Blog sur le Portugal

Voyages, actualites, histoire, culture, faits divers, images du Portugal, photos, regards sur le monde portugais, à decouvrir ou à redecouvrir.

samedi 11 mars 2017

Journee internationale des femmes


Je suis en retard sur le 8 mars, car je n'ai pas eu le temps de finir mon post! Néanmoins je voudrais saluer la mémoire de quelques femmes portugaises qui par leur effort ont fait évoluer la lutte pour l'égalité des droits et l'émancipation des femmes. J'ai choisi quelques parmi les histoires de vie, que j'ai pu trouver sur le net.

La princesse Leonor de Viseu (née à Beja en 1458 et décédée à Lisbonne en 1525) fut infante puis reine consort du Portugal de 1481 à 1495, après son mariage avec Jean II du Portugal, le 22 janvier 1470.  Le 15 août 1498, la reine Leonor créa au Portugal, la première "Misericórdia", une institution de bienfaisance, de charité et d'assistance, qui rapidement se répandit dans tout le pays, et dans les colonies. Les statuts de cette institution appelée "Santa Casa da Misericórida" fonctionnent encore de nos jours, avec des crèches, des établissements de santé,  orphelinats, et autres services d'appui social.
http://www.scml.pt/pt-PT/scml/5_seculos_de_historia/seculos_xv_e_xvi/
http://www.scml.pt/pt-PT/destaques/517_anos_por_quem_mais_precisa/

D. Leonor (1458-1525) Rainha de Portugal nascida em 1458 e falecida em 1525. Prima e esposa de D. João II, a rainha D. Leonor pertencia à mais alta nobreza da época.  
A 15 de Agosto de 1498 em Lisboa, no ano em que os navegadores portugueses atingiam a Índia, surgia a primeira misericórdia portuguesa em resultado da especial intervenção da Rainha D. Leonor









    Jeunes infirmières parachutistes portugaises qui pendant la guerre coloniale, participaient aux soins et à l'évacuation des blessés dans les colonies portugaises d'Afrique.




    Catarina Eufémia
    (1928 - 1954), heroïne de l'Alentejo,  légende contemporaine de la lutte contre le fascisme, a été tuée à coups de carabine par un gendarme au cours d'une grève des travailleurs agricoles en mai 1954, qui réclamaient de meilleurs salaires.

    Florbela Espanca, poétesse portugaise née le 8 décembre 1894 à Vila Viçosa en Alentejo

    Elle a dépassé les excès et a cultivé la passion, avec une voix franchement féminine. Sa poésie a suscité au fil des années l’intérêt des lecteurs et des chercheurs. Elle est considérée comme l’une des plus grandes figures féminines du début du XXe siècle.
    source: https://fr.wikipedia.org/wiki/Florbela_Espanca




    Maria Amélia Chaves (née en 1911), la première femme portugaise à obtenir le diplome d'ingénieure de génie civil à l'Institut Supérieur Técnique de Lisbonne, en 1937 et à exercer le métier d'ingénieure durant toute sa vie.
    source:http://debategraph.org/Details.aspx?nid=400471






    Rita de Moraes Sarmento (1872 - 1931) fut la première femme portugaise à fréquenter l'Academie Polytecnique de Porto en 1887, où elle et obtient son diplome d'ingénieure de travaux publiques. Il est écrit qu'elle n'exerça pas le métier, ayant opté pour le mariage et la vie en famille.
    https://sigarra.up.pt/up/pt/web_base.gera_pagina?P_pagina=1006523



    Rita de Moraes Sarmento (1872 - 1931) ingressou com 15 anos (em 1887) no 1º ano do curso de Engenheiros Civis de Obras Públicas.








    Surnommée la Reine du fado, (Rainha do fado) Amália Rodrigues fut une grande ambassadrice du Portugal dans le monde de la chanson.
    (1920 - 1999)







    Femmes en costumes traditionnels du nord du Portugal





    Beatriz Costa,
    (1907 — 1996, chanteuse, danseuse, actrice, participa dans de nombreux filmes et spectacles de théâtre de revue. Actrice très populaire, Beatriz Costa a mené une carrière de femme libre, désinvolte et avec beaucoup de charme.

