Blog sur le Portugal

Voyages, actualites, histoire, culture, faits divers, images du Portugal, photos, regards sur le monde portugais, à decouvrir ou à redecouvrir.

samedi 17 novembre 2018

Coimbra - le Jardin Botanique


image du net, du voyage philosophique de Alexandre Ferreira



Les 17e, 18e et 19e siècles, ont vu se développer un grand intérêt de la part des rois pour les “voyages philosophiques”.
Dans la tradition des grands voyageurs et explorateurs, plusieurs naturalistes désireux d'acquérir des connaissances, sont envoyés en expéditions dans les colonies, Brésil, Angola, Cap-Vert et Mozambique.



Ces grands voyageurs sont accompagnés d'illustrateurs qui font des représentations aussi bien des personnes, que des fruits, fleurs, animaux, rencontrés dans les régions qu'ils parcourent.



à droite, dessin (du net) par l'équipe d'Alexandre Ferreira au Brésil:



La reine Marie Ire (née à Lisbonne en 1734 et décédée au Brésil en 1816) souhaitant connaitre les peuples indigènes, la faune, la flore et les ressources de ses colonies, ordonna à plusieurs naturalistes et explorateurs du pays qu'ils entreprennent ces "voyages philosophiques".

image du net, du voyage philosophique de Alexandre Ferreia
Ces périples sont racontés dans des récits de voyage écrits par les écrivains qui transmettent les images d’un monde d’expériences aussi bien philosophiques que scientiques. 
Dans la gravure ci-dessous, le bateau qui transportait Alexandre Ferreira avec son équipe d'expédition, en remontant un fleuve du Brésil (image du net):

La ville Coimbra est un des centres liés aux activitiés de cette catégorie de voyageurs/explorateurs, dont un des plus célèbres est Alexandre Rodrigues Ferreira.
Alexandre Ferreira est né en 1756 à Bahia, ville du Brésil colonial, fils du comerçant portugais Manuel Rodrigues Ferreira, étudia d’abord à Bahia, avant d’être envoyé à Coimbra, Portugal, où il fréquenta l’Université en Droit, puis s’inscrit aux cours de philosophie naturelle et mathématiques.
(Wikipedia)
Ci-dessus une carte montrant les ininéraires des expéditions du naturaliste Alexandre Rodrigues Ferreira, au Brésil, entre 1783 et 1792 (image du net)

Des caisses contenant des milliers de pièces botanique, et de zoologie étaient envoyées à la reine Marie 1re, à Lisbonne, à mesure que Alexandre Ferreira parcourait ces grands espaces à travers les capitaneries de Grão-Pará, Mato Grosso, Rio Negro et Cuiabá, pendant 9 longues années, de 1783, lorsqu'il débarque à Belém, jusqu'à son retour en 1792, après avoir parcouru 40.000 kms.

image du net, du voyage philosophique de Alexandre Ferreia 

Les Grandes Découvertes ont été l'opportunité pour les savants et amateurs de curiosités botaniques de créer des catalogues et de grands ouvrages de connaissance et de classification des nouvelles merveilles naturelles jusqu'alors inconnues.
image du net, du voyage philosophique de Alexandre Ferreia

À cette époque, les gravures contenaient des illustrations qui servaient de preuve scientifique sur la présence des espèces de toutes sortes, au moyen de croquis,  dessins ou gravures.
Pour un saut dans le passé, le Musée des Sciences de  l'Université de Coimbra nous invite à découvrir les instruments et les échantillons qui lui ont été confiés, grand nombre rapportés des aventures extraordinaires qui étaient les "voyages philosophiques":

Visita Guiada ao Museu da Ciência, na Universidade de Coimbra, em Coimbra - Portugal (480p)
A experiência vivida pelo naturalista Alexandre Rodrigues Ferreira e pelos seus companheiros de expedição entre 1783 e 1792 no coração da floresta amazónica tem aspetos que parecem saídos de uma ficção particularmente fantasiosa. E contudo, aconteceu. A prova disso são as dezenas de milhar de espécimes trazidos e registados nessas Viagens Filosóficas (assim se chamavam).

Ainsi se sont construites de nombreuses pages d'histoire naturelle qui séjournent encore dans les anciennes universités et musées actuels.
Abril | Jardins Jardins de Água
Publié par Universidade de Coimbra
Publicado a 28/04/2018

Janeiro | Plantas Primitivas
Publié par Universidade de Coimbra
Publicado a 29/01/2018
Le jardin botanique de Coimbra fondé en 1772, dépend de l'Université de Coimbra et contient de nombreuses espèces d'arbres et de plantes rares, liées à l'époque des grands apports scientifiques.


13 commentaires:

  1. Les voyageurs d'hier ont rapporté de nombreuses espèces de plantes de leurs expéditions lointaines qui sont encore dans les collections d'aujourd'hui et les récits de ces aventures sont passionnants....
    J'aime beaucoup le jardin d'eau
    Bon dimanche

    RépondreSupprimer
  2. Confirmo que o Jardim Botânico de Coimbra é maravilhoso.
    Viva a minha cidade!
    Beijinhos

    RépondreSupprimer
  3. Bela partilha, cheia de aprendizagens
    Adoro o Jardim Botânico de Coimbra, lindo
    Beijinhos
    ** Novo Capítulo de Um Oceano entre nós

    RépondreSupprimer
  4. Salut,
    C'est toujours intéressant de voir ce genre de jardin.
    J'aime bien apprendre .
    Bonne semaine

    RépondreSupprimer
  5. Salut
    Ciel gris,
    il fait -2° ce matin.
    On entre dans l'hiver.
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
  6. heureusement que les dessins ont pu représenter la nature car pas de photographie à cette époque
    cela à pu faire avancer la sciences
    bisous

    RépondreSupprimer
  7. Il leur a fallu beaucoup de courage et d'audace pour parcourir autant et rapporter le fruit de leurs trouvailles !
    cela devait être passionnant

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour Angie, ce sont de véritables trésors qu'ils ont ramenés et qu'il faut conserver précieusement.
    Bonne journée à toi avec toute mon amitié.

    RépondreSupprimer
  9. Uma partilha completa e bem interessante!!!bj

    RépondreSupprimer
  10. Salut,
    Il a plu cette nuit mais le ciel est dégagé ce matin
    Il fait froid alors on va se couvrir pour la manif.
    Bon week-end

    RépondreSupprimer
  11. les musées de ce genre mettent le monde à portée de nos yeux Bon week end Angie

    RépondreSupprimer
  12. J'ai une passion pour les jardins botaniques alors je me suis régalée de ton article!
    La vidéo sur les secrets de plantes est très belle et l'évocation de ces voyages d'antan attise en nous quelque chose d'aventureux... Je salue le courage des explorateurs qui ont réalisé toutes ces découvertes.
    Gros bisous et bonne semaine
    Cendrine

    RépondreSupprimer

Je serais ravie de recevoir vos commentaires. Ils seront moderes avant d etre publies. Merci.