mariana Abrunheiro, Pedro Carneiro e Ruben Alves_2015_HD
Carneiro e Ruben Alves_2015_HD publié par Mariana Abrunheiro


Era o amor  C'était l'amour
Que chegava e partia  Qui arrivait et qui partait Estarmos os dois  Nous étions deux
Era um calor, que arrefecia C'était la chaleur, qui refroidissait
Sem antes nem depois
Sans avant ni après

Era um segredo  C'était un secret
Sem ninguém para ouvir  Sans personne pour l'écouter
Eram enganos e era um medo C'étaient des tromperies et la peur
A morte a rir  La mort qui riait Dos nossos verdes anos 
De nos vertes années

Foi o tempo que secou C'était le temps qui a séché A flor que ainda não era  La fleur qui n'existait pas
Como o outono chegou Quand l'automne arriva No lugar da primavera
Au lieu du printemps

No nosso sangue corria Dans notre sang circulait
Um vento de sermos sós Le vent de notre solitude
Nascia a noite e era dia La nuit se levait et c'était le jour
E o dia acabava em nós 
Et le jour terminait en nous


6 commentaires:

  1. A versão de Carlos Paredes é absolutamente genial!
    Boa semana

    RépondreSupprimer
  2. Quelle belle voix et qu'elle est jolie, cette chanteuse !
    Apparemment, c'est une chanson très connue dans ton pays.
    Merci pour le partage, gros bisous et bonne journée.

    RépondreSupprimer
  3. Salut
    J'ai écouté et j'ai trouvé cette musique superbe.
    Que de sons sortent de cet instrument.
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
  4. Olá, Ângela!

    Agradeço a tua passagem pelo meu blogue, tal como as mimosas palavras lá deixadas.

    Não é nada fácil imitar Carlos Paredes, mas gostei da "ousadia" e da interpretação do quinteto.

    Qto a Mariana Abrunheiro, gostei mto, mto da voz dela e da maneira como canta. Não conhecia. O poema é, simplesmente, lindo, divino.

    Não conheço o filme que referes, mas nos "Verdes Anos" acontecem coisas fora de série, a todos os níveis, e claro no amor, tudo é superlativo.

    Beijinhos e um feliz dia!

    RépondreSupprimer
  5. Salut
    il fait froid et on a un ciel gris alors on se couvre.
    Bonne journée

    RépondreSupprimer

Je serais ravie de recevoir vos commentaires. Ils seront moderes avant d etre publies. Merci.