Blog sur le Portugal

Voyages, actualites, histoire, culture, faits divers, images du Portugal, photos, regards sur le monde portugais, à decouvrir ou à redecouvrir.

samedi 30 janvier 2016

Gatos Pretos - les Chats Noirs



« Canção da Saudade » ou la chanson de la nostalgie, est un film portugais du genre musical tourné en 1964, réalisé et écrit par Henrique Campos et Cecilia Queirós (information du net).
L’histoire reproduit les désirs de réussite d’un groupe de jeunes qui ont formé un groupe musical les « Gatos Pretos » dont l'acteur principal, Vítor Gomes (Tony dans le film) était un chanteur de rock portugais des années 60/70.


A Cancao da Saudade / Los Gatos Negros publié par sublimesoledad
Dans les premières images de cet extrait du film, on voit un joyeux groupe de jeunes filles qui débarquent à Lisbonne à la place du Terreiro do Paço, que vous reconnaîtrez!  par le bateau navette (le cacilheiro) qui assure la traversée du Tage, en partant de la rive sud.
La grande place "Terreiro do Paço" à Lisbonne
Il y a le père Leonel qui est un pianiste qui aime le calme et la tranquilité des mélodies anciennes. Il y a bien sûr des histoires d’amour. Et avec tout l’enthousiasme de leur jeunesse, le groupe de rock “Gatos Pretos” finit par voir reconnaître le talent de leur chanteur et des musiciens, et les contrats pour des spectacles arrivent!
Encore le chanteur portugaisVítor Gomes et le groupe "Os Gatos Pretos" avec les rythmes des années 60:

VÍTOR GOMES E OS GATOS NEGROS featured in A CANÇÃO DA SAUDADE
J'espère que Tiot aimera le post!

mardi 26 janvier 2016

Fados de Coimbra




Source image :http://www.fadoaocentro.com/pt/c/magia-do-fado-de-coimbra-num-dia-especial-num-casamento-perfeito


Directement associé aux traditions académiques de la grande ville universitaire du Portugal, le fado de Coimbra est accompagné par les guitares portugaises à 12 cordes qui accentuent les sons langoureux et poétiques de ce chant portugais.


Il est dit que le fado de Coimbra a ses origines dans les chansons des troubadours. C’est un fado qui chante l’amour. Les garçons s’adressaient aux jeunes filles qu’ils voulaient courtiser, avec des louanges chantées sous les fenêtres.
Une belle sérénade interprétée par Alberto Ribeiro "Feiticeira" (Magicienne):


Publié par Paulo Almeida

L’habit traditionnel des chanteurs et de musiciens est de rigueur, pantalon et veste noir, longe cape qui enveloppe le corps et uniformise les  artistes et les spectateurs dans l'union pour la beauté de la musique.  
La Sérénade Monumentale:

Serenata Monumental da Queima das Fitas 2015 HD Publié par tvAAC
Lors de la semaine académique, les étudiants de Coimbra, en fin de cours, se réunissent un soir dans la grande place et sur les marches de la cathédrale Sé Velha de Coimbra pour entendre la musique vouée à la nostalgie de quitter la ville magique de leurs études.

jeudi 21 janvier 2016

L'Equitation portugaise




Vous connaissez bien les lusitaniens, ces chevaux intelligents, courageux et dociles, une race d’origine portugaise. Je vous fais part aujourd’hui de ma découverte d’un spectacle qui a eu lieu au Parc des expositions de la Roche sur Foron (74).

A EQUID’ESPACES 2011,  le Portugal était à l’honneur. Et cela impliquait l’invitation d’une équipe de l’Equitation portugaise, qui donnait des spectacles sur la modalité de l'équitation de travail.
Equid'Espaces à la Roche sur Foron... Le Lusitanien à l'honneur !


Équitation portugaise 2 publié parKimMinh66
Mise en ligne le 3 oct. 2011
Fabuleux... Juste grandiose !
Je cherche à savoir un peu plus sur l’équitation de travail! Je me rends sur le site Institut du cheval et de l’équitation portugaise: "...L’institut du Cheval et de l’Équitation Portugaise dirigé par Carlos Pereira a pour vocation de faire découvrir le riche patrimoine équestre portugais...”  Source:http://equitationportugaise.com/?page_id=59
..L’équitation de travail traditionnelle permet la valorisation des aptitudes séculaires du cheval portugais. Elle comprend trois épreuves: le dressage, la maniabilité et le tri du bétail domestique...
 
Le vidéo suivant montre le travail du cavalier et l'équipe d'appui vêtue des habits traditionnels de cavalier et cavalière portugais:
   
 


Équitation portugaise publié parKimMinh66
Equid'Espaces à la Roche sur Foron... Le Lusitanien à l'honneur ! Excellent...


