Blog sur le Portugal

Voyages, actualites, histoire, culture, faits divers, images du Portugal, photos, regards sur le monde portugais, à decouvrir ou à redecouvrir.

mardi 7 mars 2017

La culture des castros



Les anciennes meules en pierre liées à l'agriculture primitive qui se pratiquait dans les castros.
On appelle « castros » les anciens villages fortifiés dont on trouve les ruines dans la région nord-ouest de la péninsule Ibérique (nord du Portugal, Galice et Asturies ).
La culture des castros apparait au cours du Ier millénaire av. J.-C. et  se développe sur une période qui va du IXe siècle av. J.-C. (âge du bronze) jusqu'au Ier siècle.
En regardant ces pierres, on imagine les humains enfin prêts à devenir sédentaires, et qui commencent à construite des habitations.
Dans ces villages de l'ouest de la Péninsule ibérique, habitaient les "Galiciens" et les  "Lusitaniens", ces derniers considérés par beaucoup comme les ancêtres des Portugais. Leur histoire transmet les valeurs d'un peuple fier et rebèle. que les romains ont eu du mal à dominer.
image du net
Dans ce castro appelé "Citânia de Briteiros", il y a une avenue qui parcourt le village, avec des accès de chemins et des ruines de constructions de formes rondes ou rectangulaires, de part et d'autre de la rue principale.

Des quartiers bien délimités!
Des rues secondaires rejoignent l'avenue centrale qui elle même est bordée par des canaux où circulait l'eau qui descendait du sommet de la colline, et qui alimentait en eau les habitations.
On voit ci-dessus en bord de route, une structure qui abrite le passage de l'eau, et aussi une rigole où l'eau semblait couler en plein air.
Structures d'habitations de forme ronde


Les transformations associées à la conquête romaine viennent briser l'essor de la culture des castros. La formation de la province romaine de Galice, les attaques, et la croissance d’une nouvelle et forte civilisation, dictent la disparition definitive de la culture des castros au cours du IVe siècle.

Les grands castros dont on retrouve de nombreux vestiges dans le nord du Portugal, prennent aussi le nom de citânias ou cividades. Ici nous avons visité la citânia des Briteiros localisée dans le district de Guimarães, à une courte distance de la ville de Braga.

Quelques murs en pierres sèches ont des assemblages plus élaborés que d'autres !
A l’intérieur de l’enceinte fortifiée, on trouve les anciennes demeures dont la plupart sont de forme circulaire.

Il s'agit d'une occupation fortifiée du terrain. Pour des raisons défensives, plusieurs lignes de remparts qui ont en moyenne 5 mètres de haut, parcourent les flancs des collines ou des montagnes, car les castros se situent sur des lieux surélevés, pour profiter des defenses naturelles du relief.


Ci-dessus les rangées de ramparts, et une porte dans la muraille dans la structure bien conservée, a traversé les  millénaires.
Maison de l'âge du fer à la Citânia des Briteiros

Les cabanes rondes reconstruites, donnent une idée du mode de vie des hommes du Néolithique lorsque les habitants des castros s'habituaient à la sédentarisation, et deviennent agriculteurs.
image du net


Ce qui semble être un banc à l'intérieur d'une ancienne demeure!
On devine que les constructions plus spacieuses, auraient servi de locaux pour les réunions des authorités administratives du village, ou encore comme lieux de culte. 
La Citânia de Briteiros allait encore nous réserver d'autres surprises! Cette église prémitive, reconnaissable à la grande croix qui s'élève en son milieu, serait-elle fréquentée par les premiers chrétiens quand la Péninsule ibérique romaine devient wisigothe au Ve siècle, ou seraient-ils des Suèves ? 
On voit un banc dans l'enceinte à l'intérieur de l'église.

Pour finir, nous suivons le cours d'eau qui descend en direction à la vallée. Où va-t-il nous conduire ? Un petit canal reconstitue l'ancien passage de l'eau qui aboutissait à la station thérmale de la Citânia de Briteiros.


Il est écrit que l'établissement présentaient plusieurs chambres où les bains de vapeur étaient possibles en versant de l'eau bouillante sur les pierres de granite chauffées dans les braises. Chaque personne passait à son tour par l'ouverture sous la pierre.
L'autre compartiment plus au sud, serait constitué d'un bassin destiné aux bains d'eau froide.
Le tout se termine par la pierre de fronton joliement ciselée!



Entre Braga et Guimarães; les objets trouvés dans les fouilles archéologiques, se trouvent dans un musée


Citânia de Briteiros - Destino Norte
Publié par Porto CanalAve



11 commentaires:

  1. Waouh, c'est fascinant!
    Ces très vieilles pierres qui continuent de vivre, à ciel ouvert, portant leurs secrets, imprégnant nos esprits d'histoires et de légendes... Quelle impressionnante organisation, c'est l'ingéniosité humaine dans toute sa beauté!
    Merci Angie pour ce voyage dans le temps, cette très belle découverte, je te fais de grosses bises et te souhaite une excellente journée
    Cendrine

    RépondreSupprimer
  2. Muito interessante, Ângela.
    Nunca visitei a Citânia de Briteiros.

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour ma douce,
    Quelle belle découverte, c'est beau toutes ces pierres.
    Tous ces endroits sont immuables.
    Pour notre plus grand plaisir.
    J'aime découvrir des lieux insolites.
    Passe une belle journée, je souffle sur un nuage de bisous.

    RépondreSupprimer
  4. Salut
    C'est intéressant à visiter ces ruines de notre passé.
    Le temps est démoralisant .
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
  5. O que eu vou passeando por Portugal no seu blogue!!
    Bfds

    RépondreSupprimer
  6. Voilà le genre de visites que j'adore ! je suis si admirative de ce qu'ont pu faire les Hommes partout.
    Ces restes sont bien conservés, c'est merveilleux et merci pour toutes tes explications.
    Bisous et excellente fin de semaine.

    RépondreSupprimer
  7. Intéressant ton reportage sur ces villages antiques qui démontrent la civilisation des hommes devenant sédentaires et s'installant dans des villages grégaires...On en trouve aussi beaucoup en France, les ruines sont conservées en "sites archéologiques protégés"..Bises et bon week-end

    RépondreSupprimer
  8. ces pierres me font penser aux cabanons pointus qui se trouve du coté de chez mon fils dans les alpes de hautes Provence il y avait tout un village en renovation derrier la maison que je louais
    j'aimais me promener dans les chemins pour les découvrir bises

    RépondreSupprimer
  9. Salut,
    le temps est ensoleillé alors le moral revient.
    La température augmente aussi.
    Bon week-end

    RépondreSupprimer
  10. Superbes vestiges qui permettent de se rendre compte de la vie des populations qui ont occupé ces sites....
    bonne soirée

    RépondreSupprimer
  11. Que espetáculo de passeio e experiência única! E a casa que continua firme e forte, por tanto tempo! Tudo bem explicado, usei o tradutor e foi perfeito.
    Amiguita, um privilégio ter acesso a estes tesouros da história da humanidade. Beijocas bella!

    RépondreSupprimer

Je serais ravie de recevoir vos commentaires. Ils seront moderes avant d etre publies. Merci.