Blog sur le Portugal

Voyages, actualites, histoire, culture, faits divers, images du Portugal, photos, regards sur le monde portugais, à decouvrir ou à redecouvrir.

jeudi 31 mai 2018

Corpus Christi et les tapis de fleurs

Image du net (ville de Povoação, Açores)

Aujourd'hui, le 31 mai, c'est jour du Corpus Christi qui essentiellement dans la tradition catholique, est célébré par des processions et par les fameux tapis de fleurs qui couvrent les rues des villes où ont lieu ces cérémonies.
Je ne peux que vous montrer des images de 2017, et ici comment cela se passe à Caminha, une ville du nord du Portugal:

Festa do 'Corpo de Deus' Caminha 2017
Publié par luis almeida Ajoutée le 18 juin 2017

Appelé aussi Fête-Dieu, aussi appelée du Saint-Sacrement, et au Portugal "dia do Corpo de Deus", c'est un jour férié dans certains pays catholiques.
Quelques images des villes du Portugal, dont les rues sont recouvertes de tapis de fleurs:
Image du net
Lors du Corpus Christi, on représente la célébration de la vénération de l'Eucharistie; depuis le Moyen Âge, ces défilés ont été marqués par un caractère somptueux, pour montrer l'importance de ce jour dans le calendrier de l'Église catholique.
Image du net
Dans plusieurs villes du Portugal, les habitants des villes s'y prennent à l'avance pour préparer les pétales, et autres éléments comme les copeaux de bois, branches d'arbustes, le sel teinté, avec lesquels ils iront, pendant la nuit qui précède le jeudi, réaliser l'ornementation des rues des centre-ville, et les autels de certaines églises.
À Vila du Conde, le travail est tellement "intense" que les tapis de fleurs dans les rues se font de 4 en 4 ans, ici en 2017:


Vilacondenses perdem noite a fazer os Tapetes de Flores de Vila do Conde
Publié par
Jornal Renovação


Vila do Conde Festa do Corpo de Deus - Tapetes de Flores - 15 Junho 2017
Publié par marco santos Ajoutée le 3 juil. 2017


Lors des processions du Corpus Christi, le prêtre porte l'Eucharistie dans un ostensoir, au milieu des fidèles qui le suivent, accompagnés par les sons des tambours et des fanfares, dans les rues aux les parterres faits de motifs fleuris. Voici Madère:



FESTA CORPO DE DEUS dia 15 06 2017 à Madère
Publié par Domingos Perestrelo Ajoutée le 15 juin 2017
Dans les pays crées par le Portugal qui sont devenus les colonies, la tradition de la célébration du Corpus Christi a été transportée dans les caravelles! Ici au Brésil, on se lève de bonne heure pour construire les tapis de fleurs:

Tradição dos tapetes na celebração do Corpus Christi surgiu em Portugal e veio para o Brasil com os colonizadores
publié par tvbrasil

mardi 29 mai 2018

Une réhabilitation, la "Capela Imaculada"

Une de mes photos dans les rues de Braga
Lorsqu’on voyage au Portugal, on rencontre partout un grand nombre de monuments religieux; églises, monastères, couvents, chapelles, témoignent d’un long passé, au cours duquel, les manifestations de foi et les traditions ont façonné l’architecture de ces édifices.
Je vous invite à rester encore dans la ville de Braga pour une visite à une chapelle intégrée dans le séminaire de "Nossa Senhora da Conceição", la chapelle Immaculée (Capela Imaculada)
source:Agência Ecclesia
Cette chapelle, que je découvre grâce à Youtube, a été récemment reconstruite dans une style d'architecture contemporain, qui la remplit de lumière:


Do silêncio à luz - Capela Imaculada
Publié par Arquidiocese de Braga  Ajoutée le 17 déc. 2015
Silêncio e luz abraçam-se na Capela Imaculada. Símbolo do Divino, o espaço convida à Verdade. É preciso saber escutar o silêncio.

L'autel est entouré de colonnes en bois, le béton est découvert, comme des éléments de la foi simple et luminueuse; le sculpteur a façonné la statue de la Vierge Marie et l'a placé assise sur un des bancs, au milieu des fidèles qui assistent aux cérémonies religieuses!
L'architecte, le peintre des tableaux, et le sculpteur, donnent des détails sur l'interprétation de leurs oeuvres.

