Blog sur le Portugal

Voyages, actualites, histoire, culture, faits divers, images du Portugal, photos, regards sur le monde portugais, à decouvrir ou à redecouvrir.

vendredi 25 avril 2014

Les Jesuites et Saint Roch a Lisbonne


 
Nous serons près ce cette charmante place de Lisbonne
Lorsque que l’on parcourt les rues du Bairro Alto, un quartier de la zone centrale de Lisbonne, on peut admirer un chef-d’oeuvre construit à Lisbonne sous l’influence de la compagnie de Jésus.

C’est l’église de Saint Roch, oeuvre de l’architecte portugais Afonso Álvares qui l’a fait construire au XVIe siècle, sur les terrains donnés aux Jésuites lors de leur arrivée au Portugal en 1540.

Source:http://www.infopedia.pt/$igreja-de-s.-roque-(lisboa),3;jsessionid=bJ592LA1-E6FuPRYHdBCFg__



L'extérieur est sobre, suivant le goût des jésuites.
 
On peut rappeler que les ordres religieux ont joué un rôle très important dans la construction du Portugal (et bien sûr dans d’autres pays).
 
 
 
 
 
 

Les ordres avaient de grandes responsabilités dans l’éducation et l’enseignement, les arts, la médecine de l’époque, les soins aux pauvres et aux malades, les études des sciences comme l’astronomie et les études des textes anciens, etc.

Le prêtre espagnol Ignace de Loyola est considéré comme le fondateur de ce nouvel ordre en 1534, autorisé par le Pape en1540. Ce premier groupe de compagnons va grandir très vite et propager leur projet spirituel.

L'autel princial de l'église de Saint Roch, à Lisbonne
 
C’est l’époque où la contre-réforme imposait aux membres de l’Église des règles de comportement sévères; l’intelligence, la morale, la rigueur et discipline dans leur enseignement finissent par séduire les rois de l’époque.  

Très vite le roi du Portugal, Jean III, décida d’inviter la Compagnie de Jésus à s’installer au Portugal où plusieurs collèges, universités, séminaires et églises leur ont été confiés.

Détails des angelots
Des nombreux prêtres jésuites portugais sont formés dans ces lieux de grand enseignement, et envoyés avec leurs collègues partout dans le monde pour propager la foi chrétienne et les apports de la culture européenne.
 
L'église de Saint Roch a résisté au tremblement de terre qui, en 1755, ensevelit la plus grande partie de Lisbonne. 
 

L’église est elle-même construite avec des aspects ressemblant à certaines églises de Rome (je les ai vues, eles sont très belles!), de forme rectangulaire et avec plusieures chapelles latérales. J’ai lu qu’elle servira de modèle pour d’autres églises que les portugais ont construit au Brésil.  
 
Le tout est richement décoré à la feuille d'or. De nombreuses peintures et sculptures rendent la décoration éblouissante.
 
 
Au fond à gauche, la chapelle latérale dédié à St. Jean Baptiste. Elle fut commandée à Rome par le roi du Portugal, et transportée dans les bâteaux pour être remontée sur place dans toute la splendeur du travail artistique des maîtres italiens.  
 
Je suis arrivée trop tard. Mais le musée attenant qui doit aussi faire partie de la visite, présente en exposition des tableaux d’artistes et de nombreuses pièces de l’art religieux.
Pour une visite plus enrichissante, je vous invite à regarder la vidéo publiée par Misericórdia de Lisboa
 
SCML - Igreja e Museu de São Roque
publié parMisericórdia Lisboa


Un petit mot sur la vie de Saint Roch (qui mérite bien les belles églises qui lui ont été consacréees), 
avec quelques phrases copiées du site:
 
http://nominis.cef.fr/contenus/saint/1678/Saint-Roch.HTML


"Il était né dans une très riche famille de Montpellier vers 1300. Jeune, il perd ses parents et c'est alors qu'il se décide à mener une vie de pèlerin, emportant la moitié de sa fortune pour les pauvres qu'il rencontrera, mettant en garde l'autre partie auprès de son oncle pour y puiser quand cela s'avérait nécessaire.

Sur la route, il soigna de nombreux malades de la peste.....

