Blog sur le Portugal

Voyages, actualites, histoire, culture, faits divers, images du Portugal, photos, regards sur le monde portugais, à decouvrir ou à redecouvrir.

Chanson de Noël

samedi 1 juin 2013

suite sur Marie 1ere, reine du Portugal


 
Quelque temps après le mariage avec son oncle, en 1760, Marie et Pedro habiteront le Palais de Queluz.
Les mariages entre oncles et nièces ou tantes et neveux, aussi bien qu’entre cousins et cousines, étaient assez courants, surtout pour fortifier des alliances politiques entre pays ou régions.
 
 

Le grand objectif d’une reine était avant tout d’assurer sa descendance et la continuité de la succession au trône. Comme future héritère du trône, Marie priait Dieu pour être exaucée, et fait un voeu. Si Dieu lui accorde un héritier, elle fera construire une grande église à Lisbonne.
 

La première naissance tant souhaitée a eu lieu en 1761.   Marie donna naissance à son premier fils José.
Le prince José, fils de Marie, qui devait devenir le futur héritier:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean_VI_de_Portuga


Elle a eu plusieurs autres enfants, quatre fils et trois filles, mais seulement 3 d’entre eux ont atteint l’âge adulte, José, Jean et Mariana.

Les maladies étaient devastatrices et la medecine représentant bien de peu d’aide, la plupart des enfants partaient en bas âge.
Le chagrin de leur perte fut supporté avec beaucoup de courage.

Canal des jardins de Queluz
 
Marie devint reine en 1777, l’année de la mort de son père auquel elle succèda pour gouverner le royaume du Portugal.
Basilique de la Estrela

La reine n’oublia pas sa promesse pour la naissance d’un fils, et initia la construction de la basilique de la Estrela qui commença en 1779, sur une des collines de Lisbonne. Elle ne será terminée qu’en 1790.
 

Marie vit partir son père, et quelques années plus tarde, en 1781 elle perdit sa mère Marianne-Victoire de Bourbon. Il est écrit que c’était une femme forte qui était un grand soutien pour sa fille Marie, reine du Portugal.
 
Á l'intérieur de la basillique de la Estrela


Si on consulte le sit:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Marie-Anne-Victoire_de_Bourbon_(1718-1781), on apprend que cette infante espagnole Marianne-Victoire de Bourbon avait rejoint la cour de France lorsqu’elle avait 3 ans pour être fiancée à son cousin Louis XV, lui-même agé de 11 ans. Les diplomates décidèrent ensuite que les fiançailles seraient rompues, et à l’âge de 7 ans Marianne-Victoire retourna à Madrid. En 1729 elle partit pour Lisbonne pour devenir l’épouse  du roi du Portugal, José 1er, et devint la maman de notre Marie 1ère  née en 1734. 


 Le roi José 1er du Portugal et Marie-Anne Victoire, parents
de Marie

 
D’autres évènements douloureux et fatidiques eurent peu à peu raison de l’équilibre psychologique de Marie 1ère.





En 1786, ce fut le décès de son mari Pedro, celui qui l’aidait et appuyait beaucoup dans les affaires du pays.
               
Petit meuble du palais de Queluz



En 1788, José son fils aîné et futur héritier du trône du  Portugal, fut emporté par la variole à l’âge de 26 ans, avant que la basilique construite en son honneur ne soit terminée, ce qui n’arriva que deux ans plus tard.
 

Marie 1ère eut encore l’énorme chagrin d’apprendre la mort de sa fille bien-aimée Mariane, qui à l’âge de 17 ans était partie pour la cour de Madrid pour épouser de l’infant d’Espagne, Gabriel de Bourbon.
Trois ans plus tard, en 1788, Marianne et son mari perdent la vie, à quelques jours d’intervalle, frappés par la terrible épidémie de variole qui sévissait en Espagne.