Passons à l'actualité, comme le faisait remarquer notre amie Afrodite, Braga la Chrétienne, déroule chaque année, devant les yeux de ses visiteurs, l'histoire romaine de sa fondation il y a plus de deux mille ans, par l'empereur Auguste qui l'a baptisée de "Bracara Augusta"; en 2018, du 23 au 27 mai:


Braga Romana 2018 Publié parCâmara Municipal de Braga
Ajoutée le 2 mai 2018



Braga Romana - cortejo ‘Ludi Litterarii’
Publié par Câmara Municipal de Braga Ajoutée le 24 mai 2018

Os Romanos chegaram a Braga! Cerca de quatro mil crianças e jovens das escolas do Concelho percorrem hoje as ruas da Cidade no cortejo ‘Ludi Litterarii’. Até 27 de Maio, todos os caminhos vão dar a Bracara Augusta! 

dimanche 20 mai 2018

Place do Palais Episcopal (Braga)




Lors de mes vistes à Braga, je passe à chaque fois devant cette jolie place du centre-ville. C'est une place qui, avec ses vieilles pierres de forme et tonalité particulières, respire l'histoire de la ville.


Au centre d'un carré pavé, encadré par les murs de la bibliothèque publique d'un côté (sur la gauche de la photo), et de l'autre les arcades dont la structure solide a traversé les siècles, existe une fontaine artistiquement décorée de figures symboliques.
Du côté opposé, des façades d'habitations traditionnelles, typiquement recouvertes d'azulejos portugais, qui longent une rue achalandée de boutiques, de bars, de patisseries, et de restaurants appelée Rua do Souto.
Pour revenir à la place, dont une enseigne gravée dans le mur nous indique le nom "LARGO DO PAÇO", et que nous pouvons traduire para "Place du Palais", je me disais que c'était tout de même un étrange palais! Le mot "Paço" est un peu synonyme de "Palácio" (palais).
J'ai appris depuis,  qu'il s'agissait de l'ancien palais episcopal, ancienne résidence des archevêques.
Il s'agit en fait d'un complexe episcopal qui s'est agrandi aux cours de plusieurs siècles, composé par l'ancienne muraille et l'édifice medieval (XIVe siècle), auxquels se sont associés de nouveaux bâtiments des XVIIe  et XVIIIe siècles.

La photo de la façade suivante est le local d'accès à la bibliothèque publique (côté droit de la place)


La fontaine des châteaux (Fonte dos Castelos) placée au centre de la place, dont le nom découle des éléments décoratifs en forme de châteaux. Les pigeons apprécient la fraicheur de l'eau. Au sommet la statue d'un ange? certains sites expliquent qu'il s'agit d'une figure féminine qui repreéente la ville de Braga ! 
Cette fontaine aura été comandée en 1723 par l'archevêque de l'époque D. Rodrigo de Moura Teles.
source:http://www.anossaterra.pt/?co=5333&tp=15&ct=0&cop=14&LG=0&mop=5342&it=pagina_e
Nous avons pu rentrer par la porte centrale et nous nous sommes dirigés vers la droite, car c'est la partie de l'édifice qui peut être visitée, en passant devant les panneaux d'azulejos. La partie centrale était encore occupée par des bureaux de l'université du Minho.

La jolie salle médiévale nous a paru être une ancienne chapelle. Sur le mur du fond, la statue de la Sainte Vierge qui porte l'enfant Jesus. Nous nous demandions pourquoi il y a tant de chaises, peut-être pour entendre des sermons ou autres cérémonies.
Mais il parait, d'après les petits films de Youtube, que l'endroit est surtout destiné à des spectacles culturels.

Ainsi, je vous invite à faire une pause, pour écouter de la belle musique jouée par l'orchestre de l'Université de Braga!


