Blog sur le Portugal

Voyages, actualites, histoire, culture, faits divers, images du Portugal, photos, regards sur le monde portugais, à decouvrir ou à redecouvrir.

jeudi 27 août 2015

Faro et sa compagnie de danse





Le centre-ville de Faro a un grand nombre de rues recouvertes de belles « calçadas », ces petits pavés decoratifs typiques de tout le Portugal. La rue de Santo António est particulièrement décorée de jolis motifs.

 
Capitale de l’Algarve, Faro conserve les administrations, les anciens convents, ses nombreuses églises, les murailles de son château médiéval, et la cathédrale, qui étaient synonymes d’une grande importance dans les siècles passés.
Le port de plaisance qui débouche sur la lagune Ria Formosa, est une des premières images qu’on a de la ville lorsqu’on arrive par le côté ouest de cette cité du sud du Portugal.

Avant la construction des centres comerciaux, l’animation se faisait davantage sentir dans les centres-ville comme celui de Faro.
En semaine, il y a tout de même d’avantage de visiteurs, mais mes photos sont en général prises durant le weekend, en promenade du dimanche ! C'est souvent par ce jardin près du port, que je promène mes pas!
C’est aussi autour de cette place qu’on peut le mieux admirer les cigognes de Faro, celles qui ont choisit de vivre dans ce lieu calme et paisible. Je "zoome" pour mieux apercevoir les détails de leurs lieux d'habitation!
Et puis un jour dans le jardin de Faro, j’avais pris en photo ces beaux rameaux qui croulaient sous le poids de leurs fleurs. Je ne connais pas le nom de cet arbre, si quelqu’un veut bien me renseigner ?!
Faro a sa compagnie de danse, la « Companhia de Dança do Algarve », dont les jeunes danseurs et danseuses sont très talentueux.
L’école forme de jeunes champions. Les voici qui ont gagné 3 médailles d’or au championnat du monde de danse en Roumanie.
 
A la minute 2:39 après une interruption de l’image on voit les jeunes portugais et portugaises à la première place et on joue l’hymne portugais!

Companhia de Dança do Algarve vence medalha de Ouro no Dance World Cup na Roménia publié parGuida Carvalho
Source :http://www.sulinformacao.pt/2015/07/companhia-de-danca-do-algarve-ganha-3-medalhas-de-ouro-na-taca-do-mundo-de-danca/
Prix speciaux:
Most Innovative Choreography – “Apart”, coreografia de Carolina Cantinho
Best Modern Group Junior and Senior – “Apart”
Médailles d’or
Ísis de Sá – Junior Solo Ballet
Alexandre Joaquim – Junior Solo Ballet Boys
“Apart” – Junior Group Modern & Contemporary Dance
Médailles d’argent
Ísis de Sá – Junior Solo Modern
“Zorba” – Junior Group National & Folklore Dance
Médailles de bronze
Alexandre Joaquim – Junior Solo Modern Boys
“Improviso” – Senior Group Classical Ballet & Character Dance
“Polka Dedushka” – Senior Group National & Folklore Dance





On peut admirer les danseurs et danseuses de la Compagnie de Danse de l'Algarve dans plusieurs styles!


samedi 22 août 2015

Les rivieres du Portugal





Rivière de la ville de Alte (en Algarve)
 
Il y a deux ou trois jours j’entendais à la radio que plusieurs villages au nord-est du Portugal doivent être, tous les jours, alimentés en eau par les camions citerne des pompiers. Ceci à la suite d’une saison des pluies particulièrement faible cette année.



On nous répète que la sécheresse sévit dans plusieurs régions du Portugal, mais aussi en Europe avec des records de chaleur, et un été particulièrement chaud et sec.
 


Le manque d’eau se fait ressentir dans beaucoup d’autres régions. avec la baisse du niveau d'eau des barrages, le manque d'eau pour les cultures, la diminution des cours d’eau.
 
 
Il est aussi vrai que le climat méditerranéen qui s’étend sur une grande partie du Portugal, se caractérise par la sécheresse estivale qui dure plusieurs mois, ce qui peut être ressenti comme un phénomène agréable pour les vacanciers
 


Mais l’aridité estivale peut aussi être facteur de pénuries d'eau. Et dans la culture du peuple portugais c’est vrai que l’on trouve un grand attachement aux rivières, où coule l'eau source de vie.
 