(il est écrit que la grande peste noire décima pendant ces années-là un tiers de la population de l'Europe occidentale)


Quand il revint au pays, Montpellier est en proie à la guerre civile. Il fut pris pour un espion. Il mourut oublié en prison après cinq années de détention.

...La peste sévissant en Italie, il se dévoua aux soins des pauvres pestiférés et à son contact, il eut beaucoup de guérisons. Il y vécut trois ans sans faire connaître son nom, ni son origine. Atteint lui-même de la maladie, il se retira, mourant, dans une cabane de son pays où un chien lui apportait chaque jour un petit pain….""

Saint Roch devint le patron des chirurgiens, dermatologues, apothicaires, paveurs de rues, fourreurs, pelletiersm fripiers, cardeurs, pelletiers et aussi le protecteur des animaux

source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Roch_de_Montpellier

mardi 22 avril 2014

Avril de la liberte au Portugal


Le 25 avril c’est la fête nationale de la liberté.
 
Tout au long de ce mois d’avril, il y aura des commémorations, les unes plus discrètes, les autres moins, pour que le souvenir de la Révolution des oeillets reste présent dans la mémoire des Portugais.
 

  Les oeillets d'avril (photo du net)
Le 25 avril 1974 est la date qui marque les opérations qui mettaient fin au régime de dictature qui vigorait au Portugal depuis plus de 40 ans.

C’est le 40ème anniversaire qu’on fêtera cette année (2014-1974).

En 1974, la plupart des libertés que nous connaissons aujourd’hui furent rétablies. La démocratie a repris ses droits, la liberté d’expression aussi. De nombreux prisonniers politiques ont été libérés, et les exilés sont rentrés au pays, au milieu de grandes manifestations de liesse populaire. Tous les espoirs semblaient permis.

Georges Moustaki Portugal ( V. O. Complète ) Paroles

Lyrics Letra - 25 avril abril april 1974 HD HQ
Publié paramdr19

C'était une époque spéciale pour les chansons engagées!

Quelques images de ces journées qui ont suivi le 25 Avril 1974


25 de Abril 1974, E Depois Do Adeus
Publié parTimoteo Júnior

On dit aussi que c’est la Révolution des Capitaines d’Avril.  Un mouvement essentiellement militaire avait quitté les casernes et se dirigea vers Lisbonne, renversant le gouvernement en place. Le Mouvement des Forces Armées prend en main les destins du Portugal. 

On l'appelle la révolution des oeillets (revolução dos cravos) car les militaires défilaient à Lisbonne la fleur au bout du fusil.
 

Revolução do 25 de Abril de 1974
Publié parrubellus petrinus



Les programmes de gouvernement se suivent, au gré d’une nouvelle Constitution, de la politique de réforme agraire,  des nationalisations, d’importantes conquêtes sociales, et puis de nouvelles élections.

Les militaires veulent instaurer la démocratie. Démocratiser, développer, décoloniser, des actions qui font partie du programme de gouvernement qu'on a surnommé des trois "d".

La décolonisation faisait  partie du programme des militaires d’avril. Découragés par une guerre coloniale dans l’impasse et sans issue de pacification,  les militaires accompagnaient le peuple dans son désir de voir terminer tant de sacrifices.


Rapatriés d'Afrique (photo du  net)
J’ai aussi une pensée aussi pour les milliers de Portugais et autres Africains qui ont tout perdu. Pour eux, la révolution des oeillets a un souvenir amer. La décolonisation a poussé près d’un million d’habitants des colonies à fuire ces territoires où la plupart d'eux étaient nés.
Aux auteurs des vidéos: grand merci pour le partage!

samedi 19 avril 2014

Je reviens a Belem pour les “pasteis”


 
Un pastel de nata (au pluriel cela donne: pastéis de nata) est une petite tartelette fourrée avec une crème aromatisée. On les trouve du nord au sud du Portugal, et dans les pays où les portugais ont eu une influence certaine dans les recettes de cuisine.


source:http://departamentoculturalx.blogspot.pt/2012_02_01_archive.html

Ces petits gâteaux se mangent en grande quantité, trouvent leur place à n’importe quelle heure de la journée, soit pour accompagner le petit déjeuner, comme dessert ou goûter avec le café, un chocolat chaud ou une boisson désaltérante.

