Blog sur le Portugal

Voyages, actualites, histoire, culture, faits divers, images du Portugal, photos, regards sur le monde portugais, à decouvrir ou à redecouvrir.

Chanson de Noël

dimanche 23 novembre 2014

Celebrations de l’apres-guerre 1914-1918



D’une façon semblable à ce qui se faisait dans  d'autres pays alliés, le Portugal organisa les célebrations du culte du soldat inconnu pour honorer la mémoire de ceux qui ont perdu la vie dans les batailles d’Europe et d’Afrique.

 
Sur la France on peut lire:
“...Au matin du 28 janvier 1921, sous un ciel qui semblait lourd du deuil des innombrables morts de la Grande Guerre, eut lieu sous l’Arc de triomphe de l’Étoile la cérémonie d’inhumation du Soldat inconnu...”
 
copié du site: http://www.editions-imago.fr/listeauteur.php?recordID=65&categorie=Histoire,%20guerre%201914-1918
 
Dans un post précédent, “La Tombe du Soldat Inconnu(à Batalha)”, je montrais la Salle Capitulaire du Monastère où reposent les corps des deux soldats, l’un qui a perdu la vie dans le nord de la France, l’autre ramené du Mozambique (les troupes allemandes avaient attaqué les colonies portugaises d'Angola et du Mozambique).
 

 
Dans le site du monastère de Batalha, on lit que (avec ma tradution du petit texte):
Le 9 avril 1921 ont été conduits vers le Monastère de Batalha, Temple de la Patrie, les deux Soldats Inconnus, venus des Flandres et de l’Afrique portugaise, en représentation des glorieux morts des expéditions envoyées aux dits théâtres d’opérations et qui symbolisent le sacrifice heroique du Peuple Portugais..
“..No dia 9 de Abril de 1921 foram conduzidos para o Mosteiro da Batalha, Templo da Pátria, os dois Soldados Desconhecidos, vindos da Flandres e da África Portuguesa representando os gloriosos mortos das expedições enviadas aos referidos teatros de operações e simbolizando o sacrifício heróico do Povo Português...”
source:http://www.mosteirobatalha.pt/pt/index.php?s=white&pid=176
J’ai cherché  des photos ou des films de l’époque.
 

Combatentes da Grande Guerra - Portugal

publié parCarlos Lopes   Ci-après les explications du petit film, avec les temps des citations:

Abril 1921 au Portugal, les commémorations ont donné lieu à un grand rassemblement du peuple portugais et des représentants des pays alliés qui se sont retrouvés à Lisbonne pour la cérémonie.
Le croiseur "Republica" transporte le cercueil du soldat d'Afrique. (0:23). Les alliés envoient leurs navires, le croiseur anglais "Cleópatra" (0:33) , le glorieux croiseur français "Jeanne d'Arc" (0:46), le croiseur américain (0:57), le croiseur espagnol "D. Afonso XIII" (1:08).
Le soldat d'Afrique vient à la reencontre de son frère de Flandres (1:15). M. le Président de la Republique, António José de Almeida, les ministres et la comitive assistente à leur arrivée.
Puis le défilé commence à se former, les marins et les officiers (1:40), les deux cercueils (2:02), l'arrivée de Joffre (le maréchal français) (2:16), la place du Rossio à Lisbonne remplie de monde (2:27), on accueille les visiteurs qui à la fenêtre remercient le peuple (2:46), les membres du gouvernement portugais et de la mairie de Lisbonne (3.41), le cortège devient majestueux (3.55), le bannières de tous les regiments du pays (5:35),  les academies d'étudiants du pays (6:22), les pompiers (6:33), les troupes étrangères (6:48), les scouts (7:27),  l'arrivée devant le Monastère de Batalha (8:05), les femmes portant le deuil de leurs fils disparus à la guerre (9:26), grande quantité de fleurs, les cannons retentissent, le recueillment est profond...les nefs garderont la mémoire des heros...