    Voici un extrait du film "la chanson de Lisbonne" de 1933:






    Femmes portugaises du Comité d'aide aux prisonniers de guerre portugais qui ont lutté  dans le nord de l'Europe, pendant la Première Guerre mondiale.

    A Comissão Protectora dos Prisioneiros de Guerra Portugueses na primeira Guerra Mundial
    source: https://www.revistamilitar.pt/artigo/699






    Infirmières portugaises engagés à la Croix-Rouge pendant la Première Guerre mondiale (1916).



    Carolina Beatriz Ângelo a été la première femme à voter au Portugal, aux élections de l'année 1911. Carolina termina son cours de médecine en 1902 à Lisbonne.
    Elle a aussi été la première femme cirurgien à exercer à l'hopital de São José (Lisbonne) et plus tard elle se specialisa en gynécologie.


    Activiste républicaine, Carolina Ângelo lutta durant toute sa vie pour l'émancipation des femmes. Devenu veuve, elle se fit enregistrer sur les listes d'électeurs en se présentant comme chef de famille, car élevant seule sa fille, et profitant du fait que la loi n'indiquait pas que les citoyens électeurs devraient être du sexe masculin! En 1913 la loi changea pour n'inclure que les citoyens du sexe masculin, ceci jusqu'en 1931 où le droit de vote a été accordé aux femmes sous certaines conditions.




    Carolina Beatriz Ângelo foi a primeira mulher a votar em Portugal, a primeira e única mulher a votar nas eleições de 28 de maio de 1911.Carolina Beatriz Ângelo (1878 — 1911)  foi uma  médica e feminista portuguesa.Para evitar que houvesse mais mulheres a votar, mudaram a lei em 1913, fazendo entrar a expressão “cidadãos portugueses do sexo masculino”. Em 1913 a lei mudou ao incluir que os cidadão eleitores teriam de ser do sexo masculino. As mulheres portuguesas teriam de esperar por Salazar e pelo ano de 1931 para lhes ser concedido o direito de voto com condições!
    source: http://www.fcsh.unl.pt/facesdeeva/eva_arquivo/revista_11/eva_arquivo_numero11_j.html




    Cesina Bermudes,  docteur en médecine, sa vie est liée au développement des methodes de l'accouchement sans douleur au Portugal dans les années 50 , suivant les techniques qu'elle découvre lors d'une investigation qu'elle fait à Paris. Militante pour les droits des femmes, elle sera emprisonné par la dictature de l'époque, et soumise à des interrogatoires.
    Cesina est décédée en 2001, après une vie très active dans le monde de la médecine, et comme militante féministe.


    CESINA BORGES ADÃES BERMUDES e o parto sem dor. Médica e investigadora portuguesa, feminista, Cesina Borges Adães Bermudes nasceu em Lisboa, licenciou-se em Medicina em 1933. Foi a primeira portuguesa doutorada em medicina (“ainda por cima em Anatomia”, sublinhava com orgulho e malícia, tendo prestado provas de doutoramento em 1947.Presa a 14 de outubro de 1949, por integrar a Comissão Central do Movimento Nacional Democrático Feminino, recolheu ao Forte de Caxias, de onde foi libertada três meses depois, a 14 de janeiro de 1950, depois de submetida a três interrogatórios.Outro feito inscreveu Cesina Borges na História da Medicina portuguesa: foi uma dos três introdutores do parto psicoprofilático (vulgo parto sem dor) em Portugal, no início dos anos cinquenta, e à sua divulgação se dedicou incansavelmente, aplicando-o e formando parteiras e formadoras. Elle est décédée en 2001, après une vie très active comme militante feminina.
    source:https://condicaodamulher.wordpress.com/2014/10/22/cesina-borges-adaes-bermudes-e-o-parto-sem-dor/








    Virgínia Quaresma (1882-1973), a été la première femme journaliste portugaise. Elle obtient la licence de lettes et commence à travailler pour le journal   "Século", en 1908.
    Elle mena une carrière de succès dans les reportages, aussi bien au Portugal qu'au Brésil.