 
Sans parler d’une quelconque « adoration » des lacs et des cours d’eau, on voit tout de même des berges fleuries un peu partout, et des rivières décorées de statues ou autres embellissements.


Par les jours de canicule, outre les possibilités de baignade, les bords de la rivière sont des hâvres de fraîcheur, des lieux de repos et de convivialité.
L’eau pure des sources inspire les artistes et les poètes.
 

Des terrasses de bars, et des aires de pique-nique ombragées servent de refuge pour les visiteurs en quête d’air pur et de verdure.
Et puis il y avait les lavandières du Portugal souvent representées en train de chanter dans ces espaces de travail et de quelque romantisme !
Elles lavaient leur propre linge ou transportaient de grandes quantités de vêtements des clients des villes. Les conducteurs des charretes ramenaient les lavandières et le linge propre le soir venu.


Dans ce filme portugais de  1938,  « Aldeia da Roupa Branca » (le village au linge blanc », avec l’actrice portugaise Beatriz Costa, les lavandières du Portugal apparaissent dans toute leur splendeur !


Aldeia da Roupa Branca publié parciclideo
 
On peut voir le filme complet ICI

Je vous invite à regarder un autre extrait de ce filme où l’on peut assister à une course digne des meilleurs westerns !


CINEMA PORTUGUÊS - "ALDEIA DA ROUPA BRANCA" - VIDEO 5 publié parPaulo Almeida
 
Mes photos sont de plusieurs rivières en Algarve. Merci de m'accompagner avec des souhaits pour une bonne pluie!

♫♪♫
«Ai rio não te queixes,
Ai o sabão não mata,
Ai até lava os peixes,
Ai põe-nos cor de prata.
Roupa no monte a corar
Vê lá bem tão branca e leve
Dá ideia a quem olhar
Vê lá bem que caiu neve

Água fria, da ribeira,
Água fria que o sol aqueceu,
Velha aldeia, traga a ideia,
Roupa branca que a gente estendeu.
Três corpetes, um avental,
Sete fronhas, um lençol,
Três camisas do enxoval,
Que a freguesa deu ao rol.»
♫♪♫

 

mardi 18 août 2015

Les decouvertes au musee de Porto



Immeuble du centre-ville de Porto
 
C’est bien connu que la plupart des grands navigateurs du XVe et du XVIe siècle  habitaient au Portugal. Sous l’impulsion d’Henri le Navigateur, ils croisaient les  mers et ont entrepris les Grandes Découvertes.
Dans la cathédrale de Porto
 
On connait volontiers Bartolomeu Dias que contourna le cap de Bonne Espérance, Vasco de Gama qui a découvert la route des Indes en contournant l’Afrique, Pedro Alvares Cabral qui en chemin vers l’Inde accosta en Amérique du Sud dans la région qui deviendra le Brésil.

Mais il y a eu aussi Fernando Magalhães (Magellan) qui découvrit le passage qui prit le nom de détroit de Magellan et le grand océan qu’il baptisa de Pacifique,  Gaspar Corte-Real qui naviga jusqu’en Terre Neuve, Fernandes Lavrador qui donna son nom au Labrador, Cristóvão de Mendonça qui parcourut les côtes de l’Australie, et bien d’autres, même Cristophe Colomb qui était marié à une dame de la noblesse portugaise.

  
 
La ville de Porto se souvient que le prince Henri le Navigateur est né dans cette ville et dédie son musée “World of Discoveries”  aux grandes découvertes des navigateurs portugais qui prenaient connaissance avec des mondes inconnus.
 

World of Discoveries, Museu Interativo e Parque Temático publié parWorld of Discoveries
Les thèmes de la mer, des bateaux, des instruments nautiques, les cartes maritimes, la vie à bord des navires, sont à l’honneur.
Puis il y a une zone d’eau parcourue par une barque qui emporte ses passagers dans un voyage le long de rives qui reproduisent les symboles des continents qui les portugais ont abordé lors de leurs voyages maritimes.
 
Maintenant une page spectacle, dans un autre coin de Porto, une école de danse, pour aider Alice à trouver le lapin blanc:
 

Alice - À procura do coelho branco (video promocional) Publié parCentro de Dança Porto

Si on est à Porto, et qu'on a le temps et qu'on aime, on peut toujours aller voir un spectacle de ballet, par exemple des danseurs et danseuses du "Centro de Dança do Porto"


Tango publiéCentro de Dança Porto


vendredi 14 août 2015

d’Ajuda a Pergame (en Turquie)


Je reprends pour quelques intants le tableau de la famille royale dans le palais d’Ajuda à Lisbonne. On se souvient de la princesse Maria Pia de Savoie et de son mari le roi Luis 1er du Portugal (de l’avant dernier post).
 