Arrivé du cortège devant le Monastère de Batalha
Trois trains spéciaux auraient transporté les deux cercueils et tous les participants, depuis la gare de Lisbonne jusqu’à la ville de Batalha.

On peut voir une description très complète des ceremonies de 1921, avec le lien suivant:
http://www.momentosdehistoria.com/MH_06_05_Patriotismo.htm

Si vous voulez bien, je vous invite aussi à admirer les pierres dentelées du Monastère de Batalha:



 Monastère de Batalha - Portugal publié par
Michel Guilly Licence de paternité Creative Commons (réutilisation autorisée)
Merci à tous ceux qui ont publié ces informations qui m'ont aidée à faire ce post!

13 commentaires:

  1. Bonjour Angie,
    C'est la France, le premier pays qui a voulu célébrer le soldat inconnu et cela s'est ensuite propagé à beaucoup d'autres pays.
    Le monastère dont tu parles, j'aurais beaucoup aimé le visiter, on n'en était pas très loin mais voilà, on n'a pas eu le temps. Il est vraiment magnifique.
    Espérant que tu as passé un bon dimanche, reçois toute mon amitié.

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour ma douce,
    Partout sans le monde on commémore le soldat inconnu.
    C'est toujours très émouvant.
    J'aime beaucoup les anciennes photos.
    Comme toujours un très beau reportage.
    Le monastère est beau, j'aimerais y passer une retraite, ce sont des lieux apaisants.
    Bonne semaine, bisous.

    RépondreSupprimer
  3. salut
    pas mal le film ancien et les photos
    bonne journée

    RépondreSupprimer
  4. Hélas cette terrible guerre a frappé tous les pays d'Europe et des millions de jeunes gens sont morts pour rien ! Il est magnifique ce monastère dommage qu'il n'ait pas été ravalé

    RépondreSupprimer
    Réponses

    1. il y a une partie à l'arrière du monument que j'ai vu nettoyée; mais le Monastère n'est pas première jeunesse: début de construction 1388 qui s'est prolongé sur quelques 200 ans!
      puis il y a une nationale qui passe pas loin!
      bonne soirée Ulysse

      Supprimer
  5. eh oui tous ces gens qui détruisent un monde à cause d'un territoire et autre...

    RépondreSupprimer
  6. Cette commémoration devait être bien émouvante..cette guerre meurtrière a tué tellement de monde, militaires et civils que nous espérons tous que jamais cela ne se reproduira..mais les hommes sont tellement vaniteux, que rien n'arrête leurs ambitions et appétits de possessions, quelle qu'en soit la raison, que je crains bien qu'un jour cela recommence !! merci pour cet article, je te fais des bises, à bientôt

    RépondreSupprimer
  7. pleins d'infos c'est chouette ,bises

    RépondreSupprimer
  8. Tu as fait un excellent travail de recherche, le résultat est à la hauteur, un vrai document à archiver !
    une page qu'on connait peu en France , remarque faut dire qu'on a déjà du mal avec notre Histoire !
    bonne fin d'après midi

    RépondreSupprimer
  9. en ce moment nous avons aussi les cent ans de la grande guerre et les 70 ans de la guerre de 40
    gros bisous

    RépondreSupprimer
  10. salut
    aujourd'hui on a du mettre les pulls pour sortir
    bonne journée

    RépondreSupprimer
  11. superbe la dentelle sur ce monastère un beau travail d'artiste dans ces pierres dentelées
    bisous

    RépondreSupprimer
  12. Tu as fait un très beau travail historique, je suis contente de pouvoir lire tes articles et ceux de mes ami(e)s parce que "vous" me manquiez. C'était insupportable d'être devant l'ordinateur, mon corps émettait des craquements, on aurait dit que des morceaux allaient se casser...
    Je suis émue de voir ces photos, si le monde pouvait toujours continuer à se souvenir de ce qu'il y a eu pour ne plus recommencer...
    Gros bisous Angie
    Cendrine

    RépondreSupprimer

Je serais ravie de recevoir vos commentaires. Ils seront moderes avant d etre publies. Merci.