Jardin de la Estrela (Lisbonne) en face de la basilique
 
Malgré la mort de toutes ces personnes qu'elle chérissait, Marie 1ère s'efforce pour gouverner avec sérénité, entre les idéaux révolutionnaires qui soufflaient du nord de l’Europe et sa traditionnelle loyauté aux représentants de l’Eglise catholique.

Néanmoins sa santé mentale se détériore et elle montre des signes de démence de plus en plus graves. On la déclare incapable de gouverner et son fils Jean devient régent en 1792.
De grands changements tourmentent l’Europe sous le régime revolutionnaire français et les familles royales craignent pour leur vie.

image du site

Lorsqu’en 1807 la France de Napoléon décide d’envahir le Portugal qui avait refusé d’obéir au Blocus Continental contre la Grande-Bretagne, c’est Jean dans sa qualité de Régent qui prépare la fuite de la cour portugaise pour sa colonie du Brésil.

On estime qu'entre 10.000 et 15.000 personnes auraient quitté Lisbonne à bord d'une trentaine de bateaux, pour traverser l’Atlantique, échappant ainsi à l’armée de Junot.
 
 
Le port de Lisbonne pendant le départ
image du site:http://alegriad.blogspot.pt/2011/07/vinda-da-familia-real-portuguesa-para-o.html

La reine Marie 1ère, atteinte de troubles  psychiatriques, ne comprend pas ce qui se passe, et  est emmenée de force à bord d’un des navires qui, sous une pluie battante, partirent de Lisbonne le 29 Novembre 1807 pour arriver au nord du Brésil le 22 janvier de l’année suivante.
Pour terminer le post, un peu de musique traditionnelle portugaise d'un groupe folklorique du nord du Portugal:

A "Velha" - 60º Aniversário do Rancho Folclórico de Dem
publié par anlupima

19 commentaires:

  1. Quel beau palais et l'intérieur est vraiment superbe. Très belle cette statue qui domine et sur la photo elle dépasse le toit. Pauvre Marie qui a perdu ses enfants en bas âge, c'est terrible et ensuite la perte de son mari etc..., pauvre femme. Merci pour ce beau partage ma douce Angie, quel plaisir chaque semaine de découvrir les merveilles de ton beau pays. Beau WE et de gros bisous.

    RépondreSupprimer
  2. Angie tu m'avais posé une question pourquoi Allamanda. Simplement le pseudo Fany ou zoreille Fany étant utilisé sur mes deux autres blogs et comme mon nom de jeune fille commence par un A j'ai cherché un nom de fleur et j'ai de suite pensé à Allamanda une fleur qu'on trouve un peu partout ici. Bisous ma douce

    RépondreSupprimer
  3. Bonsoir ma douce,
    La basilique est superbe, j'en suis baba.
    Encore un très beau reportage, je me régal chez toi.
    Une triste fin pour cette reine.
    Merci pour la vidéo, c'est joli.
    Bon week-end, mille bisous.

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour am douce,
    Enfin un rayon de soleil !
    J'espère qu'il restera la journée.
    Passe un beau dimanche, je te dépose un panier de gros bisous.

    RépondreSupprimer
  5. salut
    la basilique est belle
    très bien ce reportage qui en apprend beaucoup
    bon dimanche

    RépondreSupprimer
  6. Merci d'être passée sur mon blog, cela m'a fait plaisir. Le tien est superbe. Et je comprend que tu fasses comme moi : d'abord l'insertion des photos, puis les textes ! Le Portugal, nous ne le connaissons pas, mais nous espérons bien ty aller prochainement avec le camping-car. Je vais revenir sur ton blog, pour l'examiner d'un peu plus près ! Bisous