Et puis il y a les deux petits princes du tableau. L’ainé c’est Carlos qui deviendra roi du Portugal en 1889, à la suite à la mort de son père le roi Luis 1er.
Avant de devenir roi, Carlos épouse Marie Amélie d’Orléans, princesse de France, en 1886. La princesse Marie Amélie vient vivre à Lisbonne avec le futur roi.
 
De par ce mariage, elle devient aussi, la belle-fille de Maria Pia de Savoie ( fille de Victor-Emmanuel d'Italie).
 
  Il Vittoriano à Rome

Je partage maintenant avec vous une histoire que j’ai appris en faisaint des recherches pour mon avant-dernier post, sur "Il Vittoriano", le monument construit en l’honneur de Victor-Emmanuel à Rome.

Il est écrit sur plusieurs sites du net que « L'immense
monument d'un blanc immaculé ... s'inspire du célèbre Autel de Pergame ». Et on voit la ressemblance des formes.

Le rapport avec le sujet, n'est ainsi que mon parcours de lecture pour en savoir un peu plus sur cet Autel de Pergame !
Reconstitution de l'ancienne cité de Pergame
De suite j’ai su que Pergame était une grande ville de la civilisation de la Grèce antique située sur le territoire qui est la Turquie actuelle. Là aurait été inventé le parchemin!
 
source images:https://en.wikipedia.org/wiki/Pergamon#/media/File:View_of_ancient_Pergamon.jpg
 carte de l'ancienne Pergame
 
De majestueux monuments y avaient été érigés (197-159 av. J.C.) par les différents bâtisseurs de la cité, et on y comptait outre le Grand Autel dédié à Zeus, le temple d’Athéna et une bibilothèque qui rivalisait avec celle d’Alexandrie.
 
De nos jours, c’est à Berlin qu’on peut admirer l’ancien Autel de Pergame, avec ses frises monumentales. Les scènes en relief décrivent une gigantomachie qui dans la mithologie grecque représentait le combat des géants contre les dieux.  

Altar de Zeus en Pérgamo. 180-175 a.C. Museo de Pérgamo. Berlín. Alemania Publié parrafael carrasco arte
"El Altar de Pérgamo es un monumento religioso de la época helenística construido originalmente en la acrópolis de Pérgamo, a principios del reinado de Eumenes II (197-159 a. C.). Sus frisos monumentales, que representan una Gigantomaquia y la historia de Telefo, son una de las obras maestras de la escultura griega antigua y representan la culminación del "barroco helenístico"....

Vers la fin du XIXe siècle, des fouilles ont été entreprises par les archéologues allemands qui découvrent les chefs d’oeuvre de la cité antique. Peu à peu les ruines livrent leurs secrets et les pièces sont transportés à Berlin (1886), suivant des accords avec l’empire ottoman. Il est écrit que les fresques de l’Autel étaient tellement belles qu’elles auraient été transportées face tournée vers le bas, pour que les habitants locaux ne s’aperçoivent pas de leur importance.

La construction du superbe musée de Berlin a été adaptée pour recevoir ces fresques monumentales et l'Autel de Pergame a été reconstruit et inséré dans le musée lui-même.

Des détails complets sur la vie du monument avec le lien:https://fr.wikipedia.org/wiki/Grand_autel_de_Pergame
Une autre vidéo sur les sculptures des fresques:  
J'espère que vous aurez aimé ce voyage dans l'Histoire lointaine!

mardi 11 août 2015

Fetes et festivals du mois d'aout



Mais puisque c’est le mois d’août qui avance à grands pas, je partage avec vous quelques unes de mes photos et quelques informations que je peux avoir sur le sujet du festival de Silves !
 
Les scènarios de la “fête médiévale” de Silves remontent au temps de l’occupation musulmane. Chevaliers chrétiens et représentants de la culture occupante établissaient aussi bien des liens de bon voisinage. que de rudes offensives destinées à repousser plus loin les frontières de leurs caractéristiques.

La ville de Silves vous donne rendez-vous tous les jours, du 7 au 16 août 2015. Sur les liens suivants, de nombreuses informations sont disponibles


Plusieurs possibilités s’associent au prix de l’entrée, suivant que l'on fasse un ou plusieurs jours de visite du festival.

