Blog sur le Portugal

Voyages, actualites, histoire, culture, faits divers, images du Portugal, photos, regards sur le monde portugais, à decouvrir ou à redecouvrir.

mardi 23 avril 2019

Le charme de la Mouraria


En vous souhaitant un bom dimanche de Pâques, je vous propose une promenade à Lisbonne, où nous avons fait un petit voyage, photos à l'appui!
Nous lisons souvent que le charme de Lisbonne vient en partie des couleurs de ses rues et façades. Voici ce qu'on peut voir lorsque l'on parcourt le quartier de Mouraria.

La Mouraria est un des anciens quartiers du vieux Lisbonne qui escalade une de ses collines! Son nom viendrait du fait qu'ici habitaient les maures après la reprise de Lisbonne par les chrétiens en 1147.
La Mouraria a eu le temps de changer depuis, mais peut-être pas tant que cela!

C'est un quartier rempli de symboles, et d'histoires d'intégration de nombreuses communautés.
Ici se sont réfugiés les maures; mais aussi d'autres migrants, marins, trafiquants, gitans; la mémoire du quartier retient la réalisation des premières processions religieuse lisboètes comme celle de "Nossa Senhora da Saúde" qui a lieu chaque année au mois de mai. 
C'est le quartier chanté par Amália Rodrigues, dans son fado Ai Mouraria:

Amália Rodrigues - Ai Mouraria
Publié par Margarida Bela - Publicado a 27/02/2016
Faixa 04 do álbum "Essencial" (2014) - remasterizado pelos estúdios Valentim de Carvalho. Letra de Amadeu do Vale Música de Frederico Valério 
Et il y a de temps en temps des spectacles de Fado dans les places typiques de Mouraria:

VISITA CANTADA À MOURARIA com JOANA AMENDOEIRA
Publié par Carlos R - Publicado a 06/08/2013
Lors des fêtes de Lisbonne, chaque année au mois de juin (pour les Saints Populaires), le groupe de habitants de Mouraria est bien représenté avec les jolies chorégraphies ayant rapport, comme il se doit,  avec les traditions du quartier, et souvent avec le Fado.
Ici en 2016:

2016 - Marcha da Mouraria
Publié par Fernando Morais - Publicado a 02/07/2016
CINEMA DOCUMENTAL - https://www.facebook.com/cibelomcinema As festas da cidade de Lisboa realizam-se no mês de Junho, contando com a organização de um desfile de marchas populares. Os bairros competem entre si, desafiando a criatividade dos seus grupos. Este filme documenta a participação da Mouraria, registando os momentos preliminares que antecederam o desfile. Da maquilhagem ao entrajar, das notas soltas à melodia, o convívio deixa transparecer o sentimento bairrista. Os últimos retoques fazem-se na avenida, com o desejo de obter o melhor resultado. 
Et on enseigne l'esprit de quartier aux plus jeunes.

Marcha Infantil da Mouraria
Publié par camaralisboa  - Publicado a 22/07/2011
Dans les tavernes des rues où l'on chante le Fado, amateurs ou professionnels, ont une pensée pour Severa
Maria Severa Onofriana a habité la Mouraria au début du XIXe siècle. Elle est née à Lisbonne le 26 juillet 1820.
Les écrits la décrivent comme la fille de Severo Manuel d'ethnie gitane, et de Ana Gertrudes Severa.

Ses parents, originaires d'autres provinces du Portugal, sont venus habiter le quartier de la Mouraria, où sa mère devient la propriétaire d'une taverne. Severa chantait le Fado dans la taverne, et dans les rues de Mouraria.

Il est dit que la beauté typique de la jeune gitane et sa voix de chanteuse de Fado, ensorcelaient les hommes.
Dans une des rues de la Mouraria, une fresque murale rend hommage à Maria Severa, la chanteuse de Fado qui jouait aussi de la guitare.
Il est dit qu'un de ses amants fut le comte de Vimioso, un gentilhomme de la noblesse portugaise. 
Malheureusement cette passion amoureuse n'a pu continuer. Severa est morte jeune, de la tuberculeuse, à l'âge de 26 ans, le 30 novembre 1846.
Sa vie, et son amour impossible pour le noble portugais, ont été adaptés en roman, et pour le théâtre par Júlio Dantas. 
Un filme tourné en 1930 par le réalisateur portugais Leitão de Barros a été inspiré par la vie de cette femme de légende qui chantait le Fado dans le quartier de la Mouraria.ICI
O escritor Júlio Dantas foi um dos responsáveis desta aura de fama pelo seu romance e, posteriormente, pela peça “A Severa”, que mais tarde Leitão de Barros adaptou ao cinema, tendo sido o primeiro filme sonoro português. 
Protagonizado por Dina Tereza, o filme estreou em junho de 1931 no Teatro S. Luiz, onde esteve em cartaz durante seis meses e foi visto por 200.000 espetadores.
https://www.mundoportugues.pt/maria-severa-o-primeiro-icone-fadista-em-portugal/

19 commentaires:

  1. A Marcha da Mouraria.
    Quem não conhece??

    RépondreSupprimer
  2. Uma bela homenagem à Mouraria!
    O meu aplauso!!!