Saint-Saëns: Danse Bacchanale [Samson et Dalila, Op.47]
Publié par University Orchestra
Camille Saint-Saëns: Danse Bacchanale [Samson et Dalila, Op.47] Festival de Outono 2017. Orquestra da Universidade do Minho, Dir. Hans Casteleyn Braga, Salão Medieval da Universidade do Minho
Il n'y avait pas de musique ce jour-là! Les salles visitées aboutissent vite à une cour intérieure bien entretenue, et où on imagine la présence des anciens religieux qui étudiaient et priaient tout en construisant de jolis décors pour leur lieu de résidence!
Le palais episcopal était également le siège du pouvoir des archevêques qui avaient de grands territoires sous leur commandement. Donc une demeure, mais aussi un pôle économique et administratif, qui dans le cas de Braga se situe à quelques mètres de distance de la cathédrale. 
De la cour intérieure, on aperçoit les tours du complexe que l'on peut mieux observer de l'extérieur. Il faut pour cela ressortir et revenir sur nos pas vers le jardin de Santa Bárbara.
Mais avant, imaginons encore le bel effet des spectacles de musique qui ont lieu dans ce local pittoresque, cette fois-ci avec l'orchestre mais aussi avec la chorale de l'université de Braga :


Orquestra da Universidade do Minho | Dvořák: Te Deum, Op. 103
Publié par University Orchestra
Ajoutée le 16 mars 2018
Antonín Dvořák [1841-1904]. Te Deum, Op. 103 [1892] Orquestra da Universidade do Minho Coro de Alunos da Licenciatura em Música da Universidade do Minho Marina Pacheco | Soprano. Pedro Telles | Barítono Francesco Belli | Maestro Concerto Comemorativo do XLIV Aniversário da Universidade do Minho Salão Medieval da Universidade do Minho | Braga. 19.Fevereiro.2018 | 21h30

Voici les photos des tours et des fenêtres de la bibliothèque:

Il est écrit que la bibliothèque possède une riche collection de  livres anciens, et que les fenêtres de la salle de lecture donnent sur le jardin de Santa Bárbara. 

Stué derrière l'ancien Palais Episcopal, ce jardin est très célèbre et il est superbe. Les fleurs sont changées suivant les saisons, et le jardin ne perd jamais son éclat. Donc été comme hiver, il est bien entretenu et fleuri!
Lors d'une de mes visites à Braga et au jardin de "Santa Bárbara", j'ai pu prendre des photos d'un grand nombre de magnifiques roses!


Largo do Paço
Publié par Alumni UMinho
Ajoutée le 2 juin 2016
Situado no centro histórico de Braga, é constituído por um conjunto de edifícios que foram a antiga residência dos Arcebispos, conhecida como Paço Episcopal Bracarense. O Largo do Paço é constituído por quatro edifícios onde atualmente se situa a Reitoria da Universidade do Minho, a Biblioteca Pública de Braga e o Arquivo Municipal.


dimanche 13 mai 2018

Madere, les fleurs et les fruits


En attendant mon prochain post, je vous invite à remplir vos yeux de couleurs! et à regarder les fleurs et les fruits de l'île de Madère.

Madère appartient à l'archipel portugais de l'Atlantique sud, formé par les îles de Madère, Porto Santo, et quelques autres îlots, situés en face des côtes du Maroc. 








Jardim das flores, exposição de flores inserida na FESTA DA FLOR DA MADEIRA 2018
Publié par TurTV
Ajoutée le 11 mai 2018



Jardim Tropical Monte Palace - Ilha da Madeira
Publié par TurTV
Ajoutée le 18 juil. 2017


Visite a Madeira - Maravilhas de Portugal.
Publié par TurTV
Ajoutée le 10 nov. 2014




samedi 12 mai 2018

Eurovision a Lisbonne



Aujourd'hui 12 mai, jour spécial, a lieu à Lisbonne, la finale du concours Eurovision de la Chanson 2018.
Du 8 au 12 mai, les demi-finales et de nombreux spectacles et activités culturelles ont animé la capitale portugaise, que se soit à la Place du Commerce ou au Parc des Nations.
Site officiel : http://arena.altice.pt/agenda/eurovision-song-contest-lisbon-2018_pt/3431/



Cláudia Pascale será la representante du Portugal lors de la finale du 12 mai, avec sa chanson "O Jardim" (le jardin). La compositrice Isaura,  l'accompagne sur la scène. 
Sans doute un joli spectacle avec tous les chanteurs qui mettent en scène une grande diversité de styles de musique et de chansons !