On peut y louer des vêtements d’époque, participer à des tournois, voir les nombreuses boutiques d’artisans ou les danseuses de la danse du ventre, goûter aux repas servis dans des petits restaurants de rue, faire des achats, etc.
 
 

Spot Feira Medieval de Silves (2015)publié parMunicípio Silves

Silves est  une ville médiévale située au sud du Portugal, à une vingtaine de kms du bord de mer.
 


À l'intérieur des murailles, la porte de l'ancien palais des "Varandas".
 
La ville fut la capitale du petit royaume musulman d'Algarve au XIe - XIIe siècle.

Je vous invite à regarder le défilé de 2014. Merci à l'auteur de la jolie vidéo!


Festival médiéval Silves Publié parJohnny Da Silva

 

samedi 8 août 2015

A Rome et a Lisbonne


Lors d’une visite à Rome il y a quelques années, j’ai pu photografier ce beau monument qui se situe dans le quartier historique de la capitale italienne.
Pour faire le post, je vous demande si vous connaissez le rapport qu'il y a entre entre ces deux monuments ?
Pour le premier, il s'agit du monument à Victor-Emmanuel II, qui est connu aussi sous le nom de "Il Vittoriano" Sa construction a commencé en 1885 d’après un dessin de Giuseppe Sacconi et il fut inauguré en 1911.
 
Au centre, on voit la statue équestre de Victor-Emmanuel, surnommé le «Père de la Nation». La statue, est une œuvre du sculpteur Enrico Chiaradia.
Il y a quelques ressemblances avec celle du roi José 1er de Lisbonne , mais ce n'est pas cela le rapport ! 
Le deuxième monument est le palais national d’Ajuda à Lisbonne, situé sur une des collines, surplombant le quartier ouest de Belém.
L’architecte portugais Manuel Caetano de Sousa fut le responsable du projet initié en 1796, pour devenir la résidence de la famille royale portugaise à la suite du terrible tremblement de terre de 1755.
Une des statues de la cour d'entrée du palais d'Ajuda
Lieu intimiste, qui mérite vraiment le détour, beaucoup de pièces se suivent, grandement décorées, à profusion, de vaiselle, meubles, tableaux, bibelots...
 
Je vous invite, pour une superbe visite guidée, c'est ICI

Tout y est en place et bien entretenu, donnant l’impression que les membres de la famille royale devaient revenir d’un moment à un autre! Ici sont  nés et ont été élevés les enfants royaux royaux du Portugal, l'infant Carlos et l'infant Afonso.
 



Pour revenir à l ‘histoire, et le rapport entre les deux monuments:  c’est un papa et sa fille. Le papa c’est Victor-Emmanuel II, et la fille c’est la princesse Maria Pia de Savoie, née en 1847, la fille cadette de Victor-Emmanuel.

Quelques extraits  de Wikipedia:
Un peu sur la vie du papa Victor-Emmanuel, considéré le père de la nation italienne. Jusqu’à l’arrivée  de ce monarque, l’Italie « était  constituée d'une mosaïque de principautés (duchés, cités-États…)... Les princes italiens organisent chacun leur propre cour et se livrent souvent à des guerres sanglantes avec de multiples interventions extérieures, notamment de la France et de l’Espagne... Les principautés italiennes entrent en déclin en partie suite à la montée en puissance de l’Autriche et des pincipautés allemandes.. La Révolution française et les guerres d'Italie qui s'ensuivent font naître (pour les italiens)  l'espoir d'une Italie unifiée, espoir vite effacé après que la péninsule se trouve de nouveau découpée en différents états... Après les campagnes napoléoniennes, la Maison de Savoie qui voit une occasion d'agrandir le royaume de Sardaigne,  s'engage dans trois guerres d’indépendance  contre l’Empire Austro-Hongrois ... se faisant avec l'appui extérieur de la France...
 
 
En 1859, la France du Second Empire et le royaume de Sardaigne concluent une alliance dans le but de rejeter l'Autriche hors de l'Italie du nord... pour cet appui, la France devant recevoir la Savoie et le comté de Nice en récompense pour son aide.
 
 
Le 24 mars 1860, Napoléon III et Victor Emmanuel II signent le traité de Turin, qui prévoit l’annexion de la Savoie et de Nice à la France..
 
 
 En 1859, la fille aînée de Victor-Emmanuel Marie-Clotilde de Savoie est mariée au prince Napoléon cousin germain de l’empereur des Français.
 