    RépondreSupprimer
  7. salut
    je te souhaite un bon début de semaine

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour ma douce Angie
    Ce week-end j'ai été patiquement absente les deux jours absente
    J'étais à Dunkerque, "l'Armada de La Liberté" a fait escale avant de partit sur Rouen dans 15 jours, où j'y serai aussi, les voiliers sont une autre de mes passions
    J'espère que tu as passé un bon week-end
    Je te souhaite ma puce une bonne journée
    Gros bisous
    Méline

    RépondreSupprimer
  9. et bien il lui en arrive des malheurs .la perte de ses enfants un par un c'est terrible ..pas étonnant qu elle finisse par perdre "la boule"...je te souhaite un bon début de semaine ..biz

    RépondreSupprimer
  10. eh bien c'est une note bien complète sur cette reine Marie
    bonne journée
    bisous

    RépondreSupprimer
  11. Chère Angie,
    Merci pour cette belle page d'histoire, même si Marie eut une période bien triste par la perte de certains ses enfants, toujours très douloureux pour une maman qu'elle soit princesse, reine ou roturière.
    Superbe la Basilique d'Estrela, tant extérieur, qu'intérieur, sais tu que la façade ressemble un peu à la Cathedrale de Gerone ? Le jardin d'Estrela est magnifique, comme j'aimerais m'y promener.
    Dans notre région le beau tempsest de retour, nous en avions tellement besoin de ce soleil qui nous a fait tant défaut et la végétation revit également, mes roses s'épanouissent et c'est un vrai bonheur.
    Je te souhaite un bel après midi et avec mes douces amitiés je t'envoie de gros bisous
    Nicole

    RépondreSupprimer
  12. salut
    j'aime bien les danses folkloriques
    bonne journée

    RépondreSupprimer
  13. Bonjour Angie,

    Les personnages historiques sont certes des "figures" mais surtout des êtres humains, à l'instar de Marie, rudement éprouvée par l'exercice du pouvoir et par la vie. Cette femme a fait preuve d'un courage exemplaire mais toute personne a ses limites et bien des gens auraient atteint les leurs avant cette femme, reine et mère meurtrie dans son coeur à de multiples reprises. Ton article est magnifique, riche de précisions et montrant de manière très équilibrée la part "humaine" de Marie et ce qui relève de ses fonctions royales.

    C'est toujours un plaisir de plonger dans tes écrits et de contempler les photos qui les illustrent.
    Je te souhaite une belle soirée Angie, enfin le soleil revient, c'est tellement agréable!
    Gros bisous
    Cendrine

    RépondreSupprimer
  14. Un pays que je ne connais pas, mais ma soeur y est allé récemment et a adoré! Je l'ai donc mis au programme!

    RépondreSupprimer
  15. Bonjour Angie
    Quel triste destin pour cette Reine après avoir supporté le chagrin de voir disparaitre ses enfants. Elle est vraiment magnifique la basilique qu'elle a fait construire. J'y ferais bien un tour avec mon appareil photos. Je te souhaite une agréable fin de semaine.
    Amicalement Dédé.

    RépondreSupprimer
  16. Bonsoir ma douce Angie
    Que de tribulations dans la vie de cette reine qui a tant souffert
    Merci pour l'historique ma puce
    Bonne nuit
    Gros bisous
    Méline

    RépondreSupprimer
  17. eh bien elle fut emmené loin le brésil pas la porte à coté
    avec tous ces morts de ces enfants et la régence du pays pas facile pour elle de vivre cela en pleine possession de ses moyens
    bisous

    RépondreSupprimer
  18. Bonjour Angie,
    Des évènements historiques fort intéressants et que de conséquences !
    Bonne fin de semaine et beaucoup d'amitié de ma part.

    RépondreSupprimer
  19. en cette fin de semaine end je viens te souhaiter un bon week end...je suppose que tu as du beau temps .. j aime cette saison généreuse ...pour ces fleurs, ces fruits ...profitons en ... biz et bonne soirée angie :)

    RépondreSupprimer

Je serais ravie de recevoir vos commentaires. Ils seront moderes avant d etre publies. Merci.