Blog sur le Portugal

Voyages, actualites, histoire, culture, faits divers, images du Portugal, photos, regards sur le monde portugais, et la lusofonie, à decouvrir ou à redecouvrir.

(o tradutor à direita da página poderá contribuir para uma melhor compreensão dos textos; muito obrigada)

vendredi 31 décembre 2021

D. Pedro I & IV

..
Nous sommes dans une avenue de la ville de Porto, "avenida dos Aliados" où les façades de granit ont été sculptées de manière artistique, suivant le goût des architectes et des constructeurs du XIXe siècle. 
Plusieurs sculptures et statues décorent les lieux, en particulier le monument à D. Pedro IV roi du Portugal et premier empereur du Brésil (D. Pedro I). 




















Nesta foto, parte da Avenida dos Aliados no centro do Porto, ladeada de edifícios monumentais. Deixo ainda duas outras fotos que tirei das fachadas imponentes dessa bela avenida portuense, para no final apresentar a estátua em bronze de D. Pedro IV de Portugal, D. Pedro I no Brasil. 



Voici ci-dessous la statue équestre de D. Pedro IV que je souhaite vous présenter aujourd'hui.
Elle se trouve à l'extrémité de la grande place; c'est un monument en bronze qui représente D. Pedro IV roi du Portugal, et le grand défenseur du libéralisme. De ce fait il est représenté tenant à la main la chartre constitutionnelle qu'il offre à la ville de Porto, symbole de la lutte pour la liberté, contre l'absolutisme.

"Quanto à estátua, propriamente dita (fundida na Bélgica), D. Pedro IV surge-nos representado a cavalo, vestindo o uniforme do Regimento de Caçadores n.º 5, sobre o qual enverga uma polaca, exibindo chapéu bicónico. E enquanto segura as rédeas do cavalo com a mão esquerda, D. Pedro oferece a Carta Constitucional à cidade, com a direita..."
http://www.patrimoniocultural.gov.pt/pt/patrimonio/patrimonio-imovel/pesquisa-do-patrimonio/classificado-ou-em-vias-de-classificacao/geral/view/73484/


Pour l'histoire, et pour ceux qui ne connaissent pas ces épisodes de la vie de la famille royale, je rappelle la chronologie d'importants évènements qui ont marqué la monarchie portugaise au XIXe siècle.
Dès le début du siècle, le climat d'inquiétude et de grande instabilité se faisait sentir au Portugal (plus précisément dans toute l'Europe) suite aux menaces et à l'invasion des armées napoléoniennes.


D. Pedro né à Queluz le 12 octobre 1798, était un enfant de neuf ans, lorsqu'il embarca avec sa famille pour le Brésil, en quittant Lisbonne le 29 novembre 1807.
Une fois à Rio de Janeiro, alors que son père D. João le Prince Régent était devenu roi du Portugal et de son empire suite au décès de la reine Marie Ie, le jeune Pedro devenait un bel homme, éduqué par un grand nombre d'enseignants que son père rassemblait à Rio, devenue la capitale do royaume. 

No dia 29 de novembro de 1807, saiu de Portugal uma frota composta de 15 navios da esquadra real e outros navios mercantis. D. João procedia a transferência de toda a Corte e a administração do Reino para o Brasil, longe dos generais franceses.
No dia 22 de janeiro de 1808, a esquadra foi obrigada a ancorar na Bahia por causa de uma tormenta. O Brasil que até então era uma colônia, passou a ser a sede do governo português ... A esquadra chegou ao Rio de Janeiro no dia 7 de março de 1808.

Pour éviter d'être capturé par les armées françaises qui se préparaient à envahir le Portugal, D. João VI (le Prince Régent) organiza le transfer de la cour pour le Brésil, la colonie portugaise d'Amérique du Sud, où la famille royale, le trésor du pays, et l'élite du royaume se sont mis à l'abri, préservant ainsi la souveraineté du pays et de ses colonies. 
Une trentaine de navires ont été appareillés, capables de transporter vers le Brésil autour de 15.000 personnes, les vivres et l'équipement nécessaire au gouvernement de la nation.
Le voyage épique se déroula en partant de Lisbonne le 29 novembre 1807 pour accoster à Bahia le 22 janvier 1808, avant de rejoindre le Rio de Janeiro le 7 mars 1808. 

La vie de Pedro, au Brésil, será abordée dans la prochaine publication.

Vamos dar boas-vindas ao novo ano. Que na passagem do ano, uma linda luz brilhe no nosso coração!

Bon Réveillon à tous!
.

dimanche 26 décembre 2021

Un concert dans le parc "Vale do Silêncio"

 

Toits de Lisbonne

La musique est regulièrement invitée à se faire écouter dans plusieurs espaces verts de Lisbonne, et je lis que le concert annuel dans le parc "Vale du Silêncio" est désormais traditionnel dans la capitale portugaise.
Ci-dessous, je vous invite à écouter le concert du Choeur et Orchestre Gulbenkian de Lisbonne qui, en 2020 ont réalisé ce concert en plein air, et qui ont ravi les lisboètes.