 
Victor-Emmanuel devient ensuite premier roi d’Italie deu 1861 jusqu’à sa mort...Suite à des campagnes militaires, peu à peu le reste de peninsule italienne est reunifiée...
 
En 1862, Maria Pia de Savoie, la fille cadette de Victor-Emmanuel épousa le roi Luis 1er du Portugal
L’échange de princesses servait à resserrer des liens entre les familles royales ou à fortifier des nouveaux régimes en créant des unions avec des monarchies déjà bien implantées.
 
Voici le tableau. Au palais d’Ajuda, le couple royal, le roi Luis 1er du Portugal et sa femme Maria Pia de Savoie (Maria Pia de Sabóia) et leurs deux enfants Carlos et Afonso.


C’est Maria Pia de Savoie qui a entrepris une grande partie de la décoration du palais d'Ajuda à Lisbonne, où elle est venue habiter avec Luis 1er, où son influence était grande et qu’elle a richement décoré.

dimanche 2 août 2015

La statue du roi Jose 1er

 
 
 
En plein centre de la grande place de Lisbonne qui s’ouvre sur le Tage, on trouve la statue de Joseph 1er (D. José I), le roi qui a gouverné le Portugal de 1750 a 1777 (a bénéficié de travaux de conservation l'année dernière).
C’est dans cette place qui se trouvait aussi le palais royal détruit par le terrible tremblement de terre de 1755 qui a détruit Lisbonne. De là vient l’origine du nom “Terreiro do Paço” (terrasse du palais).
Vue a partir de la rue Augusta (rue piétonne) qui débouche dans la grande place sous l'arc.
 
D’importants travaux de reconstruction ont été entrepris dans toute la capitale; la ville-basse a vu s’élever les nouveaux bâtiments décorés d’arcades qui servente de bordure à la plus grande place de la capitale portugaise.
Le roi Joseph 1er (D. José I) traumatisé par l’ampleur de  la catastrophe,  a déplacé la cour vers une zone à l’ouest de Lisbonne qui avait échappé aux secousses du séisme.
Sous son règne, outre la reconstruction Lisbonne, d’importantes reformes ont été entreprises par Jospeh 1er et par son fameux premier-ministre le marquis de Pombal.

Le Terreiro do Paço (terrasse du palais) a pris le nom de Praça du Comércio car les nouvelles structures du pays et de la grande place devenaient largement vocationnées pour le commerce.


Joaquim Machado de Castro (1731-1822) est un grand sculpteur portugais, sculpteur officiel de la maison royale, qui a été choisi pour construire la Statue Équestre du roi Joseph 1er. du Portugal.  


Le Musée Militaire de Lisbonne qu'on peut voir ICI nous invite à visiter l’autre statue équestre qui se trouve dans une de ses dépendances. C’est le moule en plâtre élaboré par le sculpteur Machado de Castro qui lui a permis de créer la statue réelle de 14 mètres avec son socle, qui se trouve dans la grande place du Terreiro do Paço.



Estátua de D. José no Museu Militar | Sugestão de Fim de Semana publié parDefesa Nacional
Uma obra de 1775 do Escultor Machado de Castro e que pode ser visitada no Museu Militar de Lisboa.
MORADA: Largo do Museu da Artilharia, 1100-366 Lisboa
INFORMAÇÕES: 218842300 | 218842516
 
 
Source de la photo:https://pt.wikipedia.org/wiki/Est%C3%A1tua_equestre_de_D._Jos%C3%A9_I#/media/File:Chegada_da_est%C3%A1tua_de_D._Jos%C3%A9_ao_Terreiro_do_Pa%C3%A7o,_1775.png
L'imposante statue aurait mis quatre jours pour son déplacement dans les rues de Lisbonne, transportée par une grande structure comme le montre l'image de l'époque.
 
Portrait du roi D. José I
Source du portrait:https://pt.wikipedia.org/wiki/Jos%C3%A9_I_de_Portugal#/media/File:Portrait_of_Joseph_Emanuel,_King_of_Portugal_(1773)_-_Miguel_Ant%C3%B3nio_do_Amaral.png
D’importantes festivités ont eu lieu à Lisbonne lors de l’inauguration de la statue (1775), en présence de la famille royale, des hauts responsables de la nation, des hauts dignitaires de l’Eglise et de beaucoup de gens du peuple qui reprenaient espoir en voyant que la reconstruction de Lisbonne devenait une réalité!