C’est un peu comme les azulejos, un “symbole” du Portugal!
 


Grand panneau dans la patisserie  des "Pastéis de Belém"
Ces petits flans prennent le nom de “Pastéis de Belém” pour ceux qui sont fabriqués et vendus exclusivement à Belém, dans un local spécial tout près du monastère des Jerónimos  (quartier ouest de Lisbonne).


Entrée de la patisserie "Pastéis de Belém" (photo du net)
 
Il se peut que je me répète,  mais dans le quartier de Belém les endroits à visiter son nombreux: le monastère des Jerónimos et ses jardins, la Tour de Belém, le Musée des Carrosses, le Palais de Belém qui est la résidence officielle du président de la Republique, le Musée de la Marine, le monument des Découvertes, le Centre Culturel de Belém, Musée National d’Arquéologie, le musée de l’Electricité, etc.

Tout près, le couvent de Nossa Senhora do Bom Sucesso (refuge des soeurs irlandaises au XVIIe siècle) et encore sur une colline proche le Palais National d’Ajuda, la dernière résidence des rois portugais.

Les monuments étant de part et d'autre de la route à double voie, il faut trouver le passage souterrain qui se trouve dans les jardins (dont l'entrée n'est pas bien visible).
Attention au lundi, un jour de fermeture pour beaucoup d’entre eux (ouverts pendant le weekend).

Ceci pour expliquer que pour toutes ces visites il est conseillé d’avoir un petit café dès le matin; c'est là que la pâtisserie des “Pastéis de Belém” peut jourer son rôle comme lieu gourmand, pour bien commencer la journée, ou pour redonner de l’énergie à l’heure d’un goûter. 
Au travers de grandes  vitres, on peut voir la fabrication des pastéis

La fabrique de cette spécialité très populaire  est publicité dans beaucoup de journaux, brochures et articles touristiques. Aussi je me disais que, malgré le nombre de visiteurs qui attendaient faisant la queue pour être servis, les “pastéis” devaient bien être comme les autres du reste du Portugal. J'ai les ai trouvé délicieux!

Comme nous étions tout près, la curiosité fit son chemin, et nous voilà au fond du magasin, parmi des couloirs tapissés d’azulejos, retratant les péripécies de la pâte des pastéis, jusqu’aux salles où on peut s’asseoir et attendre la livraison des petits flans servis encore tièdes, et que l’on soupoudre de cannelle au moment de les manger.


Quartier de Belém
L’histoire raconte que la recette des pastéis de Belém trouve ses origines dans le travail des religieuses qui habitaient le monastère tout proche.
Lors de l’abolition des ordres religieux, le secret de la technique de la délicate pâte feuilletée a trouvé refuge dans les rues de Lisbonne, pas très loin de ses cuisines d’origine.

On peut penser que le décor de l’établissement gagnerait à être quelque peu raffraîchi. Puis on oublie cela, quand on déguste les succulentes tartelettes dont l’ensemble pâte et crème est très bon, et ici particulièrement tendre et onctueux!

Je vous invite à regarder la vidéo Pastéis de Belém - Lisboa (Portugal) publiée Isabel Rebelo avec le lien suivant:

 Bonne dégustation!
Sons du Portugal, la guitare portugaise et Marta Pereira da Costa
Promo Marta Pereira da Costa - Teatro Tivoli

mercredi 16 avril 2014

En semaine de Paques (Pascoa)



C’est au printemps que la nature revêt ses plus belles parures en Algarve. Les teintes se suivent dans des dégradés de nuances et de combinaisons.
Il faut dire que la compétition est grande pour attirer les papillons et autres insectes.

 Avec les fleurs de l'Algarve, aujourd’hui je m’associe à l’esprit de la Semaine Sainte et de  Pâques. 
Ça parait un peu insolite de dire que “le fils de Dieu” est portugais. 
Car c'est Diogo Morgado un acteur portugais qui interprète ici le rôle de Jésus. J'ai repris un petit aperçu du film avec la bande annonce:
 Son of God (Le fils de Dieu) - Bande-annonce HD
Son of God Movie Trailer 2014 - Official [HD]


La nature printannière ouvre ses portes à un renouveau qui s’annonce et qui apporte l’espoir, malgré les clivages, que les cycles de vie se perpétuent.
Tapis de fleurs des champs pour le dimanche de Pâques (S. Brás de Alportel, Algarve)

Un petit voyage à Fátima nous transporte au Musée de la Vie du Christ.