    RépondreSupprimer
  3. merci de cette promenade chez toi
    mais ma bronchite me fait tousser tout le long de cette visite
    bisous

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Angie, chaque fois que tu parles de Lisbonne, j'ai la nostalgie ! j'aime tant cette ville que j'y retournerais bien volontiers.
    Et Amalia Rodrigues est la chanteuse de fado que je préfère.
    Dans l'article précédent tu parles de la cathédrale. Pour Notre Dame de Paris, j'y étais à l'intérieur début mars avec Yves et ma petite-fille et cela nous a vraiment fait quelque chose de savoir qu'on ne la reverrait plus jamais comme elle était à ce moment-là.
    Nous partons quelques jours en camping-car, alors je te dis à bientôt. Bises à vous deux.

    RépondreSupprimer
  5. Ahhhh Lisbonne... la bonne est lá!!!
    Rêve lointain!!!

    RépondreSupprimer
  6. Ruelles escarpées, escaliers innombrables, façades colorées...typique de cette jolie ville qu'est Lisbonne...Dommage que le soleil n'ait pas été présent, cela rend les vues plus belles...merci pour cette visite...Grosses bises et à bientôt Angie

    RépondreSupprimer
  7. une belle promenade mais beaucoup d'escaliers pour cette visite
    bisous

    RépondreSupprimer
  8. Olá Angie, tudo bem?
    Que lugares belíssimos em Lisboa, um dia gostaria muito de conhecer Portugal e seus encantadores bairros.
    Abs

    RépondreSupprimer
  9. Salut
    Ca décoiffe aujourd'hui.
    On a un gros vent et de bonnes averses.
    On est quand même sorti à Notre Dame de Lorette.
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
  10. Encore une jolie visite avec de belles musiques Quel charme a ton pays !

    RépondreSupprimer
  11. Salut
    Le temps est pluvieux , on a de temps en temps des éclaircies.
    Bon début de semaine

    RépondreSupprimer
  12. Salut,
    C'est un temps médiocre en cette dernière journée d'avril.
    J'espère qu'il fera beau demain.
    Bonne fête du 1er mai.

    RépondreSupprimer
  13. Magnifique promenade Angie, au rythme du fascinant et lancinant Fado... Un univers ensorcelant, c'est superbe, les notes vont jusqu'à l'âme...
    Merci pour cette déambulation pleine de charme, je te dépose virtuellement mais très sincèrement des petits brins de muguet et de belles pensées associées
    Gros bisous
    Cendrine

    RépondreSupprimer
  14. Salut

    Le temps n'est pas terrible mais il ne pleut pas.

    La Tiotte a eu son muguet et moi mon bisou.

    Hé hé hé.....

    Bonne journée

    RépondreSupprimer
  15. Um local muito conhecido e visitado da cidade de Lisboa. Beijinho Angela.

    RépondreSupprimer
  16. Un bellísimo reportaje con bonitas fotografías a acompañadas de exquisitos vídeos, sobre todo, el de la fascinante voz de mi admirada e inconfundible Amalia Rodríguez; ¡única especial cantando fados! Ha sido un inmenso placer.
    Te dejo un besito y mi gratitud.
    Se muy, muy feliz.

    RépondreSupprimer
  17. Salut,

    On va enfin pouvoir planter après les saints de glace.

    Aujourd'hui la pluie s'est invitée et c'est bien pour les sols.

    Bonne journée

    RépondreSupprimer
  18. Salut,

    Le temps est maussade .

    La météo nous promet du froid pour les jours à venir.

    Heureusement il y a du chauffage alors on reste au chaud.

    Bonne journée

    RépondreSupprimer
  19. Salut,

    Le temps est maussade, tantôt de la pluie , tantôt du soleil.

    On reste au chaud.

    Bon dimanche

    RépondreSupprimer

Je serais ravie de recevoir vos commentaires. Ils seront moderes avant d etre publies. Merci.