Blog sur le Portugal

Voyages, actualites, histoire, culture, faits divers, images du Portugal, photos, regards sur le monde portugais, à decouvrir ou à redecouvrir.

mardi 23 avril 2019

Le charme de la Mouraria


En vous souhaitant un bom dimanche de Pâques, je vous propose une promenade à Lisbonne, où nous avons fait un petit voyage, photos à l'appui!
Nous lisons souvent que le charme de Lisbonne vient en partie des couleurs de ses rues et façades. Voici ce qu'on peut voir lorsque l'on parcourt le quartier de Mouraria.

La Mouraria est un des anciens quartiers du vieux Lisbonne qui escalade une de ses collines! Son nom viendrait du fait qu'ici habitaient les maures après la reprise de Lisbonne par les chrétiens en 1147.
La Mouraria a eu le temps de changer depuis, mais peut-être pas tant que cela!

C'est un quartier rempli de symboles, et d'histoires d'intégration de nombreuses communautés.
Ici se sont réfugiés les maures; mais aussi d'autres migrants, marins, trafiquants, gitans; la mémoire du quartier retient la réalisation des premières processions religieuse lisboètes comme celle de "Nossa Senhora da Saúde" qui a lieu chaque année au mois de mai. 
C'est le quartier chanté par Amália Rodrigues, dans son fado Ai Mouraria:

Amália Rodrigues - Ai Mouraria
Publié par Margarida Bela - Publicado a 27/02/2016
Faixa 04 do álbum "Essencial" (2014) - remasterizado pelos estúdios Valentim de Carvalho. Letra de Amadeu do Vale Música de Frederico Valério 
Et il y a de temps en temps des spectacles de Fado dans les places typiques de Mouraria:

VISITA CANTADA À MOURARIA com JOANA AMENDOEIRA
Publié par Carlos R - Publicado a 06/08/2013
Lors des fêtes de Lisbonne, chaque année au mois de juin (pour les Saints Populaires), le groupe de habitants de Mouraria est bien représenté avec les jolies chorégraphies ayant rapport, comme il se doit,  avec les traditions du quartier, et souvent avec le Fado.
Ici en 2016:

2016 - Marcha da Mouraria
Publié par Fernando Morais - Publicado a 02/07/2016
CINEMA DOCUMENTAL - https://www.facebook.com/cibelomcinema As festas da cidade de Lisboa realizam-se no mês de Junho, contando com a organização de um desfile de marchas populares. Os bairros competem entre si, desafiando a criatividade dos seus grupos. Este filme documenta a participação da Mouraria, registando os momentos preliminares que antecederam o desfile. Da maquilhagem ao entrajar, das notas soltas à melodia, o convívio deixa transparecer o sentimento bairrista. Os últimos retoques fazem-se na avenida, com o desejo de obter o melhor resultado. 
Et on enseigne l'esprit de quartier aux plus jeunes.

Marcha Infantil da Mouraria
Publié par camaralisboa  - Publicado a 22/07/2011
Dans les tavernes des rues où l'on chante le Fado, amateurs ou professionnels, ont une pensée pour Severa
Maria Severa Onofriana a habité la Mouraria au début du XIXe siècle. Elle est née à Lisbonne le 26 juillet 1820.
Les écrits la décrivent comme la fille de Severo Manuel d'ethnie gitane, et de Ana Gertrudes Severa.

Ses parents, originaires d'autres provinces du Portugal, sont venus habiter le quartier de la Mouraria, où sa mère devient la propriétaire d'une taverne. Severa chantait le Fado dans la taverne, et dans les rues de Mouraria.

Il est dit que la beauté typique de la jeune gitane et sa voix de chanteuse de Fado, ensorcelaient les hommes.
Dans une des rues de la Mouraria, une fresque murale rend hommage à Maria Severa, la chanteuse de Fado qui jouait aussi de la guitare.
Il est dit qu'un de ses amants fut le comte de Vimioso, un gentilhomme de la noblesse portugaise. 
Malheureusement cette passion amoureuse n'a pu continuer. Severa est morte jeune, de la tuberculeuse, à l'âge de 26 ans, le 30 novembre 1846.
Sa vie, et son amour impossible pour le noble portugais, ont été adaptés en roman, et pour le théâtre par Júlio Dantas. 
Un filme tourné en 1930 par le réalisateur portugais Leitão de Barros a été inspiré par la vie de cette femme de légende qui chantait le Fado dans le quartier de la Mouraria.ICI
O escritor Júlio Dantas foi um dos responsáveis desta aura de fama pelo seu romance e, posteriormente, pela peça “A Severa”, que mais tarde Leitão de Barros adaptou ao cinema, tendo sido o primeiro filme sonoro português. 
Protagonizado por Dina Tereza, o filme estreou em junho de 1931 no Teatro S. Luiz, onde esteve em cartaz durante seis meses e foi visto por 200.000 espetadores.
https://www.mundoportugues.pt/maria-severa-o-primeiro-icone-fadista-em-portugal/

jeudi 18 avril 2019

Dans la cathedrale de Lisbonne



Suite aux images tragiques de Paris, les photos que j'avais pris de la cathédrale de Lisbonne me sont venues à l'esprit. 