Musée de cire de Fátima avec 33 scénarios
Les enfants n’apprécient pas longtemps l’atmosphère de calme et de sérénité qu’on trouve auprès des monuments religieux. Ainsi je les emmène assez vite dans endroits proches où leur intérêt est plus en éveil!
Un petit enfant est présenté aux Rois Mages
Cela peut être une visite aux grottes, mais aussi bien aux musées du sanctuaire, comme celui de la Vie du Christ.

Le jeune Jésus travaillant avec son père

On a l’impression de rentrer dans un livre des Évangiles. Les personnages en cire sont grandeur nature et l’effet est très réaliste.
Les marchands sont chassés du temple




La tragédie qui s'annonce










Vida de Cristo - Museu Fátima 02.mp4 publié par fatimamuseus


jeudi 10 avril 2014

Un puits initiatique a Sintra


 
 
 
Le domaine de la Quinta da Regaleira est du XIXe siècle dans son état actuel, car selon certains écrits, cette grande proprieté existait depuis les siècles antérieurs.
 
Détail de la porte d'entrée de la Regaleira.
 
 
 
 
 
 
 
 
Surement que beaucoup d'amour a été necessaire pour construire cet endroit.
Au cours du XXe siècle, le domaine a fini par être géré par le gouvernement portugais et ouvert au public pour le grand plaisir de tous les visiteurs. 

Le palais du domaine de Regaleira

J’ai déjà fait plusieurs posts sur la ville et les domaines de Sintra, car les photos  transportent les souvenirs, et on se dit que c’est une joie de pouvoir partager les découvertes de cet endroit spécial.
 

Voilà, c’est  juste une petite introduction pour situer ce puits initiatique du Portugal.

Les tours du palais et de la  chapelle sont très sculptées.






 
 
Dans la petite brochure qu’on nous donnait à l’entrée, après avoir payé quelques euros, on cherche vivement à trouver sa route au milieu des allées verdoyantes.

Le domaine de Regaleira est accompagné d’une grande quantité d’épithètes flâteurs: endroit magique, féerique, extraordinaire... mais d’après les nombreux commentaires que j’ai pu lire, ce sont les jardins construits en versant de colline qui épatent le plus les promeneurs.  



Je reviens au sujet du puits. Il était bel et bien indiqué sur la brochure et nous voulions nous y rendre car cela semblait mystérieux.



En route il devenait difficile de resister à l’appel des grottes surtout pour les jeunes qui étaient avec nous!  
 
 
 
Plusieurs grottes nous ouvrent leurs "portes"
 
 
Celle-ci  dont le passage était illuminé semblait nous inviter à découvrir des secrets magiques.

 
 
 
 
 

Les découvertes sont nombreuses dans ces “palais” naturels semés de lacs et de cascades.
 
 
 
 
 
 
Et puis lors d’un détour dans la pénombre on découvre une plateforme et une ouverture ronde où pénètre un peu du bleu du ciel.


Il nous a fallu un moment pour comprendre que nous avions découvert le puits initiatique.
 


 
 
En fait d’initiation, c’est pas de cette façon qu’il faut la faire! L’entrée se fait par le haut.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Une lourde porte en pierre se déplace sans effort, à la façon des “contes de fée”, et on doit descendre par les escaliers circulaires qui intégrent les parois et nous descendent vers l’intérieur de la terre. Alors les palliers représentent les différentes niveaux d’initiation.

Au niveau spirituel, cette galerie serait une descente à l’intérieur de nous-mêmes. On voit des personnes inspirées qui joignent les mains en une sorte de communion lorsqu’ils se retrouvent au fond du puits.

Des bancs accueillants
 
On a du mal faire notre initiation en remontant à l’envers, mais on a senti que c’est un lieu magique, qui nous donne envie de revenir.
 
 
Les fantaisies sont nombreuses dans ce domaine du Portugal.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Les enfants sont aux anges; on en recontre qui se promènent avec des lamples de poche et des casques en plastique pour la découverte des grottes ou pour jouer aux aventuriers dans les tours qu’on trouve en remontant les allées décorées de végétation exotique, de statues et de fontaines.

