Blog sur le Portugal

Voyages, actualites, histoire, culture, faits divers, images du Portugal, photos, regards sur le monde portugais, à decouvrir ou à redecouvrir.

lundi 16 avril 2018

Douceurs et liqueurs conventuelles



images du net
Suite à un programme que je voyais à la télévision sur un festival de desserts conventuels, j'ai pensé vous montrer la diversité de ce genre de gâteaux et de liqueurs qui existent au Portugal. 

Pour commencer par le côté historique, la péninsule Ibérique a une longue tradition de sucreries qui nous viennent déjà du temps de l'occupation musulmane dès l'année 711, lorsque les Wisigoths ont été vaincus.
L'héritage culinaire y a laissé des patisseries faites d'oeufs, miel, amandes, dont on voit toujours des ressemblances avec les recettes qui sont toujours d'actualité dans  certains pays d'Afrique du nord. 
Les musulmans eux-mêmes transportaient de l'orient des pratiques culinaires et des préparations du fait de leurs contacts avec les civilisations lointaines qui élaboraient leurs mets avec de très nombreux composants. 

Le monastère d'Alcobaça (région centre) est un des hauts lieux de présentation des douceurs conventuelles!

Doces Conventuais 2015
Publié par concelho alcobaça
Ajoutée le 6 juin 2016

Les influences des innovations de ce temps-là seraient nombreuses, comme les massepains, l'utilisation de fruits secs, l'huile d'olive, le miel, les beignets, les feuilletés.
Avec le développement de l'irrigation, la plantation de nouvelles variétés d'arbres fruitiers a diversifié l'offre.

Ces téchniques vont subsister après la reconquête, et les desserts du Portugal vont encore évoluer avec les Grandes Découvertes et l'apport direct de épiceries d'Asie.

On perfume les pâtes à gâteaux à la cannelle, fleur d'oranger, zeste de citron, noix de coco, clous de girofle, etc.

Culture de la canne à sucre à Madère (image du net)

Dès le XVe siècle, la culture de la canne à sucre à Madère, puis au Brésil, permettra au Portugal de recevoir le sucre en grandes quantités et à des prix bien moins chers.

Il sera rapidement introduit dans les recettes de patisserie du pays. 
Production et moulin à canne à sucre au Brésil (image du net) 

En même temps, apparaît la culture des couvents et des monastères du Moyen Âge. C'est dans ces établissements que l'on produira les fameux desserts conventuels.
On sait que les ordres religieux ont construit des centaines de monuments du nord au sud du pays ainsi que dans les territoires d'outre-mer. La liste des sucreries conventuelles se diversifie et se répand dans toutes les régions du Portugal.

une exposition de douceurs conventuelles (image du net)
Les monastères et les couvents produisent beaucoup de denrées alimentaires de bonne qualité, des fruits et de bons oeufs.
Le blanc des oeufs sert à fabrication des hosties et à amidonner les vêtements des religieux et des religieuses.  Une grande quantité de jaunes devient disponible et est destinée aux friandises dans les cuisines.
Les desserts se perfectionnent à mesure que les jeunes filles de la noblesse rentrent dans les couvents accompagnées de leurs servantes qui apportent leur savoir-faire de spécialités succulentes. 
La patisserie conventuelle dont les recettes sont passées de génération en génération se complète par des liqueurs elles aussi parfumées aux fruits, aromatisées à la vanille ou à la cannelle.

image du net


Soucrce des photos: http://portoarc.blogspot.pt/2015/01/conventos-de-religiosas-iv.html

Le sacré et le sucré s'associent permettant aux couvents d'obtenir une source de revenu supplémentaire lorsqu'ils vendent leur production aux habitants locaux, qui commandent les gâteaux pour les fêtes et toutes sortes de célébrations.


Chaque région a ses spécialités de douceurs conventuelles
Et voici que je vous invite au voyage à Amarante, une ville du nord du Portugal, qui nous présente une exposition annuelle de Douceurs Conventuelles dans le monastère de la ville, où plusieurs régions sont représentées.