    Virgínia Quaresma: uma jornalista feminista que deu voz ao feminismo
    Foi a primeira mulher a exercer a profissão de jornalista em Portugal. Integrou as redações de dois influentes jornais lisboetas e fez parte do primeiro movimento feminista português. O seu legado permanece numa rua de Belém, como símbolo de jornalismo, liberdade e igualdade no feminino.




    La princesse royale Joana du Portugal, née à Lisbonne le 6 février 1452, décédée à Aveiro le 12 mai 1490,  fille du roi Afonso V et de la reine Isabel. Princesse héritière du trône jusqu'à la naissance de son frère, elle était destinée à un mariage d'état avec un roi ou prince d'une cour d'Europe que les diplomates portugais trouveraient avantageux, Joana refusa toutes ces propositions de mariage qui auraient pu lui procurer une destinée brillante, car sa beauté était renommée et la cour du Portugal était riche en ce siècle.
    Joana voulu vivre libre, et décider sur la vie qu'elle voulait mener. Malgré l'opposition de son père et de son frére qui l'adoraient, Joana decida d'entrer en 1475 au couvent des soeurs dominicaines de la ville d'Aveiro où elle vécu dans la simplicité et grande humilité, avec avoir distribué ses biens aux plus démunis.  Joana consacra sa vie aux pauvres, aux malades qu'elle soigna, et aux plus vulnérables, pour soulager leur condition.



    11 commentaires:

    1. Une belle galerie de femmes auxquelles tu rends un juste hommage.Bon dimanche

      RépondreSupprimer
    2. Um post muito feminino.
      E com grandes mulheres!
      Boa semana

      RépondreSupprimer
    3. Moi, la féministe, voilà un article que j'apprécie à sa juste valeur ! des femmes formidables qui ont fait avancer nos droits,où que ce soit, méritent tout notre respect. Merci donc.
      Gros bisous et bon début de semaine.

      RépondreSupprimer
    4. Salut,
      Beaucoup de femmes ont marqué l'histoire du Portugal et c'est bien ainsi.
      Bonne semaine

      RépondreSupprimer
    5. dans tous les pays les femmes on leur place dans l'histoire
      espérons qu'elles ne deviendront pas aussi pourries que nos hommes politiques je parle de la France
      bisous

      RépondreSupprimer
    6. Mulheres incríveis, para o orgulho de um país. Uma postagem de valor, Angela!

      RépondreSupprimer
    7. Já aprendi bastante com este post! Como se costuma dizer, o conhecimento não ocupa lugar.
      Merci bien!!!

      RépondreSupprimer
    8. salut,
      le temps est au beau fixe.
      bonne journée

      RépondreSupprimer
    9. Mas que bela escolha ! ... Bem feita, criteriosa, diversificada abrangendo todos os campos, ...
      Só lhe acrescentaria a valorosíssima "Mulher Mãe", neste caso, não isolada, mas no seu conjunto !!!

      Um post fantástico , Angela !

      RépondreSupprimer
    10. Tu sais Angie, ce n'est pas grave pour la date. Ce qui compte c'est de nous offrir des billets si réussis et intéressants. J'ai découvert grâce à toi ces femmes pleines de force et d'opiniâtreté. Des exemples de vigueur et de courage, leur beauté est aussi un étendard pour la cause des femmes. Merci beaucoup pour ces recherches, je t'embrasse et te souhaite une excellente soirée et un beau dimanche
      Cendrine

      RépondreSupprimer

    Je serais ravie de recevoir vos commentaires. Ils seront moderes avant d etre publies. Merci.