Montée vers une des tours des jardins
 
Je me permets de vous montrer la vidéo de Janna Travels (elle arrive au puits vers la  minute 6) qui fait un magnifique résumé de sa visite (merci Janna de permettre le partage)

Most Mystical and Mysterious Place I've ever been. Quinta da Regaleira publié parJanna Travels




samedi 5 avril 2014

Un fado d'Amalia Rodrigues



Guitares portugaises

source de la photo : http://pt.wikipedia.org/wiki/Ficheiro:2_Portuguese_guitars.jpg

J'ai fini ma traduction libre des paroles d'un fado de la chanteuse portugaise Amália Rodrigues. Je le trouve particulièrement beau: Fado Português / Fado Portugais
.
 
Je vous invite à écouter la vidéo. Pour ceux qui ne comprennent pas le portugais, j'espère que ma traduction vous aidera à apprécier cette jolie melodie qui transporte les émotions de fatidiques destins.
Une mixture poétique d'origines lointaines, angoisse du manque de vent dans les voiles des voiliers, de l'éloignement, doux souvenirs du pays, nostalgie des marins, angoisses de la séparation, sonorités douces chantées et accompagnées par les guitares portugaises.
 
FADO PORTUGUES / FADO PORTUGAIS
Amália Rodrigues Fado Português publié parhelio mascarenhas•


 O Fado nasceu um dia, Le Fado est né un jour
quando o vento mal bulia
quand le vent à peine bougeait
e o céu o mar prolongava,
et la mer le ciel prolongeait,
na amurada dum veleiro, sur le pont d’un voilier,
no peito dum marinheiro dans la poitrine d’un marin
que, estando triste, cantava,
qui, en étant triste, chantait,
que, estando triste, cantava. qui, en étant triste ,chantait

Ai, que lindeza tamanha,
Ah, que tant de beauté,
meu chão , meu monte, meu vale,
mon sol, ma montagne, ma vallée,
de folhas, flores, frutas de oiro, de feuilles, de fleurs, de fruits d’or,
vê se vês terras de Espanha,
regarde si tu vois les terres d’Espagne,
areias de Portugal,
les plages du Portugal,
olhar ceguinho de choro. un
regard aveugle de pleurs.

Na boca dum marinheiro Dans la bouche d’un marin
do frágil barco veleiro,
du fragile bateau voilier,
morrendo a canção magoada, en mourant la chanson blessée,
diz o pungir dos desejos dit en enflammant les désirs
do lábio a queimar de beijos
des lèvres brûlant de baisers
que beija o ar, e mais nada,
que l’air, et rien d’autre embrassait,
que beija o ar, e mais nada.
que l’air, et rien d’autre embrassait.

Mãe, adeus. Adeus, Maria. Mère, au revoir. Au revoir, Marie.
Guarda bem no teu sentido
Garde bien en ta pensée
que aqui te faço uma jura:
ce que ici je te le jure:
que ou te levo à sacristia,
de t’emmener à la sacristie,
ou foi Deus que foi servido
ou c’est Dieu qui aura été servi
dar-me no mar sepultura.
en me donnant la mer comme sépulture.

Ora eis que embora outro dia,
Mais voici qu’en un autre jour
quando o vento nem bulia
quand le vent ni même bougeait
e o céu o mar prolongava, et que le ciel la mer prolongeait,
à proa de outro veleiro
à la proue d’un autre voilier
velava outro marinheiro
un autre marin veillait
que, estando triste, cantava, qui, en étant triste, chantait,
que, estando triste, cantava. qui, en étant triste chantait.

Ai, que lindeza tamanha, Ah, que tant de beauté,
meu chão , meu monte, meu vale,
mon sol, ma montagne, ma vallée,
de folhas, flores, frutas de oiro, de feuilles, de fleurs, de fruits d’or,
vê se vês terras de Espanha,
regarde si tu vois les terres d’Espagne,
areias de Portugal,
les plages du Portugal,
olhar ceguinho de choro.
un regard aveugle de pleurs.

La chanson original chantée par Amália Rodrigues

Paroles de José Régio
Musique de Alain Oulman
.