Cláudia Pascoal - O Jardim - LIVE - Portugal - First Semi-Final - Eurovision 2018
Publié par Eurovision Song Contest
Ajoutée le 8 mai 2018




Lisbon in 5 minutes - World's best destination - Lisbon view
Publié par Science4world

Avec la vidéo de Science4world, je publie quelques unes de mes photos prises à Lisbonne :)

dimanche 6 mai 2018

Bugiada, une fete du nord



En parcourant le net, j'ai découvert par hasard cette fête qui a lieu chaque année à Sobrado, une ville du nord du Portugal, dans le comté de Valongo, district de Porto, à la date du 24 juin, lorsque l'on fête la Saint-Jean.
Il m'a semblé intéressant de partager avec vous l'histoire de cette tradition qui a parcouru les siècles jusqu'à nos jours, et que l'on découvre, pleine de couleurs et de gaieté!
Derrière la légende qui s'est transmise de génération en génération, il y a l'histoire des sociétés qui occupaient la région, aux alentours du Xe siècle.
Le fondement de cette manifestation culturelle de la Saint-Jean de Sobrado prend ses racines dans les conflits qui ont opposé les chrétiens aux maures pendant les années qui ont suivi l’invasion de la péninsule Ibérique, jusque là, dominée par les Wisigoths (eux-mêmes arrivés après la chute de l’empire romain).
En 711 une forte armée avait franchi le détroit Gibraltar. Suivant les avances des armées maures, et la “reconquista” par les chrétiens, les frontières bougeaient au gré des conquêtes et reconquêtes.
Deux "armées" se retrouvent face à face. L'une est formée par les Mourisqueiros qui représentent les maures. Leur roi est le Reimoeiro.
On les voit dans la photo suivante avec leurs uniformes de bonnets à plumeaux colorés, décorés de petites glaces et leurs costumes rayés.
image du net
A Festa da Bugiada é uma manifestação popular tradicional que se realiza anualmente, no dia 24 de junho, sob a invocação de São João, na vila de Sobrado, município de Valongo. É uma tradição antiquíssima, que se desenrola sob a forma de uma luta entre mouros e cristãos, designados localmente por Mourisqueiros e Bugios, respetivamente.
A Festa da Bugiada tem por detrás uma lenda transmitida oralmente de geração em geração, que remontaria ao tempo em que os muçulmanos ocuparam boa parte da Península Ibérica. Essa lenda dá conta da disputa de uma imagem milagrosa de São João, detida pelos bugios, a que os mourisqueiros pretenderiam também recorrer para salvar a filha do seu rei. (Wikipedia)

L'autre "armée" est constitué par les Bugios, qui representent les chrétiens. Ils agissent sous les ordres de leur roi le "Velho da Bugiada". On les voit dans dans l'image suivante avec leurs costumes excessivement riches en formes et en couleurs!

image du net

La photo ci-dessous montre les costumes des deux groupes de la célébration, le Mourisqueiro à gauche, et le Bugio à droite.
image du net
Pour le bonheur des spectateurs et des protagonistes, les manifestations de force et les batailles se matérialisent de nos jours par des danses effectuées par les deux adversaires!
La journée du 24 juin voit se réaliser plusieurs danses et comédies qui rendent compte des évènements très anciens.
Je vous invite à regarder quelques unes des danses. D'abord c'est l'entrée en scène des Bugios (chrétiens):

São joão sobrado 2013 Bugios(cristãos)
Publié par Luis Smoreira

Puis la même chose pour les Mourisqueiros. Eux aussi ont leur danse spéciale pour leur entrée dans la célébration.
Dança de Entrada dos Mourisqueiros [2011]
Publié par jdiogo95
 J'ai choisi une autre video où on peut voir la danse des Mourisqueiros chez le Reimoeiro qui est leur roi. 