C'est fou de penser que n'importe où, dans tous les pays, les tragédies peuvent arriver, et que tout peut être bien fragile.
La cathédrale (Sé Patriarcal de Lisboa) au début appelée "Igreja de Santa Maria Maior", fut construite sous les ordres de Afonso Ier, le premier roi du Portugal (D. Afonso Henriques) juste après la reprise de Lisbonne aux maures. Le roi portugais ordonna le début de la construction de cette église chrétienne en l'année 1147, sur les traces d'une ancienne mosquée, dans le vieux quartier d'Alfama.
La cathédrale de Lisbonne est donc juste un peu plus ancienne que Notre-Dame de Paris dont suivant les écrits, la première Pierre a été posée en 1163.
La cathédrale de Lisbonne est un monument témoin des premières années d'existence du Portugal, qui ont suivi la reconquête.
Les vestiges archéologiques laissent deviner qu'à l'emplacement de l'ancienne mosquée se trouvait une église wisigothique, et même avant cet édifice, un forum romain (Wikipedia).


Endommagée par plusieurs tremblements de terre, la cathédrale a subi d'importants travaux de restauration aux cours de siècles. 
Elle a néanmoins gardé les principales structures de style roman et son atmosphère médiévale.
C'est une grande marque, car il est dit que l'architecture romane est le premier grand style universel que l'Europe ait créé au Moyen Âge. Un aspect sobre et solide!
La façade et le portail de l'entrée présentent un aspect de forteresse. Le caractère fortifié et sévère de ces bâtiments était chose courante à cette époque car, en cas d'attaque ennemi, ces grandes églises servaient d'abri pour les populations, et de base d'ataque pour les défenseurs, d'où l'épasseur des murs, et les cavités réduites qui laissaient rentrer peu de lumière.
Il n'y a pas  vraiment d'uniformité totale de styles, car les modifications effectuées au cours des siècles ont apporté des styles architecturaux différents.

Des chapelles gothiques furent rajoutées au cours des siècles.


Le cloître, construit au XIIIe siècle, sous le règne du roi D. Denis Ier, est de style gothique. 
Sur les murs de l'allée latérale, des panneaux expliquent l'évolution des constructions, et le résultat des fouilles mettant à jour les découvertes des ruines des cités qui se trouvent sous les fondations de la cathédrale de Lisbonne. 
Le cloître était fermé en ce dimanche, et nous n'avons pas eu accès. Le mur extérieur qui entoure le cloître nous donne une idée des dimensions du monument.

Vue d'une tour de la cathédrale Lisbonne lorsque nous nous trouvions près du fleuve Tage:
Merci à l'auteur de la vidéo:

31/5000 POV Walk Through The Se de Lisboa (Igreja de Santa Maria Maior) - Catedral de Lisboa
Publié par For 91 Days Travel Blog
Publicado a 17/02/2018

vendredi 12 avril 2019

Apres les sept vallées suspendues

Bonjour à tous et à toutes ! Une petite escapade ces derniers jours, et comme résultat, du retard pour les visites aux blogs amis, et pour les nouveaux posts!

Je continue à vous proposer de regarder mes photos du village de Ferragudo avec un lien vers un post déjà publié. Nous avons visité assez rapidement car le ciel s'assombrissait.
D'ici, d'une hauteur, une belle vue sur l'embouchure du fleuve Arade. Et au grand large à gauche, il y l'Atlantique.  En face la ville de Portimão.


Ce sont des photos prises avec le portable, donc elles sont un peu différentes des autres. Et le ciel d'habitude bleu, avait une teinte grise parsemée de nuages qui annonçaient la pluie.

Comme on manque toujours de pluie dans le sud du Portugal, on se réjouit lorsqu'elle s'annonce, point final! 
Et c'est un plaisir de parcourir les rues de Ferragudo, escaliers par-ci, terraces par-là, parterres fleuris, maisons peintes en blanc avec des rebords colorés.

Les mouettes survolent le paysage ou se posent sur les bords de toitures. Les plages ne sont pas loin.

Un joli panneau de rue, en azulejos, avec la représentation de l'église locale (Nossa Senhora da Conceição). Il rappelle également que Ferragudo est un village de pêcheurs, la pêche est encore une activité importante de ce lieu, et en bord de fleuve/mer, de nombreuses barques reviennent transportant le poisson, ou se balancent au gré du courant maritime.

Voici ce qu'un drone peut filmer en survolant l'embouchure du fleuve Arade, sous un ciel bleu; le village de Ferragudo se trouve sur la droite, si on regarde en amont.

Ferragudo - Castelo do Arade - Praia da Angrinha - F1 Motonautica Portimão - 4K Ultra HD
Publié par Portugal visto do Ceu  - Publicado a 01/06/2017
The Fort of São João do Arade sometimes referred as the Castle of Arade, is a medieval fortification situated in the civil parish of Ferragudo - Algarve The population of Ferragudo was connect with the fishery and tourism.

Un grand merci à Eliane et Dinis qui publient et partagent de si belles images de la côte autour de Ferragudo:

TÚNEIS QUE LEVAM AO MAR|ARMAÇÃO A FERRAGUDO|PORTUGAL|ALGARVE | TANTO MAR EP10|ELIANE E DINIS-POR AÍ
Publié par Eliane e Dinis - Por Ai - Publicado a 25/06/2017
Etapa do dia: De Armação de Pera à Ferragudo Túneis que levam ao mar, os sete vales suspensos e a gruta mais bonita do mundo, Benagil. São algumas das belezas que encontramos neste trecho de caminhada entre Armação de Pêra e Ferragudo. Foi preciso caminhar, nadar e improvisar para conseguirmos mostrar um pouco desse paraíso. Assiste aí. ;)