Sur le Site d'EQUID’ESPACES 2011 je trouve l'information sur la participation de Carlos Pinto (cavalier portugais de talent), "figure emblématique du dressage et collaborateur du spectacle du Puy du Fou..."
Sur un autre site il est écrit que : “ L’équitation de travail (Working Equitation) fait souffler un vent nouveau sur les vieilles traditions de l’équitation de travail…
...le cavalier démontre avec style et élégance l’aptitude de son cheval au travail des gardiens de troupeaux du sud de l’Europe …”

Selon le même site : ... les régions du sud de l’Europe... sont le berceau de toutes les méthodes d’équitation de travail, du cowbooy au gaucho...

Le travail des "campinos" portugais à conduire les troupeaux de bétail   

Le Portugal a été champion d’Europe d’équitation de travail en 2013 By "Chevaux ibériques" Magazine équestre en ligne on 22 juillet 2013 source:http://chevauxiberiquesmagazine.com/?p=1495

Le Portugal s’est sacré champion du monde en 2014, pour la troisième année en Vienne (Autriche), avec la médaille d’or en 3 des quatre épreuves-
..Au terme de ces quatre épreuves, l’équipe portugaise remporte haut la main la médaille d’Or et confirme la suprématie de la nation sur la discipline...

Chaque compétition est composée de quatre épreuves:

-épreuve de dressage – épreuve de maniabilité – épreuve de rapidité – épreuve du tri du bétail.


Selon Wikipedia, "L’équitation de travail est une discipline équestre axée sur la conduite et le tri du bétail. C'est une discipline ancienne issue de l'utilisation traditionnelle du cheval dans la conduite du bétail. C'est une équitation fortement liée au pays dont elle est originaire. Culture et tradition équestre sont représentées par les exercices exécutés et par le costume traditionnel correspondant à la culture d’équitation de travail pratiquée..."

Campinos, les "gardians" du Portugal
Les gardians de Camargue, ou les « campinos » du Portugal ont servi d’inspiration pour cette discipline qui reproduit l’habilité et le savoir faire des chevaux et des cavaliers.
Je vous invite encore à regarder les de belles images des épreuves d'un concours de 2013 avec la participation des cavaliers portugais:

Equitação de Trabalho special clip 2013 Working Equitation publié par rpgdressage

Merci aux auteurs des vidéos pour le jolis partages!

dimanche 17 janvier 2016

Folklore de Viana do Castelo




Sans doute une jolie ville à visiter, tout au nord du Portugal, c’est Viana do Castelo.


Ancien lieu d’habitation des celtes sur les collines environnantes, on la dit fondée par les Romains au bord du fleuve Lima. Cette periode será suivie de l’occupation musulmane jusqu’à la reconquête par les chrétiens.

Sur la montagne de droite  qui domine la ville, on aperçoit la basilique Santa Luzia dont les fêtes sont particulièrement renommés et ont lieu au mois d’août en l’honneur de Notre Dame de l'Agonie.



Les rues piétonnes du centre-ville sont animées comme tous les centres des villes, flanquées de jolies demeures et de beaucoup de façades recouvertes d’azulejos, où il est agréable de flâner à pied pour découvrir le patrimoine de Viana.

Mais le musée du costume (Museu do Traje) était fermé ce jour-là. C'est l'édifice aux façades jaunes que l'on aperçoit tout au fond de cette place.


C’est dommage car nous aurions voulu voir les nombreux modèles de costumes traditionnels de la région qui sont à admirer pour la richesse des couleurs, des broderies et des formes qui les composent.  


Alors grâce à Youtube,  je vous invite à suivre notre guide pour un aperçu de ce musée qui rend grâce à la beauté des costumes traditionnels de Viana do Castelo.
Ils  habillaient les femmes lors des multiples occasions de leur vie, suivant leur condition sociale, ou les cérémonies auxquelles elles participaient.


Obra Prima T01 E03 | Traje à Vianesa publié parB'lizzard

Grande actuazon do rancho Etnografico de Areosa Viana Do Castelo 1ª.parte 2006 publié parmanuel brito gomez


..

mercredi 13 janvier 2016

Les lumieres de Barcelos



Barcelos est une ville du nord du Portugal, dans la région du Minho. C’est aussi la capitale des « coqs porte-bonheur » dont on retrouve des exemplaires un peu partout dans le pays !
Coq-statue des rues de Barcelos
La ville a aussi de nombreux autres intérêts et elle est très plaisante à visiter. On a vu ses fêtes religieuses et profanes qui font preuve de la grande créativité et tradition de ses habitants.