Concerto: Música no Cinema com o Coro e Orquestra Gulbenkian 
Publié par Fundação Calouste Gulbenkian.  Sortie le 6 mai 2020

00:00:00 Introdução 00:00:37 Carl Orff – Carmina Burana: “Oh fortuna” 00:05:26 Johann Strauss II – No Belo Danúbio Azul 00:14:19 Wolfgang Amadeus Mozart – Requiem: “Lacrimosa” 00:17:29 Alexander Borodin – Danças Polovtsianas 00:31:38 Richard Wagner – A Valquíria: “Cavalgada das Valquírias” 00:37:26 Giuseppe Verdi – Nabucco: “Coro dos Escravos Hebreus” 00:42:25 Nikolai Rimsky-Korsakov – O Voo do Moscardo 00:48:00 Giuseppe Verdi – Requiem: “Dies irae” 00:52:36 Piotr Ilitch Tchaikovsky – Abertura de O Lago dos Cisnes 00:55:47 Leonard Bernstein: Mambo 01:01:56 Beethoven: Sinfonia n.º 9, 4.º andamento, Ode à Alegria


Transmissão do inesquecível concerto no Vale do Silêncio, um evento que já se tornou querido dos lisboetas e um marco cultural na cidade de Lisboa.
Na segunda edição deste projeto organizado em parceria com a Câmara Municipal de Lisboa e o festival Lisboa na Rua da EGEAC, o Coro e a Orquestra Gulbenkian apresentaram algumas das mais notáveis bandas sonoras da cinematografia mundial, sob a direção de Joana Carneiro. 
Coro Gulbenkian 
Orquestra Gulbenkian 
Joana Carneiro, Maestrina 
Cristiana Oliveira, Soprano 
Cátia Moreso, Meio-Soprano 
Marco Alves dos Santos, Tenor 
André Henriques, Barítono 
Cláudia Semedo, Apresentadora

Pour situer le parc "Vale do Silêncio" voici quelques images des activités des jeunes et des moins jeunes qui fréquentent le parc pour leurs balades au grand air, sports et autres activités physiques!

Parque Vale do Silêncio Olivais - Lisboa Vai ao Parque
Publié par Freguesia Olivais .  10 déc. 2015

Informação da internet:
"...Para quem não sabe, o Vale do Silêncio situa.se na freguesia de Santa Maria dos Olivais. Fica entre o Aeroporto de Lisboa e o Parque das Nações, confina com a Av. de Berlim e Rua Cidade de Lourenço Marques."


Fontaine de Lisbonne

Continuação de Boas Festas!

...

vendredi 17 décembre 2021

Quelques plats de la cuisine portugaise

..
Il m'est venue l'idée de publier aujourd'hui quelques plats de la cuisine portugaise que j'ai photographiés, par-ci par-là au cours de mes sorties. Allez c'est parti!


Très habituel dans la région de l'Algarve, le thon est un poisson prisé dans la cuisine locale, et il est servi au style de la diète méditerranéenne, avec légumes et sauce de tomate.


Aussi renommé et appétissant, ci-dessus un plat de morue présenté de manière traditionnelle avec pommes de terre et petites carottes, un plat fortement intégré dans la gastronomie portugaise!


Ici nous avons plat de "xarém de conquilhas" qui est une polenta de farine de maïs avec des coquillages, et un petit bout de lard frit pour la décoration. Lorsque j'en ai l'occasion, je commande volontiers cette bouillie savoureuse, parfumée avec le goût des fruits de mer.
Dans les temps plus anciens, on cultivait beaucoup de maïs dans tout le pays, et le "xarém" servait en grande partie d'alimentation de base, dans presque toutes les maisons du Portugal.


Nous voici encore avec un plat de poisson, il me semble que cela doit être une ou deux tranches de congre, coupées dans la zone centrale du poisson, et cuites dans un court-bouillon de légumes!
Je sais que la partie de la queue est à éviter car elle contient beaucoup d'arêtes!


Ci-dessus encore une photo d'un plat de poisson, en filet de bar?! grillé avec quelques asperges, des pommes de terre et une jolie sauce...  pratiquement sûre que c'était bien cela!


Un dernier plat, que j'ai dégusté quelque part au Portugal, mais je ne me souviens plus dans quel restaurant; j'espère que les cuisiniers iront me pardonner, car ils se sont sans doute bien appliqués pour réussir cette présentation en forme de fleur!


Non moins important, un dessert crémeux, peut-être glacé? recouvert de crème au chocolat! Je ne souviens plus de la composition, mais seulement que c'était bien bon!


Et pour terminer, le traditionnel petit café portugais, appelé aussi "bica" qui est servi du nord au sud, et aux îles, dans tous les bars, restaurants, et à toutes les heures.

Je passerais visiter les blogs amis aussi vite que possible, ayant été un peu débordée ces temps-ci pour m'occuper des personnes de la famille..