Blog sur le Portugal

Voyages, actualites, histoire, culture, faits divers, images du Portugal, photos, regards sur le monde portugais, à decouvrir ou à redecouvrir.

Chanson de Noël

samedi 13 novembre 2010

L'histoire du "medronho"




 Dans les montagnes de l’Algarve, l’arbousier partage avec un grand nombre d’autres plantes indigènes les portions de sol rocailleux et les rayons de soleil d’un automne encore chaud.

Alors que les autres arbres fruitiers sont au repos, c’est à cette époque de l’année que cet arbre méditerranéen nous offre une récolte de délicats petits fruits rouges.

Les fruits murissent à la fin de l’été et passent d’une couleur jaune, à l’orange et au rouge avant d’être comestibles. Légèrement acidulés, les arbouses qu’au Portugal on appelle des « medronhos », se laissent apprécier mais toujours en petit nombre à chaque fois, sous peine nous dit-on, d’avoir la tête qui tourne, car chaque petit fruit lorsqu’il est mûr, est déjà légèrement alcoolisé.


Cette propriété lui vaut sa grande notoriété. L’eau de vie que l’on en tire (aguardente de medronho) est, suivant l’opinion des connaisseurs en Algarve, le meilleur digestif qu’on puisse déguster. Alors dans les bars et bistrots, lorsque l’on demande un « medronho » c’est un petit verre de cette eau de vie d’arbouse, douce et fruitée, que l’on vous sert. Et, merveilles des merveilles (toujours selon certains), ce petit verre fait souvent suite au petit café fort et concentré, que tous les portugais boivent après le repas de midi.


D’autres préparations, fréquemment à caractère artisanal, s’ajoutent aux douceurs que le généreux petit fruit nous réserve. Tout aussi fameuse est la liqueur de « medronho » qui accompagne les desserts, mais il y aussi compotes, sirops de fruits et chocolats fourrés à la liqueur qui utilisent la saveur des « medronhos »bien mûrs.



Il est bien magique ce petit arbre des pays chauds qui ne demande aucun soin particulier pour pousser tout seul dans la nature; on peut admirer ses fruits d’automne, son feuillage persistant d’un beau vert soutenu, alors qu’en même temps il porte déjà les grappes de ses fleurs, d’un jaune clair tendre, en forme de clochettes.


.

5 commentaires:

  1. Ce fruit doit être délicieux je ne l'ai jamais goûté cet article est un beau rayon de soleil pour moi merci, douce soirée et agréable week end :) bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. en France existe aussi je abite dans la Loire pas loin de les gorges de la Loire et j'ai une arbusier dans mon jardim et je me regal de ces fruites en fin de l'outone debout de l'hiver

      Supprimer
  2. Bonjour ,

    Je n'aime pas trois l'arbousse,
    mais mes fistons en mangent chaque
    que nous faisons une balade en forêt :-)
    je te souhaite une bonne journée,
    Mimi du Sud.

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour,je viens te remercier pour ton gentil com,ainsi que pour tes compliment.Tu s'es j'aime beaucoup ton blog,même si ses vrais que je ne laisse pas de com,et je m'en excuse,j'aime beaucoup l'admirer.Vraiment j'aime beaucoup lire se que tu écris.Je te souhaite un bon après midi,gros bisous.

    RépondreSupprimer
  4. Je reviens du Portugal où j'ai acheté à Sagrès du miel de mendronho sans savoir ce que c'était car l'apiculteur ne parlait pas français ni anglais. Ce miel à un petit goût âpre qui rappelle effectivement les arbouses cueillies sur l'arbre dans l'Estérel, maintenant que je sais quel est ce fruit. Curieux et insolite miel !

    RépondreSupprimer

Je serais ravie de recevoir vos commentaires. Ils seront moderes avant d etre publies. Merci.