10ª Edição Doces Conventuais de Amarante / Expositores
Publié par Rio Tv Oficial
Ajoutée le 11 mai 2015

Merci aux auteurs des vidéos


15 commentaires:

  1. E agora tenho que ir comer umas bolachas.
    Boa semana

    RépondreSupprimer
  2. Cela a toujours existé dans les couvents et les moines sont à l'origine de bien des découvertes culinaires ou de liqueurs, ici aussi, en France.
    A côté d'ici, il y a un couvent où ils font de très bonnes pâtes de fruits par exemple.
    Bon, bref, tu m'as mis l'eau à la bouche avec toutes ces bonnes choses, il est vrai que midi n'est pas loin.
    Bises, chère amie.

    RépondreSupprimer
  3. c'est pas humain de nous montrer autant de bonne chose pour une gourmande comme moi
    j'en ai l'eau à la bouche
    bisous

    RépondreSupprimer
  4. De deixar água na boca, não consumo muito doce, mas o aspecto das guloseimas são por demais apetitosos.
    Tenha um lindo e abençaodo dia.

    Bjss!

    RépondreSupprimer
  5. Não estou bem certo do que se passará noutros países, para além daquilo que vejo de passagem, aqui ou ali !
    Constato é que Portugal é riquíssimo neste tipo de "Doçuras conventuais" e não só sólidas, mas também líquidas !
    E aqui não deixaste os teus e nossos créditos por mãos alheias! :)... Fizeste.me salivar de verdade e seria certo que uma boa meia dúzia deles "já ia" ! eheheh
    isto é o que se chama "Um doce de post" !!!

    Beijinhos doces, Angela :)

    RépondreSupprimer
  6. Salut
    C'est bête que le gouter est passé .
    J'adore les gateaux.
    On a passé la tondeuse cet après midi car il fait 26° et c'est ensoleillé.
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
  7. Conheço muitos desses doces, "de vista". Quer dizer, não sou apreciadora de doces, só quando o rei faz anos que como algum, e nunca destes que penso sejam demasiado doces.
    Frequento uma universidade sénior, e todos os meses fazemos visitas de estudo, ainda ontem fomos a uma. As colegas andam sempre à procura dos doces tradicionais das terras que visitamos. Estivemos à pouco tempo em Alcobaça e vieram carregadas desses doces. Eu trouxe 3 kg de maçãs de Alcobaça, e nem um doce.
    Abraço

    RépondreSupprimer
  8. Oh, que maravilha! Apesar de não gostar muito de determinados doces portugueses por serem exageradamente doces, comeria um ou dois agora, com muito gosto. :)

    RépondreSupprimer
  9. Salut

    Le temps est superbe.

    Ce soir c'est barbecue.

    Bon week-end

    RépondreSupprimer
  10. Salut,
    On a un super soleil.
    Ce soir c'est barbecue.
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
  11. j'adore toutes ces douceurs, je suis très gourmande.
    Un joli et instructiv billet comme a chaque fois
    gros bisous ma gentille Angie, passe un doux week end
    rosa

    RépondreSupprimer
  12. Oh la la, mais c'est superbe et mes papilles en frétillent, rires!
    "On parfume les pâtes à gâteaux à la cannelle, fleur d'oranger, zeste de citron, noix de coco, clous de girofle, etc."... j'adore et c'est ce que je fais dans les petites douceurs que je compose...
    C'est un article plein de délices et très instructif, merci Angie, l'histoire des douceurs et liqueurs est un voyage en terre d'humanité
    Gros bisous
    Cendrine

    RépondreSupprimer
  13. Excelente apresentação, Angela!
    As fotos estão belíssimas e são uma tentação...
    Um tema renovado com muita arte.
    Beijinho.
    ~~~

    RépondreSupprimer
  14. J'aimerais déguster ces bonnes gourmandises merci pour cette découverte très gourmande
    Gros bisous
    Rosa

    RépondreSupprimer
  15. J'aimerais déguster ces bonnes gourmandises merci pour cette découverte très gourmande
    Gros bisous
    Rosa

    RépondreSupprimer

Je serais ravie de recevoir vos commentaires. Ils seront moderes avant d etre publies. Merci.