Dança em Casa do Reimoeiro 2015
Publié par São Joao de Sobrado #SJS
Ajoutée le 25 juin 2015
Et le programme continue dans une place de la ville. Les Mourisqueiros prennent d'assaut le chateau des Bugios et capturent leur chefe "Velho da Bugiada". Et je vous explique de suite pourquoi!!!
La légende raconte que le roi de maures avait une fille qui était très malade. Il entendit dire que les chrétiens qui vivaient dans le voisinage avaient une statue qui faisait des miracles, et qui avait déjà guéri la fille du roi chrétien. Il a donc été chez les chrétiens pour emprunter la fameuse statue de Saint Jean Baptista pour garantir la gurérison de sa fille. 
Selon le site de la mairie de Valongo, la jeune fille a été guérie, mais les Mourisqueiros retardaient à rendre la statue à leurs voisins! La dispute  prit des allures de guerre déclarée.
 https://www.cm-valongo.pt/uploads/writer_file/document/621/Panfleto_Bugiada.pdf
Les Mourisqueiros ont même envahi le château des Bugios et se sont emparés du "Velho da Bugiada".
C'est lá qu'intervient Saint-Jean. Car les Bugios, à l'aide d'un grand serpent apparu par hasard, (sans nul doute envoyé par Saint-Jean)  font fuir les Mourisqueiros qui rendent le roi des Bugios et la statue. Tout revient à normalité, et les Bugios (chrétiens) gardent leur statue de Saint-Jean.
Et la vie des deux communautés a repris son cours dans la meilleure des normalités. Ce qui mérite une grande célébration.

Ataque final dos Mourisqueiros e Prisão do Velho [2013]
Publié par jdiogo95
Após os 2 primeiros ataques terem falhado, os mourisqueiros não desistem, e ao terceiro ataque o Reimoeiro consegue tomar de assalto o castelo bugio. Imediatamente retira as bandeiras e inicia a sua perseguição ao Velho da Bugiada. Depois de algum tempo de perseguição, o Reimoeiro consegue prender o Velho da Bugiada e todos os Bugios caem por terra perante a prisão do seu rei. 

Tudo parece terminado, uma vez que o Reimoeiro leva o Velho da Bugiada preso em direcção ao castelo mourisco, mas eis que os Bugios recorrem a uma serpe gigantesca (Milagre de S. João), aparecendo de rompante aos mourisqueiros, e libertando assim o Velho da Bugiada, restabelecendo a ordem inicial. No final do vídeo é observável todo o Largo do Passal, a Igreja de Sobrado ao fundo e o Coreto, onde está a Banda Musical de S. Martinho do Campo, que acompanhou Bugios e Mourisqueiros durante a Dança de Entrada e a Prisão do Velho.
Programa:
08h00 – Dança em casa do Reimoeiro;
08h30 – Dança em casa do Velho da Bugiada;
09h00 – Entrada da Banda Musical de São Martinho de Campo;
09h30 – “Jantar” dos Mourisqueiros;
10h00 – Celebração Eucarística Solene em honra de São João de Sobrado, na Igreja Matriz de Sobrado;
10h15 – ‘Jantar’ dos Bugios;
11h30 – Procissão em Honra de São João de Sobrado (os Mourisqueiros carregam os andores dos santos);
12h30 – Dança de Entrada (trajeto: Ermida das Alminhas até à igreja), seguidas das ‘Entrajadas’;
13h30 – Dança do Sobreiro;
15h00 – Cobrança dos d´reitos (Bugio a cavalo);
15h30 – Início dos rituais de Lavra da Praça (semear-gradar-lavrar);
17h00 – Dança do Cego ou Sapateirada (repetição em três locais distintos);
18h00 – Dança do Doce;
19h30 – Prisão do Velho;
20h30 – Milagre de São João de Sobrado e Largada da Serpe;
21h30 – Entrega da festa à Comissão de Festas de 2018;
22h00 – Sessão de Encerramento da Festa de São João de Sobrado

Source:
http://verdadeiroolhar.pt/2017/06/23/valongo-luta-bugios-mourisqueiros-repete-sobrado/
Cerca de mil Bugios (Cristãos) e Mourisqueiros (Mouros), vestidos de veludo colorido, vão invadir, mais uma vez, as ruas de Sobrado, em Valongo, este sábado, dia de São João, para voltar a lutar pela imagem milagrosa de São João Baptista. São esperados milhares de visitantes para assistir a esta tradição, umas das mais genuínas no país.