Céramique traditionnelle de Barcelos

Le souvenir de Barcelos est également lié au grand marché (Feira de Barcelos) qui se tient tous tous les jeudis du mois, dans une grande place du centre-ville.
Il est très visité ce marché où l’on trouve vraiment de tout; la diversité de produits exposés offre un grand choix aux clients, aussi bien pour les vêtements, que pour les chaussures, draps, couvertures, meubles, paniers, vaisselles, jouets, babioles, etc..
À un autre angle de la place, la nourriture, avec les étalages de fruits et légume, comptoirs de morue séchée, plantes et arbres fruitiers à planter...




Barcelos est aussi une capitale pour l’artisanat et la céramique. On peut trouver grand nombre de ces produits dans le marché  hebdomadaire. Mais il y a des établissements et ateliers qui nous les proposent des expositions ou la vente de ces objets traditionnels.


Lors de notre dernière visite, notre curiosité a été attirée par cette tour. Ayant trouvé la porte ouverte, il nous a été possible de monter les niveaux de l’ancienne construction, ce qui peut se faire soit par un escalier, soit en prenant un ascenseur.



La vue qu’on a du toit est très intéressante et permet d’admirer le scénario du centre-ville. Alors suivez mon regard. La ville de Barcelos est baignée par le fleuve Cávado dont on aperçoit les eaux tranquilles qui coulent en bas de la ville.


Eglise du "Bom Jesus da Cruz"

Avant de continuer sur la jolie ville de Barcelos dans un autre post, je vous invite à regarder les lumière de la ville, pour que la magie de Noël puisse être encore un peu presente!


BARCELOS CIDADE PRESÉPIOpublié parMunicipioBarcelos

mercredi 6 janvier 2016

Sur un pas de tango argentin


(rochers de l'Algarve pour décorer !)

J’espère que les fêtes de fin d’année se sont bien passées, et j’adresse à tous mes voeux de bonheur, santé et de beaucoup de joie dans le chemin de l’amitié que nous parcourons ensemble.

 Pour une continuation de l’atmosphère du Réveillon, j’ai pensé partager avec vous quelques moments de danse, plus précisément les pas du tango.


Je les ai aperçus sur le net ! Lui c’est Fernando Jorge et elle est Alexandra Baldaque, deux danseurs de tango portugais. Alexandra et Fernando sont les champions d’Europe 2011 de Tango.

On peut voir des images de leurs succès avec le lien suivant :

En couple, ils parcourent les villes du monde de festival en festival. En les regardant, je vous invite à admirer les pas de cette danse sensuelle.

Fernando Jorge et Alexandra participant à un festival de Tango à Buenos Aires:


Exibição Fernando Jorge e Alexandra na milonga Parakultural, Buenos Aires, 30 de Agosto de 2011 publié par Canal de abaldaque21

Si je cherche quelques informations sur cette danse, j’apprends que « le tango argentin naît sur les rives marécageuses du Rio de la Plata, dans les faubourgs de Buenos Aires (Argentine) et de Montevideo (Uruguay), pendant le dernier quart du XIXe siècle... »

J’ai lu aussi plusieurs fois, que cette danse se dansait tout à son début entre hommes, au visage fermé, deux par deux, en rythme fortement cadensé, le bas du corps séparé !
Car le nombre de femmes était terriblement bas, les pauvres faubourgs de Buenos Aires étant surtout habités par des hommes seuls qui venaient de toutes parts pour y trouver du travail. Ainsi la danse homme / homme obligeait à ce que les visages soient détournés l’un de l’autre, et que les regards ne se croisent pas !
Dans ce mélange de cultures des migrants d’autres lieux et continents, le tango était vu comme une danse de grande nostalgie et en même temps de grand désir d’un futur meilleur.
Peu à peu la bourgeoisie s’est intéressée à la nouvelle danse. Les femmes envahirent les salons des bals populaires, invités et guidées par des hommes qui rivalisent de séduction pour obtenir leur consentement.

Alexandra Baldaque et Fernando Jorge dansent la milonga "Mi vieja linda" de Emilio Pellejero pendant le Festival International de Tango d'Aix en Provence:

Alexandra Baldaque y Fernando Jorge - Mi vieja linda - Aix Tango Festival publié par Thierry Guardiola

Peu à peu la bourgeoisie  argentine et d'ailleurs s’est intéressée à la nouvelle danse. Les femmes envahirent les salons de danse, invités et guidées par des hommes qui rivalisent de séduction pour obtenir leur consentement.
Les pistes de danse voient glisser des couples qui suivent des lignes de danse en « dessinant la musique » avec beaucoup d’improvisation mais en respectant de nombreuses règles du tango.
Les ornements et embellissements ou adornos sont une grande spécialité de la danseuse qui est guidée par son partenaire et qui évolue autour de lui. https://sites.google.com/site/annecytango/chroniques/adornos-chez-la-femme

Tecnica para mujer, Tango Adornos, Caroline Souche publié parTrois Tango